Loading...

Actualités des mandataires en immobilier et de leurs réseaux

Résultat de la recherche pour le tag : "mandataire"
Sélectionné

En 2018, tout le monde a déjà entendu parler des énergies renouvelables. Pour rappel, ce sont des énergies qui se renouvellent naturellement et rapidement, en général sur la durée d’une vie humaine. Lorsque l’énergie est prélevée, elle se reconstitue plus rapidement qu’elle n’est prélevée. Le pétrole, le gaz naturel, le charbon sont des énergies fossiles c’est-à-dire qu’elles ne se renouvellent pas et que leurs stocks s’épuisent.

Les énergies renouvelables présentent de nombreux avantages, elles sont gratuites et non polluantes, elles ne dégagent pas de gaz à effet de serre, et aujourd’hui il est possible d’en profiter à domicile. L’Etat encourage même leur développement en aidant à supporter leurs coûts d’installation.

En plus de préserver l’environnement, ces énergies « vertes » permettent de faire d’impressionnantes économies sur les factures. Alors quelles sont les énergies renouvelables mis à disposition des particuliers pour leur permettre de réduire le cout sur leur facture tout en préservant l’environnement ?

 

  • Se chauffer avec les énergies renouvelables

Aujourd’hui, les systèmes de chauffage utilisant les énergies renouvelables sont de plus en plus présents chez les particuliers. Voici leurs avantages et les différentes installations possibles.

La meilleure solution reste de se chauffer avec le soleil. Bien que l’orientation des pièces et la position des fenêtres et des portes peuvent faire augmenter la température intérieure, cela n’est souvent pas suffisant. Il est donc possible d’installer des panneaux solaires thermiques, placés sur le toit des maisons. Les capteurs captent la chaleur solaire, relies à une tuyauterie calorifugée. L’énergie solaire est alors convertie en chaleur, par la suite transmise à un ballon de stockage dans lequel l’eau chauffée pourra permettre de chauffer les radiateurs ou le plancher chauffant.

La seconde solution est l’utilisation de la biomasse, c’est-à-dire une matière organique qui peut se transformer en énergie, comme le bois par exemple. Il est vendu sous forme de granulés, de plaquettes ou de pellets. Il est possible d’utiliser du bois-énergie dans une chaudière à granulés, un poêle ou un insert, sa combustion produit de la chaleur.

Ensuite, il y a la géothermie, qui exploite la chaleur stockée sous la surface de la Terre. Une pompe à chaleur géothermique et des capteurs enterrés captent les calories contenues dans le sol et produisent de la chaleur via une unité indépendante.

L’aquathermie exploite la chaleur contenue dans l’eau. Une pompe à chaleur et des capteurs dans l’eau produisent de la chaleur via une unité indépendante.

L’aérothermie suit le même principe. Une pompe à chaleur air-air ou une pompe à chaleur air-eau captent les calories contenues dans l’air et produit de la chaleur via une unité indépendante ou la transmet au système de chauffage central.

 

  • S’alimenter en électricité avec les énergies renouvelables

Concernant la production d’électricité, il existe deux types de systèmes pouvant être installés : les panneaux solaires photovoltaïques et les mini éoliennes. Les panneaux solaires photovoltaïques, placés directement sur le toit ou la façade de la maison, permettent de capter l’énergie solaire, la lumière, pour la transformer en électricité. Les mini éoliennes sont, elles, placées à l’extérieur, la force du vent les actionne ce qui produit de l’électricité.

 

  • Le prix ?

Le prix de chaque équipement varie en fonction de la puissance du produit, sa capacite etc. Pour une pompe à chaleur air-eau, il faut compter entre 10 000 et 18 000 euros, entre 6000 et 15 000 euros pour une pompe à chaleur air-air, entre 20 000 et 50 000 euros pour une pompe à chaleur géothermique, et entre 4000 et 15 000 euros pour un poêle à granulés de bois.

Le cout du produit et de l’installation peut être onéreux mais cela représente un réel investissement pour les années à venir. Des aides et des subventions sont disponibles pour aider à financer ces équipements et leur installation. L’Etat aide chaque particulier dans son projet écologique, grâce à des subventions des collectivités locales, un crédit d’impôt pour la transition énergétique qui permet d’être rembourse à hauteur de 30%, la prime énergie, l’éco prêt à taux zéro, le taux de TVA réduit ou l’aide financière de l’Anah. Aussi, le surplus produit par certaines installations peut être vendu à EDF.

