Loading...

Actualités des mandataires en immobilier et de leurs réseaux

Résultat de la recherche pour le tag : "agence"

De plus en plus d'agents immobilier recrutent des mandataires, en effet, au lieu de laisser partir de bons éléments à la concurrence, beaucoup d'agences décident de proposer un statut comparable à celui des réseaux. Pour les mandataires, c'est l'opportunité de lier l'indépendance avec l'avantage d'une notoriété locale. Info-Mandataire vous propose de partager une partie de l'expérience de l'une de ces agences : La Régie des Célestins à Lyon. Cette structure est dirigée par Nathalie Colombat pour la partie Administration de biens et Cécile qui répond à nos questions, pour la partie transactions :



Pouvez-vous me décrire en l'histoire et l'activité de la régie des célestins ?

La Régie des célestins avait à l'origine une activité d'administrateur de biens, elle a été créée en 1965 par notre père Jacques Colombat. Très bon vendeur, il n’était pas satisfait des agences chez qui il envoyait ses clients, il a donc créé un service transaction. Les années 1960 étaient des années très fastes avec une fiscalité quasi nulle pour les propriétaires, certains de nos clients investisseurs pouvaient acheter plusieurs dizaines logements en une seule opération. Nous nous sommes donc construit sur une solide base commerciale avec une approche du métier innovante dans l'objectif de fournir un service global à nos clients, de l'acquisition à la gestion en passant par le syndic, par exemple, nous étions parmi les 1er à percevoir des honoraires de location… Cet état d’esprit n’a fait que perduré et s'est amplifié au fil des années.


Pourquoi avez-vous pensé au statut de mandataire pour vos commerciaux ?

Ayant été moi-même été 7 années agent commerciale à partir de 1986, puis VRP jusqu’en 1999, j'ai appris le métier sur le terrain, il m'a donc semblé naturel de reproduire mon expérience. C’est une activité difficile qui est faite pour des personnes qui ont de l’ambition, du courage, du talent, mais aussi de forte personnalité. Les mandataires peuvent se faire assez vite une bonne, voire très bonne situation mais la contrepartie est une grande disponibilité et cela ne s’adapte pas avec un statut de salarié. Leurs tempéraments font qu’ils ne sont pas « manageables » comme des salariés et qu’il faut laisser s’exprimer leurs talents et par conséquent, être très souple dans la collaboration. J’ai aussi un tempérament qui fonctionne bien avec le principe des mandataires, en effet, j’aime l’idée que la barrière des diplômes, expériences, âges etc. n’existe plus et que chaque personne peut se révéler dans cette activité.



Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans le recrutement et l'animation de ces mandataires ?

Il y a quelques années, il était difficile de trouver des mandataires, j’ai donc recruté progressivement les miens. Aujourd’hui, je reçois plus de candidatures via Info-Mandataire, mon site internet et mon relationnel. Ce rythme me convient également car il faut avoir du temps pour mettre en route une nouvelle collaboration efficace et constructive pour toutes les parties. J’intègre les mandataires un par un et leur consacre beaucoup de temps pendant les 3 premiers mois surtout s’ils découvrent notre profession. L’animation est « à la carte », certains mandataires sont très indépendants, d’autres moins, c’est moi qui m’adapte et donne les moyens à chacun  pour qu'il développe son activité dans les meilleures conditions. Il faut faire preuve d'une bonne ouverture d'esprit pour que cela fonctionne.


Comment voyez-vous le développement de votre profession et de votre entreprise ?

Notre métier a beaucoup évolué, il est de plus en plus technique avec de nombreux sujets juridiques et fiscaux. Par ailleurs, les clients sont de plus en plus exigeants, ils attendent un vrai service et du professionnalisme. La profession a vécu des périodes fastes mais aussi de graves crises, seules les agences soucieuses de la satisfaction de leurs clients ont passé ces crises. En respectant cette priorité donnée à la qualité de service, nous continuerons à progresser. Je suis donc confiante pour les années à venir, d'ailleurs, malgré la mauvaise conjoncture, nous avons d'ailleurs réalisé + 20 % sur notre CA transaction lors de ce dernier exercice. Notre  objectif pour la transaction, est de recruter de nouveaux mandataires à qui nous donnerons une formation solide, d'autre part, nous envisageons l’ouverture d’une 3ème agence pour 2016.


Plus d'infos sur les agences et les mandataires

 Nous sommes une agence immobilière à taille humaine positionnée sur la transaction immobilière de biens de qualité, exclusivement présente sur internet, couvrant principalement la Région Ile de France,le Vaucluse, le Gard et l’hérault). D'AMECOURT IMMOBILIER a été créée par 2 passionnés de l'immobilier :


Christian d'Amécourt: plus de 30 années d'expérience comme cadre dirigeant puis chef d'entreprise (Procter et Gamble, Editions Harlequin, Walt Disney, Eurocave et chasse immobilière pour des clients étrangers et français dans le Sud de la France).


Alberic d'Amécourt: 12 années d'expérience dans la transaction immobilière de qualité (agence George V, Daniel Féau conseil immobilier et groupe Thisse) en tant que négociateur puis directeur d'agence à Paris et région parisienne.


Notre ambition est de développer un réseau qualitatif, et non quantitatif.


En résumé nous apportons :

  • L'indépendance en tant qu'agent mandataire indépendant (en auto entrepreneur ou sous forme d’une société) pour le compte de D'AMECOURT IMMOBILIER ainsi que la liberté de votre territoire géographique. Inscrit au registre spécial des agents commerciaux (RSAC), vous travaillez sur notre carte de transaction. Nous nous chargeons de vous procurer votre attestation préfectorale.

  • Des outils d'aide à la réalisation de votre chiffre d'affaire : un site internet offrant une visibilité parfaite pour les visiteurs et assurant une mise en avant optimale des biens qui vous sont confiés, un logiciel de transaction performant assurant toutes les fonctions essentielles, une communication sur de multiples portails.

  • Un intranet vous permettant de télécharger tous les documents essentiels pour accomplir votre mission.

  • La sécurité : tous nos avants contrats sont réalisés par les notaires.

Une rémunération très Attractive et très simple :

  • 85 % des honoraires HT .( plus de 2 fois que les revenus d’un négociateur dans une agence traditionnelle).

Aucun frais d'intégration à notre Réseau.

Après signature du contrat avec nous, vous aurez :
- Attestation préfectorale
- Vous êtes couvert par notre carte de transaction
- Adresse mail personnalisée
- Nous vous fournissons tous les documents officiels (mandats, bon de visite etc…)
- Cartes de visite personnalisées
- Prix attractifs pour votre RCP (Responsabilité Civile Professionnelle) auprès de notre assurance, aux services de notre expert-comptable et de notre avocat conseil

Frais mensuels : aucun jusque 15000€ d’honoraires, ensuite 150€HT par mois pour les services suivant :
- Logiciel de transaction  (Emulis Pro) : gestion des acquéreurs et  vendeurs, rapprochement, création des annonces et passerelle vers les différents portails.
- Une communication sur les principaux portails immobiliers
- E-mailing sur fichier acquéreurs

Si notre approche qualitative et familiale vous intéresse, n’hésitez pas à nous envoyer votre candidature ou nous appeler.


D’AMECOURT IMMOBILIER


Siège social Paris et Région parisienne


609, chemin de la capitelle pointue 167, rue d’Estienne d’Orves

30900 Nîmes 92700 Colombes


Christian d’Amécourt Albéric d’Amécourt


Tel : 06 82 57 70 00 Tel : 06 14 83 85 67


Email : contact@damecourt-immobilier.com


Site :www.damecourt-immobilier.com

Enfin un site qui propose des annonces de recrutements de mandataires en immobilier et financement avec une localisation géographique !


Info-Mandataire à lancé le 23 Septembre sa sélection d'offres des réseaux et agents immobiliers, le service idéal pour connaître les trouver un job de mandataire prèt de chez vous.


Que vous dirigiez un réseau national ou une agence immobilière, bénéficiez d'un tarif compétitif et recevez en permanence des candidats qualifiés. Déposer une annonce
Communiqué de presse Propriétés Privés - Juillet 2012

A ce jour, on compte plus de 6000 mandataires affiliés à différents réseaux immobilier par internet, contre environ 20000 agences immobilières traditionnelles... Est-ce un signe d’un profond changement du milieu de l’immobilier ? Certainement et ces chiffres risquent d’évoluer dans un proche avenir...

Le secteur de l’immobilier est en pleine mutation, ne pas le reconnaitre serait se mentir. Un des premiers responsables de ce changement est Internet. Depuis quelques années, le web est devenu l’outil incontournable et indispensable pour les professionnels de l’immobilier. Conséquence les habitudes des consommateurs évoluent. Avec plus de 31% des internautes captés1 et 2 millions de visiteurs par jour, l’immobilier fait partie des catégories de sites les plus visitées par les utilisateurs du net. C’est ainsi que sont apparus de nouveaux acteurs de l’immobilier tels que les réseaux immobilier par internet (ex. proprietes-privees, l’un des premiers réseaux à voir le jour en 2006).

Comment fonctionne ces réseaux de mandataires ? Le principe est très simple, la vitrine de l’agence c’est le web. Il n’y a plus de locaux, d’agences « en dur ». Le client s’y retrouve pour plusieurs raisons. Tout d’abord, même si le projet immobilier se construit à partir d’Internet, le consommateur ne peut finaliser ce projet sur Internet. Le relai local et physique est pour l’instant encore incontournable. En recrutant sur toute la France des indépendants qui travaillent depuis leur domicile, ces réseaux répondent pleinement à l’attente du consommateur. Autre grande force de ce concept : la baisse des frais d’agence. En se dispensant de locaux, de vitrines, l’agence immobilière sur Internet réduit ses charges de fonctionnement et peut ainsi répercuter cette baisse auprès du client.Alors que vont devenir les agences immobilières traditionnelles ? La diminution du nombre d’agences traditionnelles « en dur » est notable depuis 2007. Les explications sont multiples. La crise immobilière est passée par là, la tendance actuelle est à la concentration des agences,et le coût de l’investissement en publicité est de plus en plus lourd à supporter. C’est aussi pour cela que les réseaux de mandataires sont en pleine progression. Ils peuvent mutualiser les coûts de communication, leurs outils commerciaux et offrent à leurs agents indépendants des commissions de 30 à 60% supérieures à celles proposées par les agences traditionnelles. Sans parler des services proposés aux clients, aussi nombreux voire plus que chez les agences classiques.

Comme le précise Sylvain Casters, fondateur et gérant de Proprietes-privees.com, le marché de l’immobilier français laisse encore une grande place à la transaction de particulier à particulier, contrairement aux pays Anglo-Saxons. Les agences traditionnelles ne doivent donc pas voir les réseaux de mandataires comme une menace mais comme une des solutions pour que le consommateur fasse de plus en plus appel à un professionnel de l’immobilier.La professionnalisation de l’activité, voilà le vrai sujet des prochaines années. L’image de l’agent immobilier est loin d’être toujours bonne auprès du consommateur, il faut que cela change.

Les agences immobilières traditionnelles ont tendance à voir les réseaux de mandataires comme des profiteurs qui se moquent de la législation. Bien sûr certains sentent le bon filon et des réseaux apparaissent presque tous les jours ces derniers temps. Mais tous les réseaux ne sont pas à mettre dans le même sac, et il en est de même pour les agences classiques. Plusieurs réseaux ont fait leurs preuves et existent depuis plusieurs années, à commencer par Proprietes-privees.com, ce réseau de mandataires qui compte aujourd’hui près de 400 négociateurs indépendants, n’a jamais souhaité recruter pour recruter. L’agence immobilière 100% internet recrute intelligemment, sur dossier, pour s’entourer des vrais professionnels de l’immobilier. Elle impose à ses mandataires des formations régulières, elle possède son propre service juridique et est le seul réseau par internet à être reconnu par la FNAIM. Le respect de la législation (loi Hoguet...) est l’un des crédos de Propriétés-Privées et cela ne ralentit en aucun cas son développement (le CA de Proprietes-Privees a augmenté de 62% entre 2010 et 2011)

En conclusion, il est évident que le monde de l’immobilier évolue. Internet a largement modifié la relation entre le professionnel et le consommateur. Ce dernier est devenu « consom’acteur » de son projet immobilier. Les nouveaux professionnels comme Propriétés-Privées ont su saisir cette évolution et participent à la mutation de l’activité immobilière. Le consommateur en est le principal bénéficiaire.
1 : Source Mediametrie au Forum de la FF2i de mai 2011 (Mediametrie/NetRatings - Sous-catégorie Immobilier - Tous lieux de connexion - Janvier 2009, 2010 et 2011 - Applications Internet incluses.)

« Comment vendre ou acheter un logement ? Quelles sont les méthodes les plus utilisées et les plus performantes ? Nous avons lancé cette grande étude pour battre en brèche les idées reçues sur les transactions immobilières et publier les vrais chiffres du marché français, » explique Sébastien de Lafond, Président et fondateur de MeilleursAgents.com. « Les tendances sont très claires. Que ce soit pour vendre ou acheter, les Français font feu de tout bois au début de leurs démarches en faisant appel simultanément à des agences immobilières et à des services de mise en relation de particulier à particulier. Mais au final, la grande majorité des transactions (68%) est réalisée par l’intermédiaire d’agences immobilières, alors que les services de mise en relation entre particuliers sont à l’origine de 19% des transactions et que les autres canaux (notaires, famille, amis, etc.) n’en représentent que 13%. In fine, les résultats de notre étude montrent que les agences immobilières sont 3 fois plus efficaces pour aider les acheteurs et 2,5 fois plus performantes pour les vendeurs, » commente-t-il.

Les pratiques réelles des Français concernant la vente et l’achat de biens immobiliers, points clés :

  • 60% des Français utilisent à la fois les services d’agences immobilières et de mise en relation de particulier à particulier
  • Mais au final, 68% des transactions sont réalisées grâce à une agence immobilière,19% par un service de mise en relation de particulier à particulier et 13% via d’autres canaux (notaires, familles, amis, etc.)
Associer démarches auprès d’agences immobilières et mise en relation entre particuliers

Pour acheter, chacun a sa méthode. 52% des personnes interrogées font simultanément appel à une ou plusieurs agences et à des services de mise en relation entre particuliers. Un tiers (34%) des acheteurs choisit de n’utiliser que des agents immobiliers pour trouver un bien à acquérir alors que 14% ne jurent que par la relation directe de particulier à particulier.
69% des vendeurs conjuguent services d’agences immobilières et mise en relation entre particuliers. Seulement 5% ne font appel qu’aux services de mise en relation entre particuliers alors que 26% des vendeurs ne font confiance qu’aux agences immobilières.

Une performance incontestable des agences immobilières pour l’ensemble des transactions…

3 fois plus efficaces pour les acheteurs

  • Sur 100 acheteurs ayant utilisé des services de particulier à particulier, 26 déclarent avoir finalisé leur achat par ce canal.
  • Sur 100 acheteurs ayant fait appel aux services d’agences immobilières, 79 disent avoir finalisé leur achat par leur intermédiaire.

Et 2,5 fois plus efficaces pour les vendeurs

  • Sur 100 vendeurs ayant tenté de vendre de particulier à particulier, 28 ont signé par ce canal.
  • Sur 100 vendeurs ayant choisi de passer par des agences immobilières, 70 ont réalisé leur transaction par leur intermédiaire.
… et des mandats exclusifs plus efficaces que les mandats simples

85% des vendeurs qui passent par une agence immobilière signent un mandat simple et 15% un mandat exclusif. Cependant, 40% des ventes sont signées dans le cadre d’un mandat exclusif et 60% avec un mandat simple. Par ailleurs, le mandat exclusif offre de meilleures performances en termes de rapidité de vente et de satisfaction :

  • 77% des vendeurs avec mandat exclusif signent une promesse de vente en moins de 3 mois contre 55% pour les vendeurs avec mandat simple.
  • 75% des vendeurs avec mandat exclusif se disent satisfaits contre 59% pour les vendeurs avec mandat simple.
Le point de vue des Français sur le marché immobilier actuel

Selon les Français, le marché immobilier va mieux. En 2008, 78% d’entre eux considéraient que le marché immobilier se portait mal : ils ne sont plus que 56% aujourd’hui. Pour les prochains mois, 36% des Français anticipent une stabilité des prix (-6 points par rapport à 2008), 31% envisagent une hausse (+17 points) et 26% prévoient une baisse (-18 points).

Le point de vue de MeilleursAgents.com

Au début de la crise financière de 2008, 44% des Français estimaient que les prix allaient baisser. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 26% alors que la crise est toujours aussi présente. En janvier 2012, 67% des Français (contre 56% en septembre 2008) considèrent que les prix vont augmenter ou rester stables. Alors que depuis plusieurs mois les prix ont amorcé une phase de baisse, la vision du grand public reste marquée par les importantes hausses de ces 2 dernières années. De plus, dans un contexte économique difficile, la pierre semble plus que jamais perçue comme une valeur refuge.

Note méthodologique :

Etude MeilleursAgents.com / Université Paris Dauphine / IFOP réalisée entre juillet 2011 et janvier 2012, sous la direction de Fabrice Larceneux, chercheur CNRS à l’université Paris Dauphine, auprès de 6077 personnes recherchant des informations pour l’achat ou la vente de biens immobiliers. Sondage spécifique « Point de vue des Français sur le marché immobilier actuel » réalisé par questionnaire auto-administré en ligne auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, du 4 au 6 janvier 2012. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Les chiffres 2008 sont tirés de l’étude Ifop « Les Français et le marché de l’immobilier » réalisée pour MeilleursAgents.com auprès d’un échantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 4 au 5 septembre 2008.

Source : meilleursagents.com






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor