Loading...

Actualités des mandataires en immobilier et de leurs réseaux

Résultat de la recherche pour le tag : "immobilier"
Sélectionné

Vous avez sûrement découvert avec surprise ce matin que les anglais ont décidés de quitter l’union européenne et David Cameron viens d’annoncer son départ dans 3 mois.... plus

Sélectionné
Les multitudes de différences (notamment culturelles et linguistiques) qui  subsistent entre la France et le Royaume-Uni peuvent être vecteur de dissentiment.... plus

Info-Mandataire.com, le réseau social des mandataires immobilier, et Toute La Franchise, le leader de la mise en relation entre franchiseurs et candidats à la franchise sur le web ont décidé de mettre en place un partenariat. L'objectif est d'associer la puissance de Toute la Franchise et l'expertise d'Info-Mandataire pour mieux répondre aux attentes des réseaux qui recherchent de nouveaux mandataires immobiliers et à celles des candidats qui sont attirés par cette activité.

 

Si les agents commerciaux immobilier mandataires sont moins nombreux en France qu’outre atlantique, ça n’en reste pas moins un statut qui se développe de plus en plus, en parallèle des réseaux traditionnels d’agents immobilier. En effet, les réseaux de mandataires s'intéressent de plus en plus aux quadras et quinquas en recherche de reconversion, de même, les candidats ayant ce profil sont à l’écoute des opportunités proposées par les réseaux. Cette évolution est confortée par les efforts en matière de formations initiale et continu proposés par les réseaux.

 

Toute La Franchise s’est rapproché d’Info-Mandataire.com pour promouvoir le statut et les réseaux de mandataires immobiliers auprès de son visitorat.

 

Il a donc semblé pertinent de mettre en place cette collaboration tant la complémentarité des deux portails est évidente.

 

A PROPOS DE TOUTE LA FRANCHISE
Toute la Franchise est le leader de la mise en relation entre franchiseurs et candidats à la franchise à travers des plateformes web. Le site permet à des franchiseurs, développeurs d’enseignes d’être vus et d’exposer leur marque sur le portail de référence afin de capter l’intérêt de candidats entrepreneurs potentiels.

Chiffres clés :

Près de 1 800 concepts et plus de 100 000 candidatures reçues par an.

340 000 visites pour plus d’1 million de pages vues par mois.

www.toute-la-franchise.com

Sélectionné

Immosurmesure poursuit "tranquillement" son développement. L'immobilier vous branche, vous en êtes déjà un acteur de préférence ou avez l'âme franchement commerciale, vous souhaitez ouvrir d'autres perspectives à votre activité (coaching, home-staging, chasse immobilière..) un seul réseau :http://www.immosurmesure.fr/


Pour exemple un appartement en vente depuis 6 mois à Strasbourg, vendu après home-staging à la première visite, à l'ancien prix affiché et sans négo !



Sélectionné

Martine Berrous-Roges a rejoint le réseau immobilier Sextant France en 2014 en tant qu’agent mandataire. Elle vous parle de son expérience.... plus

Sélectionné

La baisse de l’euro et des prix immobiliers, des biens moins chers en France… La conjoncture semble être parfaite pour les investisseurs anglo-saxons qui reviennent en force sur le marché de l’immobilier français.... plus

Satisfait mais angoissé à l’idée de les perdre, la tentation est grande de favoriser les acquéreurs en disant oui à tout ce qu’ils demandent.


Avec notre partenaire mandataire-immo.fr nous vous proposons cet article.


Ne vous est-il jamais arrivé de voir certains acquéreurs bien informés vous demander de « charger » le montant du mobilier dans le but d’économiser quelques centaines d’euros sur les droits d’enregistrement ?


Je vois certains mandataires (ou autres) accepter sans réfléchir ce pseudo-chantage de peur de contrarier « Monsieur l’acquéreur » et de perdre la vente.


Attention ce jeu peut-être dangereux et risque en cas de contrôle de coûter très cher à votre vendeur.


Voici l’exemple qui m’est arrivé pas plus tard que cette semaine. En pleine négociation avec un acquéreur qui tenait absolument à ce que je baisse mes honoraires.
Voyant que je tenais bon et pour ne pas s’avouer totalement vaincu il me demanda de sortir 20 000 € du montant de la vente et de les imputer à du mobilier de cuisine dans le but d’économiser sur ses droits d’enregistrement (compris dans les frais de notaire).


- « Désolé M. L’acquéreur mais je ne vais pas demander à mes vendeurs de prendre ce risque et même s’ils acceptaient je leur déconseillerais vivement et ce pour plusieurs raisons :


La première : durant les 8 années où ils ont été propriétaires, les vendeurs n’ont pas investi dans leur mobilier de cuisine qui se trouve aujourd’hui être dans le même état que lorsqu’ils l’ont acheté. Ils ne disposent donc d’aucune facture d’aménagement ni d’aucun justificatif.


La seconde : les vendeurs ont acheté leur appartement en 2007 sur un marché immobilier à la hausse ; aujourd’hui nous sommes sur un marché à la baisse et ils revendent à un prix inférieur à leur prix d’achat. Retirer 20 000 € du montant de la vente aurait pour effet de diminuer encore un peu plus le montant de la vente de leur bien ce qui risquerait de déclencher un contrôle de la part de l’administration fiscale.


Enfin la troisième : je suis sûr que si demain vous veniez à vouloir revendre cet appartement vous serez satisfait que la personne à qui vous avez confié un mandat défende au mieux vos intérêts avant de vouloir à tout prix conclure sa vente au mépris des règles et de la législation.


Par ailleurs je vous précise qu’il en est de même en ce qui vous concerne. Mon métier me positionne entre le vendeur et l’acheteur et ma mission est bien de défendre les intérêts de part et d’autre.


Vous n’économiserez donc pas vos 1 200 € de droits d’enregistrement mais votre transaction sera saine et sans risque. »


Conseils : Avec un discours transparent votre interlocuteur comprendra qu’il a affaire à un vrai professionnel. Il signera votre offre comme le mien à signer. Si jamais vous n’avez pas été assez convaincant, il vous restera la possibilité de baisser vos honoraires (1 200 € dans le cas présent), ce qui n’en doutons pas, vous permettra la fois d’après d’être plus ferme et de convaincre davantage.


Dans tous les cas ne cédez jamais à cette tentation, ce ne sont pas les acquéreurs qui dictent les règles et faire preuve d’une fermeté justifiée ne vous fera perdre aucune vente !!!


Source : mandataire-immo.fr

Sélectionné

Une nouvelle année commence, avec son cortège de lois et décrets qui entrent en vigueur. REZOXIMO vous propose une synthèse des différents points à retenir pour 2015. Le réseau des pros vous présente également ses meilleurs vœux pour 2015 et vous souhaite la réussite professionnelle tout autant que le bonheur personnel.


Abattements exceptionnels

Les donations de terrains réalisées en 2015 bénéficient d’un abattement exceptionnel pouvant aller jusqu’à 100 000 euros, à la condition que le terrain soit ultérieurement construit. Un abattement exceptionnel pouvant aller jusqu’à 100 000 euros est créé pour les donations de nouveaux logements neufs réalisés jusqu’à fin 2016.


Taxe d’habitation

Une majoration de la taxe d’habitation pouvant aller jusqu’à 20% est instaurée pour les résidences secondaires, sur la base du volontariat des communes situées dans les zones marquées par un fort déséquilibre entre l’offre et la demande de logements. Ces communes auront jusqu’au 28 février 2015 fixer le taux de majoration.


PTZ dans l'ancien

Le prêt à taux zéro (PTZ) fait son retour pour l’acquisition dans l’ancien sous réserve de travaux et uniquement dans des communes rurales.


TVA réduite

Un taux de TVA à 5,5% (au lieu de 20%) sera appliqué pour l’accession à la propriété pour les ménages modestes dans 1.300 nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville afin de favoriser la mixité sociale et le renouvellement urbain.


Permis de construire

Comme prévu dans le plan de relance du logement du gouvernement, le délai de validité des permis de construire, d’aménager ou de démolir est porté de deux à trois ans. La validité des décisions de non-opposition à une déclaration préalable passe également de deux à trois ans.


Investissement locatif Pinel

Dans le cadre du dispositif d’investissement locatif Pinel, il est possible pour les investissements réalisés à partir du 1er janvier 2015 de louer ce logement à son ascendant ou son descendant, dans un foyer fiscal séparé.

REZOXIMO Jan 8 '15 · Noter : 1 · Tags : immobilier, rezoximo, 2015, nouveautés, loi

Comme nous le constatons le marché de l’immobilier semble être plus difficile en ce moment qu’il y a quelques mois en arrière. C’est le moment de réfléchir à l’attitude à adopter.

Certains d’entre nous vont prochainement partir en vacances. J’ai donc choisi volontairement ce moment pour lancer cette réflexion.

Quoi de pire que de gâcher ses vacances à broyer du noir ?


Avec notre partenaire mandataire-immo.fr nous vous proposons cet article.


Je vous propose donc de réfléchir à ces quelques lignes et de revenir de vacances avec plein de bonnes résolutions, plein d’enthousiasme et de projets :


Les acquéreurs se raréfient, les vendeurs hésitent à nous confier leurs biens préférant garder nos honoraires pour leur propre compte..


- Et après.. ?


- Es-ce une raison pour rentrer en crise soi même ?


Crise d’angoisse, crise de panique, crise existentielle… laquelle préférons-nous ?


Aucune bien sur.


- Maîtrisons nos émotions, contrôlons notre anxiété, écartons les scénarios catastrophes, ne nous attardons pas sur ce qui n’arrivera certainement jamais, vivons le présent et tout se passera bien.


- Une des premières choses à faire est de nous éloigner des prédicateurs de mauvaises augures et des geignards perpétuels. Ils sont très facile à débusquer, ce sont les mêmes qui lorsque le marché allait bien se plaignaient des vendeurs et des acquéreurs difficiles, des trop nombreux concurrents, de l’incompétence de leur coach, de leur réseau, de leur directeur d’agence… En fait tout ce qui peut masquer leur propre manque de combativité ou plus grave encore, leur manque de compétence.


Ne pas leur en vouloir, seulement les éviter et les ignorer. Ceux qui sont récupérables reviendront naturellement vers nous, attirés par notre réussite. Ils comprendront que la réussite s’apprend aux cotés des gens positifs alors que l’échec est contagieux.


- La chose suivante à faire est de nous contrôler et de nous prendre en main de façon à retourner la situation en notre faveur. Souvenons-nous que vous avons la chance d’avoir un job que nous maîtrisons : améliorons le !


Soyons meilleurs et démarquons-nous de la concurrence !  C’est le bon moment pour prendre des parts de marché.


Comme dans toute épreuve sportive c’est au moment où nos adversaires sont affaiblis qu’il faut redoubler d’énergie et en profiter pour faire valoir la différence entre eux et nous. Passons à l’action, une telle occasion ne se représentera peut-être pas de si tôt…


Certes les clients sont plus rares mais la concurrence aussi , tout du moins est-elle beaucoup moins combative et moins performante.


Nous constatons qu’il y a pénurie d’acquéreurs en ce moment ?


alors mettons nous à la place de ceux qui sont malgré tout présents.


Avec qui vont-ils préférer traiter ?


Nous, qui leur prouverons notre professionnalisme, notre dynamisme et notre sincère envie de les aider et de les satisfaire  ?


ou


Nos concurrents qui leurs feront visiter des biens à reculons ?


Ces mêmes concurrents en proie à la crise et persuadés qu’en cette période aucun acquéreur n’achètera ?


Ceux là même qui auront hâte de retourner se plaindre et ne prendront pas la peine d’étudier précisément les critères de recherche de leurs clients ?


Qui n’envisageront pas d’effectuer un travail fond tel celui d’un chasseurs immobiliers alors qu’ils en ont le temps puisque leur téléphone reste silencieux ?


Notre acquéreur est comme tout le monde, ce qui l’intéresse c’est lui, pas la vie difficile d’un négociateur expéditif en pleine crise existentielle.


Il est comme la majorité des clients dont le désir inavoué est : « intéressez vous à moi , rien qu’à moi, il n’y a que cela qui m’intéresse…»


Sourions et affichons notre tempérament de gagnant, soyons sûrs de nous :


Nous devons être persuadés que nous sommes les seuls à pouvoir résoudre son problème (trouver le meilleur bien au meilleur prix). Communiquons lui cette certitude et il finira par y croire. A ce stade nous aurons effectué le plus important dans le processus de vente : persuader notre client que nous sommes sa solution.


Dans tous les cas, sachez qu’en période de crise l’action crée l’action alors que l’inaction amplifie la récession.


Bonnes vacances à tous ceux qui partent !


Source : mandataire-immo.fr

De plus en plus d'agents immobilier recrutent des mandataires, en effet, au lieu de laisser partir de bons éléments à la concurrence, beaucoup d'agences décident de proposer un statut comparable à celui des réseaux. Pour les mandataires, c'est l'opportunité de lier l'indépendance avec l'avantage d'une notoriété locale. Info-Mandataire vous propose de partager une partie de l'expérience de l'une de ces agences : La Régie des Célestins à Lyon. Cette structure est dirigée par Nathalie Colombat pour la partie Administration de biens et Cécile qui répond à nos questions, pour la partie transactions :



Pouvez-vous me décrire en l'histoire et l'activité de la régie des célestins ?

La Régie des célestins avait à l'origine une activité d'administrateur de biens, elle a été créée en 1965 par notre père Jacques Colombat. Très bon vendeur, il n’était pas satisfait des agences chez qui il envoyait ses clients, il a donc créé un service transaction. Les années 1960 étaient des années très fastes avec une fiscalité quasi nulle pour les propriétaires, certains de nos clients investisseurs pouvaient acheter plusieurs dizaines logements en une seule opération. Nous nous sommes donc construit sur une solide base commerciale avec une approche du métier innovante dans l'objectif de fournir un service global à nos clients, de l'acquisition à la gestion en passant par le syndic, par exemple, nous étions parmi les 1er à percevoir des honoraires de location… Cet état d’esprit n’a fait que perduré et s'est amplifié au fil des années.


Pourquoi avez-vous pensé au statut de mandataire pour vos commerciaux ?

Ayant été moi-même été 7 années agent commerciale à partir de 1986, puis VRP jusqu’en 1999, j'ai appris le métier sur le terrain, il m'a donc semblé naturel de reproduire mon expérience. C’est une activité difficile qui est faite pour des personnes qui ont de l’ambition, du courage, du talent, mais aussi de forte personnalité. Les mandataires peuvent se faire assez vite une bonne, voire très bonne situation mais la contrepartie est une grande disponibilité et cela ne s’adapte pas avec un statut de salarié. Leurs tempéraments font qu’ils ne sont pas « manageables » comme des salariés et qu’il faut laisser s’exprimer leurs talents et par conséquent, être très souple dans la collaboration. J’ai aussi un tempérament qui fonctionne bien avec le principe des mandataires, en effet, j’aime l’idée que la barrière des diplômes, expériences, âges etc. n’existe plus et que chaque personne peut se révéler dans cette activité.



Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans le recrutement et l'animation de ces mandataires ?

Il y a quelques années, il était difficile de trouver des mandataires, j’ai donc recruté progressivement les miens. Aujourd’hui, je reçois plus de candidatures via Info-Mandataire, mon site internet et mon relationnel. Ce rythme me convient également car il faut avoir du temps pour mettre en route une nouvelle collaboration efficace et constructive pour toutes les parties. J’intègre les mandataires un par un et leur consacre beaucoup de temps pendant les 3 premiers mois surtout s’ils découvrent notre profession. L’animation est « à la carte », certains mandataires sont très indépendants, d’autres moins, c’est moi qui m’adapte et donne les moyens à chacun  pour qu'il développe son activité dans les meilleures conditions. Il faut faire preuve d'une bonne ouverture d'esprit pour que cela fonctionne.


Comment voyez-vous le développement de votre profession et de votre entreprise ?

Notre métier a beaucoup évolué, il est de plus en plus technique avec de nombreux sujets juridiques et fiscaux. Par ailleurs, les clients sont de plus en plus exigeants, ils attendent un vrai service et du professionnalisme. La profession a vécu des périodes fastes mais aussi de graves crises, seules les agences soucieuses de la satisfaction de leurs clients ont passé ces crises. En respectant cette priorité donnée à la qualité de service, nous continuerons à progresser. Je suis donc confiante pour les années à venir, d'ailleurs, malgré la mauvaise conjoncture, nous avons d'ailleurs réalisé + 20 % sur notre CA transaction lors de ce dernier exercice. Notre  objectif pour la transaction, est de recruter de nouveaux mandataires à qui nous donnerons une formation solide, d'autre part, nous envisageons l’ouverture d’une 3ème agence pour 2016.


Plus d'infos sur les agences et les mandataires

Pages : 1 2 3 4 5 ... » »»




Toute la Franchise partenaire d'Immobilier 2.0


Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor

Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com




Toute la Franchise partenaire d'Immobilier 2.0


Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor

Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com