Loading...

Actualités des mandataires en immobilier et de leurs réseaux

Résultat de la recherche pour le tag : "mandataire immobilier"
Sélectionné

En 2018, tout le monde a déjà entendu parler des énergies renouvelables. Pour rappel, ce sont des énergies qui se renouvellent naturellement et rapidement, en général sur la durée d’une vie humaine. Lorsque l’énergie est prélevée, elle se reconstitue plus rapidement qu’elle n’est prélevée. Le pétrole, le gaz naturel, le charbon sont des énergies fossiles c’est-à-dire qu’elles ne se renouvellent pas et que leurs stocks s’épuisent.

Les énergies renouvelables présentent de nombreux avantages, elles sont gratuites et non polluantes, elles ne dégagent pas de gaz à effet de serre, et aujourd’hui il est possible d’en profiter à domicile. L’Etat encourage même leur développement en aidant à supporter leurs coûts d’installation.

En plus de préserver l’environnement, ces énergies « vertes » permettent de faire d’impressionnantes économies sur les factures. Alors quelles sont les énergies renouvelables mis à disposition des particuliers pour leur permettre de réduire le cout sur leur facture tout en préservant l’environnement ?

 

  • Se chauffer avec les énergies renouvelables

Aujourd’hui, les systèmes de chauffage utilisant les énergies renouvelables sont de plus en plus présents chez les particuliers. Voici leurs avantages et les différentes installations possibles.

La meilleure solution reste de se chauffer avec le soleil. Bien que l’orientation des pièces et la position des fenêtres et des portes peuvent faire augmenter la température intérieure, cela n’est souvent pas suffisant. Il est donc possible d’installer des panneaux solaires thermiques, placés sur le toit des maisons. Les capteurs captent la chaleur solaire, relies à une tuyauterie calorifugée. L’énergie solaire est alors convertie en chaleur, par la suite transmise à un ballon de stockage dans lequel l’eau chauffée pourra permettre de chauffer les radiateurs ou le plancher chauffant.

La seconde solution est l’utilisation de la biomasse, c’est-à-dire une matière organique qui peut se transformer en énergie, comme le bois par exemple. Il est vendu sous forme de granulés, de plaquettes ou de pellets. Il est possible d’utiliser du bois-énergie dans une chaudière à granulés, un poêle ou un insert, sa combustion produit de la chaleur.

Ensuite, il y a la géothermie, qui exploite la chaleur stockée sous la surface de la Terre. Une pompe à chaleur géothermique et des capteurs enterrés captent les calories contenues dans le sol et produisent de la chaleur via une unité indépendante.

L’aquathermie exploite la chaleur contenue dans l’eau. Une pompe à chaleur et des capteurs dans l’eau produisent de la chaleur via une unité indépendante.

L’aérothermie suit le même principe. Une pompe à chaleur air-air ou une pompe à chaleur air-eau captent les calories contenues dans l’air et produit de la chaleur via une unité indépendante ou la transmet au système de chauffage central.

 

  • S’alimenter en électricité avec les énergies renouvelables

Concernant la production d’électricité, il existe deux types de systèmes pouvant être installés : les panneaux solaires photovoltaïques et les mini éoliennes. Les panneaux solaires photovoltaïques, placés directement sur le toit ou la façade de la maison, permettent de capter l’énergie solaire, la lumière, pour la transformer en électricité. Les mini éoliennes sont, elles, placées à l’extérieur, la force du vent les actionne ce qui produit de l’électricité.

 

  • Le prix ?

Le prix de chaque équipement varie en fonction de la puissance du produit, sa capacite etc. Pour une pompe à chaleur air-eau, il faut compter entre 10 000 et 18 000 euros, entre 6000 et 15 000 euros pour une pompe à chaleur air-air, entre 20 000 et 50 000 euros pour une pompe à chaleur géothermique, et entre 4000 et 15 000 euros pour un poêle à granulés de bois.

Le cout du produit et de l’installation peut être onéreux mais cela représente un réel investissement pour les années à venir. Des aides et des subventions sont disponibles pour aider à financer ces équipements et leur installation. L’Etat aide chaque particulier dans son projet écologique, grâce à des subventions des collectivités locales, un crédit d’impôt pour la transition énergétique qui permet d’être rembourse à hauteur de 30%, la prime énergie, l’éco prêt à taux zéro, le taux de TVA réduit ou l’aide financière de l’Anah. Aussi, le surplus produit par certaines installations peut être vendu à EDF.

Source de l'article

Sélectionné

Le vainqueur du challenge Ventes Mars / Avril est : Samantha Woodgate avec 4 ventes à 4 anglais. BRAVO!... plus

Sélectionné

Comparable au phénomène Uber, la montée des réseaux de mandataires révolutionne actuellement le marché de l’immobilier français. En effet, il s’agit là aussi de travailleurs indépendants qui préfèrent travailler pour eux-mêmes, aménager leurs emplois du temps et être rémunérés en fonction de leurs efforts personnels. ... plus

Donner un tournant à sa carrière, devenir indépendant... cela semble parfois difficile et insurmontable lorsqu'on est seul ! En devenant conseiller en immobilier chez SAFTI, vous serez indépendant, mais vous ne serez jamais seul. 


L'offre de SAFTI est axée autour d'une formation et d'un accompagnement personnalisé continus, dispensés par une équipe d'experts.


Découvrez ainsi les témoignages de trois de nos conseillers :


Alors, si vous aussi vous souhaitez être accompagné vers la réussite, rejoignez SAFTI !


VENEZ DÉCOUVRIR LE CONCEPT SAFTI 

LORS DE L’UNE DE NOS PROCHAINES RÉUNIONS EN LIGNE !


- Le 3 octobre 2015 de 10h à 11h30

- Le 5 octobre 2015 de 14h à 15h30

- Le 6 octobre 2015 de 18h à 19h30

- Le 7 octobre 2015 de 14h à 15h30

- Le 8 octobre 2015 de 18h à 19h30

- Le 9 octobre 2015 de 10h à 11h30

- Le 10 octobre 2015 de 10h à 11h30

- Le 12 octobre 2015 de 14h à 15h30

- Le 13 octobre 2015 de 18h à 19h30

- Le 14 octobre 2015 de 14h à 15h30

- Le 15 octobre 2015 de 18h à 19h30

- Le 16 octobre 2015 de 10h à 11h30

- Le 17 octobre 2015 de 10h à 11h30

- Le 19 octobre 2015 de 14h à 15h30

- Le 20 octobre 2015 de 18h à 19h30

- Le 21 octobre 2015 de 14h à 15h30

- Le 22 octobre 2015 de 18h à 19h30

- Le 23 octobre 2015 de 10h à 11h30

- Le 24 octobre 2015 de 10h à 11h30




Olivier Colcombet, directeur Général du réseau de mandataires immobilier Optimhome, présente l'approche service de son réseau : Les mandats de vente proposés aux clients, mais également les différentes nouveautés concernant les packs Liberty Business proposés aux mandataires.



Toute l'actualité des réseaux de mandataires immobilier



Sélectionné

Un sondage vient d'être réalisé auprès des mandataires de Sextant France.


D'après @tns_sofres il y a 97% de mandataires satisfaits chez @Sextantfrance et un score de recommandation de 8.9/10!


Pour recevoir plus d'infos sur notre réseau et son unique avantage concurrentiel

Vous êtes mandataire immobilier sur l'agglomération Lyonnaise, mais vous aimeriez avoir plus de moyens, de notoriété et de collaboration avec d'autres professionnels expérimentés pour développer votre activité tout en conservant votre indépendance ?

La régie des Célestins souhaite s'entourer de professionnels responsables et ambitieux pour construire un projet commun sur le long terme. Une collaboration gagnant / gagnant qui vous fera bénéficier de :



  • La notoriété et le relationnel d'une régie installée depuis plus de 45 ans & membre de la FNAIM
  • Le fichier commun du SIA & Les mandats de MeilleursAgents.com
  • Un système de rémunération motivant avec un intéressement sur l'activité de gestion
  • Tous les meilleurs supports publicitaires : SeLoger, Logic, LeBonCoin...
  • L'accompagnement et les conseils de dirigeants reconnus dans la profession Lyonnaise
  • Des perspectives d'évolution comme la création d'agence en association...

 

Alors, cumuler les avantages de l'indépendance avec ces moyens sans équivalent dans un réseau de mandataires vous intéresse ?

 

Contactez nous : REGIE DES CELESTINS – Mme Cécile ROLLET-COLOMBAT

06.19.58.60.08 ou: c.colombat@regie-des-celestins.com

Info-Mandataire est toujours à la recherche de solutions efficaces pour les mandataires, cette semaine Serge Verdière, mandataire immobilier, nous présente deux partenaires d'Info-Mandataire qui sont ses fournisseurs pour la prospection : PIGE ELITE et TEXTOMANDANT, TEXTOMANDANT avec lequel S Verdière à obtenu sur la base de 70 Textos, 30 contacts, 20 rendez-vous qui ont aboutis à 15 mandats !



J'ai la chance de résider dans une région qui me permet de partir presque tous les week-ends d'hivers faire du ski. Mais, tous les professionnels de l'immobilier le savent, même en week-end ou vacances, il est très difficile de décrocher. Comment ne pas jeter un œil sur les panneaux à vendre, éviter les vitrines d'agences ou les programmes neufs ? 


Cette fois-ci, j'avais résisté, mais la profession est venue à moi... dans une boulangerie ! 

Sur le chemin de la station, je me suis arrêté pour acheter du pain et des quelques gourmandises à Sallanches. En plein choix cornélien (Éclair au caramel et beurre salé ou Mille feuilles praliné), j'attendais mon tour. En me rapprochant du comptoir, je vis une tablette sur laquelle plusieurs commerçants et artisans locaux avaient déposé une liasse de cartes de visite. Trois professionnels de l'immobilier proposaient leurs services, jusque-là rien d'extraordinaire. Sauf que... les trois professionnels étaient des mandataires immobiliers. Pas une seule agence parmi la trentaine de Sallanches, pas une seule agence parmi les dizaines d'agences de Megève, Combloux, des Saisies dont la quasi-intégralité des clients passent devant cette boulangerie. 


Prospecter et cultiver son relationnel, notamment avec des actions commerciales de proximité, est une des bases du métier. Les agents immobiliers, dont certains dirigeants de réseaux nous donnent des leçons en expliquant que seuls les agents immobiliers en agence sont de vrais professionnels, auraient-ils oublié cette base de leur métier ? 


Les stations de sports d'hiver offre un effet de loupe sur l'évolution de la profession, dans les années 90, les réseaux d'agences ont connu une croissance plus rapide dans ces stations que dans les zones urbaines, les réseaux de mandataires sont en train re-vivre ce phénomène. Ils y sont en effet de plus en plus présents et parfois même, plus présents que les agences, cela se ressent sur les sites d'annonces et en regardant les panneaux à vendre/Vendu. L'explication est simple, le contexte particulier de ces vallées fermées favorise le bouche-à-oreille et le développement de notoriétés locales. Les meilleurs négociateurs en agence constatent que leur succès est d'abord lié à eux et non pas au local commercial de leur agence, ils sont donc de plus en plus nombreux à reprendre leur liberté et rejoindre les réseaux de mandataires. Décidément 2015, se confirme comme un virage... Virage déjà pris dans nos montagnes ! 


A l'issue de cet agréable week-end, je me pose deux questions : 

- N'aurai-je pas du prendre le Mille feuilles praliné ? 

- Quels professionnels peuvent donner des leçons, ceux qui agissent aujourd'hui sur le terrain ou ceux qui agissaient il y a quelques années ? 


CG

Certains considéreront la dernière publication du Xerfi comme ultra optimiste, d'autres penseront qu'il s'agit d'un raisonnement pragmatique.

 

Le Xerfi part de trois constats : les taux sont historiquement faibles et risques d'encore baisser en conséquence des récentes décisions Européennes, les budgets des acquéreurs sont ainsi fortement majorés, nombre d'entre eux veut saisir l'opportunité avant le retour d'une éventuelle inflation. Par ailleurs, les banques ont intérêt à prêter, elles continuent d'ailleurs à le faire, en effet, même si les conditions d'accès au financement immobilier sont un peu plus difficiles, on ne peut pas parler de chute du nombre de crédits accordés. Enfin, le retour du PTZ dans l'ancien (même si certains professionnels attendaient encore plus) est une bonne nouvelle. IL n'y a pas de bonnes raisons d'être pessimiste, le nombre de transactions est stable, les taux faibles, les prix ont baissé. Le Xerfi voit même une légère reprise de la hausse des prix en fin d'année, nous verrons...
Les professionnels sont pourtant inquiets, cependant pour la défense du Xerfi, il faut bien admettre que le terme "crise" souvent utilisé ces dernières années est bien exagéré. En effet, en 2014 il y a eu 730 000 transactuions, pour mémoire, au début des années 90, le nombre de transactions était d'environ 500 000... Là on pouvait parler de crise !

 

Certes, la concurrence est de plus en plus forte, mais ce sont les clients qui ont changé, ils sont plus exigeants et n'hésitent pas à comparer les professionnels, les mettre en concurrence. Résultat : les honoraires baissent et les charges, notamment de communication, augmentent. Certaines agences ne résistent pas, d'autres professionnels grace à leur réactivité, prennent des parts de marché, comme... les réseaux de mandataires immobiliers !

 

Soyons donc, comme le Xerfi, optimistes !

 

Souce : Le Xerfi publie régulièrement des études sur le marché immobilier et la profession qui sont reprises par La Tribune.

Pages : 1 2 »


Ma Gestion Locative partenaire d'Iinfo-Mandataire.com
AlloDiagnostic partenaire d'Iinfo-Mandataire.com

Immobilier 2.0 partenaire d'Iinfo-Mandataire.com


Immodvisor partenaire d'Info-Mandataire.com


Ma Gestion Locative partenaire d'Iinfo-Mandataire.com
AlloDiagnostic partenaire d'Iinfo-Mandataire.com

Immobilier 2.0 partenaire d'Iinfo-Mandataire.com


Immodvisor partenaire d'Info-Mandataire.com