Loading...

Actualités des mandataires en immobilier et de leurs réseaux

Résultat de la recherche pour le tag : "réseaux de mandataires"

Info-Mandataire.com, le réseau social des mandataires immobilier, et Toute La Franchise, le leader de la mise en relation entre franchiseurs et candidats à la franchise sur le web ont décidé de mettre en place un partenariat. L'objectif est d'associer la puissance de Toute la Franchise et l'expertise d'Info-Mandataire pour mieux répondre aux attentes des réseaux qui recherchent de nouveaux mandataires immobiliers et à celles des candidats qui sont attirés par cette activité.

 

Si les agents commerciaux immobilier mandataires sont moins nombreux en France qu’outre atlantique, ça n’en reste pas moins un statut qui se développe de plus en plus, en parallèle des réseaux traditionnels d’agents immobilier. En effet, les réseaux de mandataires s'intéressent de plus en plus aux quadras et quinquas en recherche de reconversion, de même, les candidats ayant ce profil sont à l’écoute des opportunités proposées par les réseaux. Cette évolution est confortée par les efforts en matière de formations initiale et continu proposés par les réseaux.

 

Toute La Franchise s’est rapproché d’Info-Mandataire.com pour promouvoir le statut et les réseaux de mandataires immobiliers auprès de son visitorat.

 

Il a donc semblé pertinent de mettre en place cette collaboration tant la complémentarité des deux portails est évidente.

 

A PROPOS DE TOUTE LA FRANCHISE
Toute la Franchise est le leader de la mise en relation entre franchiseurs et candidats à la franchise à travers des plateformes web. Le site permet à des franchiseurs, développeurs d’enseignes d’être vus et d’exposer leur marque sur le portail de référence afin de capter l’intérêt de candidats entrepreneurs potentiels.

Chiffres clés :

Près de 1 800 concepts et plus de 100 000 candidatures reçues par an.

340 000 visites pour plus d’1 million de pages vues par mois.

www.toute-la-franchise.com

Avec 10 à 15% de parts de marché, les réseaux de mandataires sont maintenant incontournables et continuent leur rapide développement. Pourtant, mis à part quelques reportages et articles, leur modèle et les avantages qu'il offre aux clients ne sont pas bien connus, alors que les médias évoquent fréquemment l'impact des nouveaux services Internet pour les professionnels du transports ou de l'hôtellerie. Le SYREMI* a donc décidé d'organiser un colloque autour du thème "Le digital : quels atouts pour la transaction immobilière ?" le 6 Octobre (Salons Hoche 9 avenue Hoche - Paris)

Deux tables rondes sont proposées :

10h15 – 11h : La transaction immobilière à la lumière des autres modèles économiques bouleversés par le numérique.

Eric Tréguier, Journaliste économique, Challenges et Nouvel Obs
Olivier Colcombet, Directeur général OptimHome et membre du Syremi
Roland Tripard, Président du directoire, Seloger.com
Charles Cabillic, Fondateur et Vice-Président aC3-Groupe
Gabriel Pacheco, Président directeur général SAFTI et Secrétaire général du SYREMI
Laurent Pontégnier, Délégué général, Transition Numérique +

 

11h15 – 12h15 : Le numérique favorise-t-il les ventes de particulier à particulier ?

Patrick Jolly, Co-fondateur Groupe PAP
Jean-Marc Torrollion, Vice-Président Chargé du numérique, FNAIM
Bernard Vorms, Président du Conseil national de la transaction et de la gestion immobilière, CNTGI
Jacques Daboudet, Président directeur général CAPIFRANCE et membre

Inscription au collo­que 2015 du SYREMI


*Créé en 2012, le SYREMI (Syndicat des Réseaux de Mandataires en Immobilier) représente les réseaux de mandataires en immobilier. Les réseaux de mandataires en immobilier représentent des entreprises de toutes tailles ayant un rayonnement local, régional ou national. A ce jour, les réseaux de mandataires en immobilier comptent environ 500 salariés et 10 000 mandataires indépendants. Le SYREMI compte actuellement 16 réseaux membres (représentant 8 000 mandataires), parmi lesquels les 10 plus importants.

Depuis quelques jours, la Fnaim, Century 21 et Guy Hoquet laissent circuler des informations concernant l'éventuelle création d'un portail immobilier reprenant leurs annonces. Compte tenu de l'hégémonie toujours plus grande des deux leaders LeBonCoin et SeLoger, personne n'est dupe, le projet est surtout de faire plier ces deux portails pour que les tarifs de diffusion des annonces soient revus à la baisse. Mais si les initiateurs de ce projet devaient aller plus loin, ils ne

devront se souvenir de précédents projets identiques qui se sont soldés par... des échecs.


Dans d'autres pays ou secteurs d'activité, comme l'automobile, le constat est le même : difficile de faire collaborer des concurrents dont les intérêts sont différents, parfois même opposés. Les réseaux de mandataires sont très placés pour le savoir : le règlement interne du fichier commun des agences (AMEPI) leur interdit, de fait, l'adhésion à cette organisation et ils sont encore ouvertement et injustement critiqués par certains dirigeants de réseaux d'agences. Dans ce contexte, comment imaginer que les annonces des réseaux de mandataires soient diffusées sur ce portail ?

Peut-on se passer d'un "tiers de confiance" qui trancherait en cas de conflit ?


Au début des années 2000, plusieurs réseaux ont connu un échec retentissant avec un projet similaire, échec qui a aussi renforcé la division en deux fichiers communs nationaux... Un non-sens total que la profession a mis 10 ans à résoudre.


Même motif, même punition !

Si un portail immobilier devait se créer sans les réseaux de mandataires, un deuxième portail avec les annonces de ces derniers risquerait de voir le jour. Au regard de la croissance des parts de marché des mandataires, la profession sera, une fois de plus, divisée en deux camps. L'anarchie ainsi créée serait alors le terreau idéal pour renforcer le marché du PAP et... la position de dominante de SeLoger et du BonCoin.


L'ensemble des professionnels doivent être unis, les réseaux de mandataires sont une réalité, ils doivent (enfin) être pris en compte par les autres acteurs de la profession : réseaux d'agences, syndicats professionnels, CNTGI. En effet, au même titre que l'exclusion des réseaux de mandataires dans les discussions du Conseil National de la Transaction et de la Gestion Immobilières (CNTGI), l'exclusion d'un projet de portail des réseaux de mandataires serait une grave erreur, lourde de conséquences pour l'ensemble de la profession. Malgré la période de l'année, souhaitons que les réseaux ne croient pas (trop) au Père Noël et qu'ils reviennent rapidement au rationnel !

CG






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor