Loading...

Comment reprendre l’activité efficacement suite au confinement ? sur Actualité de Jonathan Voogt


Le Covid-19 ne nous a pas épargné, quel que soit le domaine d’activité. Nous avons dû, pendant ce confinement concilier vie privée et business et souvent même les deux en même temps.


Si j’ai bien sur une pensée pour toutes les familles touchées par ce fléau et les entreprises en difficultés suite à Coronavirus, est-ce qu’il ne faut pas pour autant essayer de tirer les bons côtés des choses ?

Je suis de ceux qui pensent que notre métier de mandataire immobilier et beaucoup d’autres professions se sont adaptées aux circonstances, et que malgré cette activité quasiment au point mort, nous sommes tout de même arrivés à nous adapter.

Suite à ce confinement, l’activité repart très fort partout sur le territoire. Certes, nous ne savons pas encore si ça va continuer dans la longueur, mais les mandats, les acheteurs et les signatures sont bien présents.

Beaucoup de familles ont fait le choix suite à ce confinement de garder leurs enfants à la maison afin de limiter les risques de contagion.

Alors, est primordial pour pouvoir concilier la vie de mandataire immobilier avec la vie privée de se connaitre parfaitement bien, de connaitre les limites d’acceptation de certains compromis avec nos proches et surtout nos propres limites.

Alors, quels sont les enseignements que j’ai pu tirer de cette crise inédite et comment reprendre efficacement suite au confinement ?
 



Le métier de mandataire immobilier est toujours un métier de relationnel

Pendant ce confinement, j’ai fait 4 mandats électroniques, et 3 compromis de ventes par procuration.

J’ai pu rapidement constater un phénomène. Le métier de mandataire immobilier est toujours un métier de relationnel et d’humains avant tout.

En effet, si la technologie nous permet de réaliser quasiment tout à distance, elle a ses limites dans le sens où elle est dénuée de tout sentiment.

J’ai rapidement senti que la relation n’était pas la même, les objections étaient différentes et la confiance plus compliquée à gagner.

Ça vous étonne ? Rappelons que notre communication passe pour 80 % par le non verbal et qu’au téléphone, nous ne disposons que de notre voix pour convaincre nos prospects.

Il va d’avantage falloir occuper le terrain pour pouvoir survivre

Certains devront malheureusement fermer boutique car ils n’ont pas eu assez de CA pour pouvoir survivre.

Le métier de mandataire immobilier est métier de relationnel comme nous venons de le voir, mais c’est aussi une activité que nous devons voir sur le long terme.

Les techniques de prospection comme faire de la pige immobilière sont bien sûr efficaces, mais c’est souvent du court terme.



Les professionnels qui basaient leur CA uniquement sur ce mode de prospection sont les premiers touchés.

En effet, avec cette reprise fulgurante, la concurrence des pros et des particuliers est plus forte que jamais.

Afin de sécuriser au mieux notre activité, nous devons baser notre stratégie sur le long terme et des modes de prospection plus durables et plus passives.

De plus, le mandat exclusif prend tout son sens en cette période de reprise puisque nous écarterons les confrères.

Organiser le temps de travail – Définir les priorités

On ne le répétera jamais assez, et cette règle s’adapte à toutes les situations, mais encore plus en périodes tendues.

L’organisation et l’anticipation sont la clé de la réussite pour concilier notre vie professionnelle et notre vie privée.

En effet, si nous n’anticipons pas d’une semaine sur l’autre, voir même à la quinzaine nos déplacements professionnels, nos tâches administratives, nos appels sortants et les rendez-vous et impératifs familiaux tels que la visite du petit dernier chez le pédiatre, le cours de poney de l’aînée ou le rendez-vous fixé il y 6 mois avec votre ophtalmo, c’est très vite la course, l’agacement et le « pétage de plombs ».

D’où l’intérêt de faire preuve d’anticipation. Il y a des tâches récurrentes dans notre activité telles que la comptabilité, le suivi des clients, la prospection.

Il y en a également dans notre vie privée : les activités extra scolaires des enfants, les courses… Il est impératif de tout intégrer dans notre agenda en faisant preuve de réalisme.

Fixer un emploi du temps et des objectifs réalistes

Quoi de plus ennuyeux que la routine. Oui mais en même temps, quoi de plus rassurant.
Un emploi du temps bien réfléchi permet de mettre en place des automatismes qui vont nous faire gagner un temps précieux et nous éviter une charge mentale supplémentaire, mais également une optimisation du temps.

Par exemple, je sais que le lundi, je reste au bureau. Je ne fixerai donc aucune visite ou rendez-vous professionnels en extérieur ce jour-là. Je vais concentrer sur cette journée mes appels clients, mes tâches administratives et éventuellement pouvoir réserver un créneau horaire pour une visite chez le médecin.
De la même manière, je sais que mon aînée à son cours de poney tous les mercredis entre 14 h et 15 H 30.

J’en profite pour caler pendant ce créneau une séance de prospection téléphonique, faire le point par téléphone avec le notaire sur les dossiers en cours…

Prendre soin de soi


Notre métier consiste à prendre soin des autres en leur facilitant la mise en œuvre et l’aboutissement de leur projet immobilier.

Mais au fait, qui prend soin de nous ? La réponse : jamais mieux servis que par soi-même, alors prenons du temps pour nous.
Pour pouvoir concilier notre vie de mandataire immobilier avec notre vie privée, il est très important de s’accorder du temps pour se ressourcer.

Faire une pause lecture, sportive, shoping… Peu importe l’activité choisie tant qu’elle nous permet de nous retrouver.

Il ne faut jamais partir du principe que nous allons perdre un temps précieux en allant faire une ballade dans les bois par exemple. Au contraire, cette pause permet de repartir gonflés à bloc pour reprendre nos occupations.


En conclusion, pour concilier la vie de mandataire immobilier avec la vie privée, il faut mettre en place des règles strictes qui nous permettront de nous épanouir professionnellement et avec nos proches. Il faudra faire preuve d’une grande discipline pour que ces règles deviennent des automatismes.

Si tu souhaites devenir mandataire immobilier et tout savoir sur le métier c’est par ici.

Partager

mur

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter

Article

Par Jonathan Voogt
Ajouté Jui 12

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Archives