Source de l'article

Sélectionné

Une estimation est un moment crucial dans le processus de vente de tout agent immobilier. Elle ne se réalise pas à la légère, bien au contraire, de nombreux éléments sont à prendre en compte pour aboutir à un prix de vente se basant sur des critères objectifs.


Quels sont donc ces facteurs déterminants pour une estimation efficace ?


–          Prix achat et année d’acquisition

Il est impossible de commencer une estimation sans connaître le prix et l’année d’achat du bien. Il s’agit d’ informations essentielles, outre pour la détermination du prix, mais également pour connaître la plus ou moins value du bien en question selon le paysage immobilier.


–          Prix du quartier au m²

Une fois ces informations en main, il vous est indispensable de connaître le marché immobilier actuel, soit le prix du quartier dans lequel se trouve le bien en question au m². Il s’agit d’une base solide et impartiale dans la détermination du prix.


–          Cible des acquéreurs

Château, villa ou petit pavillon ? Un bien correspond toujours à une clientèle précise, plus ou moins large selon le type. IL faut que vous puissiez déterminer à quels acquéreurs plairait ce bien pour donner une gamme de prix qui restera fidèle à leur budget.


–          Situation géographique

La situation géographique d’un bien peut être un atout ou pas. Il est essentiel d’y prêter une attention toute particulière. Est-ce un quartier dynamique, populaire, recherché ? Est-il bien desservi par les transports, possède t-il une école, des commerces etc. Tout cela est à prendre en compte.


–          Caractéristiques du bien

Vous ne pouvez pas estimer un bien sans vous intéresser aux éléments intrinsèques de celui-ci.

Quels sont-ils ?

o   les potentiels travaux de rénovation ou menu travaux à prévoir

o   la situation du bien : s’il s’agit d’une maison, est-elle de plein pied ou à étage, ou s’il s’agit d’un appartement, à quel étage se si situe t-il ?

o   la superficie du bien et la disposition des pièces

o   les équipements du bien (piscine, un parking, véranda, un ascenseur etc)

o   Pour un appartement, toujours regarder l’état de l’immeuble et la copropriété. Cela peut grandement influer sur le prix final.


–          Diagnostic de performance énergétique

Obligatoire dès la mise en ligne d’un bien quelqu’il soit, le DPE informe sur la performance énergétique du logement pour évaluer la quantité d’énergie et de gaz à effet de serre consommée ou dégagée par le bien en question. Document important puisqu’en cas de mauvais diagnostic, le prix peut en subir les conséquences également.


En tant qu’agent immobilier, vous devez donc connaître le paysage immobilier en général, mais également celui du quartier dans lequel le bien se trouve. Pour cela,il vous faut faire attention aux prix des autres biens en vente. Concrètement, loin de négliger ou ignorer la concurrence vous vous devez, au contraire, d’y être attentifs. Elle vous sera d’une grande aide pour la détermination du prix. Vous pourrez également regarder si le bien à estimer est plutôt un bien en pénurie ou pas. Un autre critère qui peut faire pencher la balance du prix. Enfin, l’urgence de la situation de vos clients est à prendre en compte. En effet, ces derniers doivent-ils vendre impérativement le plus vite possible, ou ont-ils tout leur temps ? A vous de le savoir. Loin d’être un détail, ce fait vous permettra aussi de donner un prix plus ou moins cher.


Gardez en tête qu’une estimation bien faite, et bien argumentée sera une estimation facile à faire accepter à vos clients.

Source de l'article

Sélectionné
Rendez-vous sur Sextantfrance.fr et trouvez la propriété sur laquelle est cachée notre coffret de chocolat !


Le premier ou la première qui identifie le bien gagne un délicieux coffret Lindt !





Leader de l'immobilier sur sa région, Klicc Immobilier propose aux mandataires une solution alliant la proximité grâce à ses agences et l'indépendance. AMELIE LANGE a appris son métier chez Klicc.fr, elle nous parle de son parcours.


Bonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Amélie Lange, 42 ans. J’ai 2 garçons et j’habite le pays de Caux depuis plus de 20 ans maintenant. J’aime beaucoup la région de St Valéry en caux et Veules les roses.


Quel était votre profil avant de rejoindre KLICC, le réseau régional Normand ?

J’avais une boutique de décoration à St Valéry en caux et je vendais des bibelots, du mobilier et je réalisais parfois pour mes clients des prestations de décoration et home staging. 


Pourquoi avez-vous rejoint le réseau KLICC Iimmobilier ?

Je voulais tenter une nouvelle activité plus commerciale tout en conservant ma liberté. Et mes amies le disaient souvent que je pouvais réussir dans le secteur de l’immobilier. C’est pour cela que j’ai intégré KLICC début 2015.


Que pensez-vous du support apporté par le réseau pour votre travail au quotidien ? 

KLICC m’apporte un soutien indispensable car je suis novice dans ce secteur. L’appartenance à un syndicat professionnel ( UNIS ), l’implication des équipes de direction, les agences locales et la formation initiale et continue ( en agence ) m’ont rassuré. Nous travaillons beaucoup en équipe, et ainsi nous faisons beaucoup de ventes « croisées » entre 2 mandataires.


Qu’apporte le réseau à vos clients vendeurs et vos clients acquéreurs ?

Grâce à mes collègues et à une large choix de biens, nous pouvons capter plus longtemps nos clients acquéreurs.  KLICC apporte de nombreux services innovants à nos clients vendeurs également ( usage de drones, diffusion sur de nombreux sites internet, affichage agence, etc).


En quoi KLICC se démarque des réseaux immobiliers concurrents ?

Je pense que KLICC est probablement le seul réseau qui offre le meilleur des 2 : à la fois un réseau immobilier innovant composé de mandataires indépendants, mais aussi des agences locales et une forte implication sur le terrain.


Quelle est votre performance depuis votre intégration ?

Bien que je n’avais jamais travaillé dans ce secteur, j’ai déjà signé 22 promesses en moins de 2 ans ! Et je pense que 2017 va être une année formidable.


Un dernier mot pour conclure ?

J’ai confiance en ce réseau et j’aime ma nouvelle vie !! C’est pour cela qu’une amie m’a rejoint en tant que mandataire immobilier sur la région. C’est tout de même plus sympa de travailler en équipe avec des gens de confiance.


- Un réseau régional avec des agences physiques a usage libre pour nos équipes commerciales

- Un accompagnement concret au démarrage ( prise en binôme des 10 premiers mandats, formation en agence, etc)

- Un suivi terrain jusqu'à la 2e vente effective- Des échanges réguliers avec vos collègues permettant de réaliser prés de 30% de nos ventes entre 2 mandataires (vente croisée)

- Un pack complet intégrant la fourniture de tous les outils de travail sans coût supplémentaires (panneaux, flyers, mandats, etc)

- Une formule sans pack mensuel possible (50%) ou avec pack mensuel (de 70% à 98%)

- Un accès à la base de biens du réseau

- Un département "KLICC Entreprises & Commerces", "KLICC Prestige" et "Neo KLICC" (produits neufs)

- Des équipes bilingues permettant de capter nos clients étrangers

- Des partenariats locaux (promoteurs régionaux, lotisseurs, etc) utiles pour nos clients

- De réelles possibilités d'évolution : responsable d agence salarié, création d agence en licence de marque.

En savoir plus

Voir toutes les vidéos info-Mandataire

Après avoir été agent immobilier franchisé d'un réseau national, Laurent Muflasz est devenu mandataire immobilier. Il nous explique ses motivations pour ce statut et son réseau, Sextant France.


En savoir plus sur Sextant
Sélectionné

Martine Berrous-Roges a rejoint le réseau immobilier Sextant France en 2014 en tant qu’agent mandataire. Elle vous parle de son expérience.... plus

Sélectionné

Vous êtes de passage à Paris pour quelques jours ? Vous aimeriez rencontrer vos collègues et peut-être même vos futurs collègues ?... plus

De plus en plus d'agents immobilier recrutent des mandataires, en effet, au lieu de laisser partir de bons éléments à la concurrence, beaucoup d'agences décident de proposer un statut comparable à celui des réseaux. Pour les mandataires, c'est l'opportunité de lier l'indépendance avec l'avantage d'une notoriété locale. Info-Mandataire vous propose de partager une partie de l'expérience de l'une de ces agences : La Régie des Célestins à Lyon. Cette structure est dirigée par Nathalie Colombat pour la partie Administration de biens et Cécile qui répond à nos questions, pour la partie transactions :



Pouvez-vous me décrire en l'histoire et l'activité de la régie des célestins ?

La Régie des célestins avait à l'origine une activité d'administrateur de biens, elle a été créée en 1965 par notre père Jacques Colombat. Très bon vendeur, il n’était pas satisfait des agences chez qui il envoyait ses clients, il a donc créé un service transaction. Les années 1960 étaient des années très fastes avec une fiscalité quasi nulle pour les propriétaires, certains de nos clients investisseurs pouvaient acheter plusieurs dizaines logements en une seule opération. Nous nous sommes donc construit sur une solide base commerciale avec une approche du métier innovante dans l'objectif de fournir un service global à nos clients, de l'acquisition à la gestion en passant par le syndic, par exemple, nous étions parmi les 1er à percevoir des honoraires de location… Cet état d’esprit n’a fait que perduré et s'est amplifié au fil des années.


Pourquoi avez-vous pensé au statut de mandataire pour vos commerciaux ?

Ayant été moi-même été 7 années agent commerciale à partir de 1986, puis VRP jusqu’en 1999, j'ai appris le métier sur le terrain, il m'a donc semblé naturel de reproduire mon expérience. C’est une activité difficile qui est faite pour des personnes qui ont de l’ambition, du courage, du talent, mais aussi de forte personnalité. Les mandataires peuvent se faire assez vite une bonne, voire très bonne situation mais la contrepartie est une grande disponibilité et cela ne s’adapte pas avec un statut de salarié. Leurs tempéraments font qu’ils ne sont pas « manageables » comme des salariés et qu’il faut laisser s’exprimer leurs talents et par conséquent, être très souple dans la collaboration. J’ai aussi un tempérament qui fonctionne bien avec le principe des mandataires, en effet, j’aime l’idée que la barrière des diplômes, expériences, âges etc. n’existe plus et que chaque personne peut se révéler dans cette activité.



Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans le recrutement et l'animation de ces mandataires ?

Il y a quelques années, il était difficile de trouver des mandataires, j’ai donc recruté progressivement les miens. Aujourd’hui, je reçois plus de candidatures via Info-Mandataire, mon site internet et mon relationnel. Ce rythme me convient également car il faut avoir du temps pour mettre en route une nouvelle collaboration efficace et constructive pour toutes les parties. J’intègre les mandataires un par un et leur consacre beaucoup de temps pendant les 3 premiers mois surtout s’ils découvrent notre profession. L’animation est « à la carte », certains mandataires sont très indépendants, d’autres moins, c’est moi qui m’adapte et donne les moyens à chacun  pour qu'il développe son activité dans les meilleures conditions. Il faut faire preuve d'une bonne ouverture d'esprit pour que cela fonctionne.


Comment voyez-vous le développement de votre profession et de votre entreprise ?

Notre métier a beaucoup évolué, il est de plus en plus technique avec de nombreux sujets juridiques et fiscaux. Par ailleurs, les clients sont de plus en plus exigeants, ils attendent un vrai service et du professionnalisme. La profession a vécu des périodes fastes mais aussi de graves crises, seules les agences soucieuses de la satisfaction de leurs clients ont passé ces crises. En respectant cette priorité donnée à la qualité de service, nous continuerons à progresser. Je suis donc confiante pour les années à venir, d'ailleurs, malgré la mauvaise conjoncture, nous avons d'ailleurs réalisé + 20 % sur notre CA transaction lors de ce dernier exercice. Notre  objectif pour la transaction, est de recruter de nouveaux mandataires à qui nous donnerons une formation solide, d'autre part, nous envisageons l’ouverture d’une 3ème agence pour 2016.


Plus d'infos sur les agences et les mandataires

Sélectionné

Créé en septembre 2013, le réseau de conseillers en immobilier Noovimo poursuit son développement en France. En plaçant la satisfaction de ses agents commerciaux au cœur de ses valeurs, Noovimo poursuit une croissance sage et mesurée en accueillant des conseillers qui partagent la passion de l'immobilier.


Le concept Noovimo, 


Les deux objectifs du réseau : le bien-être de ses agents commerciaux et la satisfaction du client. Ce concept proposé par Noovimo a déjà séduit plus de 35 conseillers immobiliers qui exercent leur métier en toute indépendance et sur un secteur de prospection privilégié. Grâce à une parfaite connaissance de leur secteur et à une formation adaptée, les conseillers Noovimo accompagnent efficacement les vendeurs et les acheteurs pour tout type de projet. A travers 4 packs de services, Noovimo donne à ses conseillers les moyens de réussir et met à leur disposition un ensemble d'outils de qualité dont des supports de communication innovants et un logiciel de transaction performant.


Rejoindre le réseau Noovimo, 


Noovimo renforce sa présence sur le terrain et part à la rencontre des agents commerciaux pour présenter son concept. Des petits déjeuners découverte sont ainsi régulièrement organisés en présence du Président du réseau, de conseillers Noovimo et de différents partenaires.

Noovimo organise également des entretiens personnalisés auprès de mandataires qui souhaitent rejoindre un réseau avec des valeurs fortes comme la proximité, l'écoute et l'accompagnement.


Contacter Noovimo

 

Site : www.noovimo.fr

Email : contact@noovimo.fr

Téléphone : 02 85 52 68 00

Le portage salarial en immobilier permet de transformer les commissions dues aux négociateurs en salaires nets. Détaché du réseau immobilier, le négociateur est salarié de la société de portage salarial lorsqu’il effectue des ventes.

Pour en savoir plus, découvrez l’interview de Frédéric CAMUS, gérant de la société de portage salarial, FCI Immobilier.

Frédéric CAMUS
Gérant de FCI Immobilier


 

Comment fonctionne le portage salarial ?

Le portage salarial en immobilier repose sur une relation tripartite entre un négociateur, un réseau (ou agence) et une société de portage salarial. Celle-ci est formalisée par les documents suivants :

- La convention d’adhésion : Elle précise les conditions de collaboration entre la société de portage salarial et le négociateur concernant la recherche des missions, la facturation, la rémunération et les frais de gestion. Dès lors que celle-ci est signée, la société de portage salarial se charge de demander pour lui, conformément à la Loi, l’attestation de carte professionnelle en délégation de sa carte T.

- Le contrat inter cabinet : Signé par le négociateur, le réseau immobilier et FCI Immobilier, le contrat inter cabinet définit le partage des commissions entre le négociateur et le réseau immobilier.

- La lettre de mission : La lettre de mission contractualise le partenariat entre le négociateur et le réseau immobilier en précisant le lieu d’exécution de la mission, le partage de la commission et la volonté du négociateur de passer en portage salarial.



Qu’en est-il de la règlementation du portage salarial ?

Le portage salarial est inscrit dans le code du travail depuis le 25 juin 2008. L’article L1251-64 définit le portage salarial comme étant « un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes ».

En complément de la loi, l’extension de l’accord du 24 juin 2010 publiée le 8 juin 2013 au Journal Officiel, permet de délimiter clairement son champ d’application.
De plus chez FCI Immobilier,l’ensemble des contrats et des démarches administratives est établi dans le strict respect de la loi Hoguet et de la convention collective de l’immobilier. À ce titre, chaque collaborateur dispose d’une attestation professionnelle qui lui permet d’exercer le métier de négociateur immobilier.


Comment est calculé le salaire en portage salarial ?


Le négociateur porté perçoit une rémunération sous forme d’un salaire net compris entre 47% et 50% de sa facturation hors taxes, en fonction du montant de ses frais professionnels.

Le salaire net est calculé à partir du montant de facturation HT duquel sont déduits les frais de gestion de la société de portage, les frais professionnels inhérents à sa mission ainsi que les charges salariales, patronales, fiscales et indirectes. Chez FCI Immobilier, le paiement du salaire au négociateur est effectué immédiatement après le paiement de la commission.

Concernant nos frais de gestion, ils se calculent sous la forme d'un pourcentage du chiffre d'affaires hors taxes réalisé annuellement par le négociateur (de 8 à 12%). Aussi, nous ne prélevons aucun frais pour constituer son dossier et ne pratiquons aucune retenue si le négociateur nous quitte ou ne réalise pas de vente.


Pouvez-vous nous présenter la société FCI Immobilier et votre valeur ajoutée ?

Créé en 2005, FCI Immobilier est une société référente dans le portage salarial immobilier. Elle appartient au groupe ABC Portage qui compte plus de 7300 consultants en France et à l'International dont 2800 négociateurs.

Tout en respectant scrupuleusement les évolutions réglementaires du portage salarial et les dispositions de la loi Hoguet, FCI Immobilier offre à ses négociateurs portés un environnement social s’adaptant à leurs besoins. Tout cela, en plaçant leur satisfaction au centre de nos préoccupations à travers une démarche qualité certifiée ISO 9001.

La taille humaine de notre société assure au négociateur et à son réseau un accompagnement personnalisé performant. Un interlocuteur unique leur est dédié tout au long de leur activité.

Pour finir, conscients des importantes évolutions réglementaires dans l’immobilier (Loi ALUR), nous avons mis en place des sessions de formations adaptées afin que les négociateurs acquièrent les nouvelles compétences nécessaires à l’exercice de cette profession réglementée.

Avec nos implantations à Paris, Nantes, Lille, Lyon, Marseille et Toulouse, plus de 500 réseaux immobiliers, agences et promoteurs font déjà confiance à FCI Immobilier que ce soit de manière occasionnelle ou régulière.

Frédéric Camus
01 43 80 51 71
contact@fci-immobilier.com
 


Pages : 1 2 3 4 5 »