Loading...

Actualités des mandataires en immobilier et de leurs réseaux

Résultat de la recherche pour le tag : "sylvain casters"
Sélectionné

Depuis maintenant deux ans, Proprietes-privees.com suit avec précision l’évolution des prix et les durées moyennes de vente des maisons, terrains et appartements anciens sur toute la France. Avec plus de 1800 ventes par an, l’étude statistique proposée reflète bien les tendances du marché et notamment le comportement des vendeurs et des acquéreurs. Au cours du troisième trimestre 2014, le constat est clair : plus de la moitié des ventes ont été réalisées sur des mandats de moins de trois mois, une tendance qui se différencie des deux premiers trimestres 2014. Baisse des prix, obligation de se loger ? Proprietes-privees.com, agence 100 % en ligne, fait le point et nous éclaire sur ce constat.


Au cours du troisième trimestre 2014, les mandats de moins de 90 jours représentaient 51 % des ventes, soit un peu plus de la moitié des transactions réalisées. Par rapport au premier et au deuxième trimestre 2014, respectivement 45 % et 44 %, les ventes se sont donc accélérées. L’autre moitié se partage entre des mandats de plus de 3 mois et des mandats de plus de 6 mois.


Certes, les constats de ce trimestre traduisent une saisonnalité liée aux métiers de l’immobilier. En effet, en juillet-août-septembre, les personnes en recherche de logement sont, bien souvent, sur un projet ‘concret’, qui doit aboutir avant ou juste après la rentrée. Conditionné soit par une mutation, soit par un changement de quartier, ce projet les oblige à prendre une décision dans un délai relativement court. Cependant, ce phénomène de saisonnalité n’explique qu’en partie les chiffres de ce baromètre. Ceux-ci viennent aussi illustrer la reprise de l’activité immobilière, tant du côté des vendeurs que des acquéreurs, pour un marché davantage à l’équilibre.


D’ailleurs la note de conjoncture immobilière nationale d’octobre 20141, indique que le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois écoulés est estimé à 735 000 en France, en hausse de 9 % sur un an. Cela semble bien conforter l’idée qu’un mouvement de reprise de fond s’installe. Reste néanmoins à confirmer si cette tendance se poursuivra au 4èmetrimestre 2014.

Par ailleurs, Proprietes-privees.com observe également une progression du nombre de mandats exclusifs attribués à ses négociateurs, les amenant ainsi à gérer encore un peu plus la rareté d’un certain nombre de biens.


Enfin, il semblerait que les acquéreurs aient été plus attentifs aux conseils et aux estimations procurés par les professionnels de l’immobilier. Sylvain Casters, fondateur et président de Proprietes-privees.com, conclut :

« Notre discours, celui d’un professionnel de l’immobilier, a porté ses fruits. Les vendeurs sont plus sensibilisés à l’importance d’estimer correctement leur bien sur un marché qui se tend un peu. Aujourd’hui, avec des prix qui commencent à baisser et des taux d’intérêt qui n’ont jamais été aussi compétitifs, l’immobilier n’a jamais été aussi attractif ! Et si cette tendance reste constante depuis 6 mois voire un an, elle prouve une nouvelle fois qu’une ‘approche prix’, davantage en adéquation avec l’attente du marché, permet indéniablement de vendre plus vite ».


1Source : http://www.immobilier.notaires.fr/

Sélectionné

Depuis ses débuts, Proprietes-privees.com, 4ème réseau immobilier online de France, a à cœur d’accompagner ses mandataires dans leur reconversion professionnelle ou leur poursuite de carrière. A domicile ou en agence, débutants ou confirmés, ils bénéficient d’avantages différenciants pour une gestion plus adaptée de leur quotidien. Ils profitent également d’outils professionnels et de formations initiales et continues gratuites leur assurant de réussir.
 

Parmi ces mandataires au parcours atypique, pour qui travail doit aussi rimer avec vie familiale et personnelle, Jean-Claude Faucon, ancien agriculteur, basé entre Luçon et La Faute-sur-Mer, en Vendée, nous fait part de son expérience chez Proprietes-privees.com au travers d’une interview.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours en quelques mots ? Pourquoi avoir choisi ce virage entre l’agriculture et l’immobilier ?


Marié et père de deux grands enfants, j’ai 51 ans. Mes grands-parents et parents sont agriculteurs de père en fils. J’ai moi-même exercé ce métier en production laitière dès l’âge de 20 ans et ce, jusqu’à mes 47 ans. Je vouais une véritable passion pour mon métier, un métier qui malheureusement me prenait beaucoup de temps et empiétait trop sur ma vie personnelle. A 40 ans, j’ai commencé à me poser des questions sur mon avenir dans l’agriculture tout en envisageant différents métiers, conduire des poids lourds, ouvrir des chambres d’hôtes, ... En septembre 2010, j’ai finalement été embauché en tant que maçon dans une entreprise et suis rapidement devenu chef d’équipe 6 mois après. Les difficultés physiques de ce métier et le fait de ne pas être mon propre ‘patron’ m’ont également fait réfléchir. Un jour, l’une de mes proches qui travaillait dans l’immobilier, m’a demandé pourquoi je ne tenterais pas l’expérience dans ce domaine. L’immobilier ? Un grand mot qui pour moi se résumait au « costume-cravate ». Elle a malgré tout réussi à me convaincre et j’ai décidé de me renseigner davantage sur la société Proprietés-privées.com. Rapidement, j’assiste à une présentation de Sylvain Casters et l’ambiance qui règne au sein de l’entreprise me parle. Je décide de postuler. Une candidature inédite car un agriculteur chez Proprietes-privees.com, cela n’était encore jamais arrivé !
 

Quels atouts vous ont permis de vous démarquer lors du recrutement ? Quel changement majeur, dans votre quotidien, relevez-vous aujourd’hui ?
 

J’ai d’abord dû m’entretenir avec plusieurs personnes chargées du recrutement avant de me lancer dans ce projet. En effet, même si mon CV ne donnait pas l’impression d’avoir tous les atouts pour exercer ce métier, le fait d’être né dans une commune, de vivre dans un secteur où je suis connu et dans lequel je m’investis m’ont permis de faire la différence. J’avais par ailleurs l’habitude, de par mes expériences passées, de faire beaucoup d’heures. Aujourd’hui, je gère mon emploi du temps, sans contrainte particulière. Bien sûr, je me prends au jeu et il m’arrive de faire des visites le dimanche matin si des clients me le demandent. Néanmoins, la liberté de pouvoir prendre un week-end à l’imprévu n’a pas de prix.
 

Seulement deux ans après votre entrée chez Proprietes-privees.com, vous vous placez 4ème sur le classement des 400 mandataires à l’échelle nationale. Votre sentiment ?
 

Cette distinction me prouve que j’ai eu raison de tenter l’expérience et de faire confiance aux équipes de Proprietes-privees.com. Si pour beaucoup de personnes la reconversion d’agriculteur en négociateur immobilier n’était pas évidente, faire partie du podium en janvier dernier à Paris représente pour moi une certaine fierté. Aujourd’hui, je n’oublie pas mes aspirations passées mais je savoure le fait d’allier une vie professionnelle passionnante à un bien-être familial. Ma femme va d’ailleurs cesser son activité d’assistante maternelle pour m’accompagner dans la gestion quotidienne de mes affaires.
 

Pourquoi avoir choisi Proprietes-privees.com ?
 

Même si cela peut paraître paradoxal, ce n’est pas l’appât du gain qui a motivé mon choix de travailler dans l’immobilier, pour preuve, je n’avais jamais allumé d’ordinateur avant de commencer chez Proprietes-privees.com. Ce qui est formidable avec Proprietes-privees.com, c’est qu’il devient possible de travailler pour soi, tout en appartenant à une équipe conviviale, professionnelle et humaine. Il m’arrive probablement de perdre des ventes car je travaille en toute honnêteté mais au moins je reste fidèle à mes convictions et suis parfaitement à l’aise dans mon métier. Et c’est aussi cela qui permet de bâtir une certaine notoriété et une confiance sur un secteur. Aujourd’hui, je peux dire que j’ai réussi ma reconversion professionnelle en partie grâce aux ambitions de Proprietes-privees.com.
 

Le recrutement étant le fer de lance du développement, Proprietes-privees.com espère doubler le nombre de ses négociateurs d’ici la fin de l’année et ouvrir 12 nouvelles concessions : une exclusivité dans les réseaux dits de mandataires.
 

« Cette année, nous concentrons nos efforts sur le recrutement et la formation de nouveaux négociateurs. Le témoignage de Jean-Claude nous conforte dans nos idées et nous pousse à être toujours plus présent à l’échelle nationale afin d’apporter une réponse aux personnes en recherche de nouveaux défis professionnels. Et comme nous avions anticipé la loi ALUR qui impose désormais un cursus de formation plus complet, nous serons donc en mesure de mettre nos moyens à la hauteur de nos ambitions », commente Sylvain Casters, fondateur et président de Proprietes-privees.com

Afin de mieux connaître les offres des diférents réseaux, Info-Mandataire a décidé d'interviewer les dirigeants des réseaux partenaires, ce mois ci, C'est Sylvain Casters, fondateur de Propriétés Privées, qui répond à nos questions.

Info-Mandataire.com : Sylvain CASTERS, vous êtes le fondateur de Proprietes-Privees.com. Parlez-nous de votre Groupe.
SC : Notre enseigne est née en 2006 sur la base d’une vision : celle qu’Internet sera le media de l’immobilier de demain. Cette vitrine électronique mise à jour en permanence, consultable 24/24H depuis son domicile ou son lieu de travail rend le client plus autonome, plus informé, plus exigeant. Ce consom’acteur recherche ensuite des services, de la reconnaissance, du choix et bien entendu un prix « correct ».

Info-Mandataire.com : Vous vous appuyez aujourd’hui sur un réseau de plus de 400 mandataires ?
SC : Oui, à l’image de ce qui existe Outre Atlantique ; nous maillons le territoire national de négociateurs indépendants rémunérés à la performance. Ces professionnels bénéficient de formations (initiale et continue … plus de 10 000 heures au total suivies par l’ensemble en 2012), d’outils de prospection, de suivi et d’une communication de premier plan, entre autres choses…

Info-Mandataire.com : Pouvez vous nous en dire plus sur ces outils ?
SC : Le premier d’entre eux est une plateforme de contacts alimentée quotidiennement par des centaines de vendeurs souhaitant une estimation de leur bien immobilier. Vient ensuite le progiciel « Estim’immo soft » qui permet d’éditer pour le client un avis de valeur très détaillé, illustré et commenté. Ensuite, toutes les affaires de nos négociateurs sont diffusées via nos logiciels métier sur des centaines de passerelles et sites d’annonces nationaux et internationaux. Notre objectif est de faire sonner un maximum les portables des commerciaux !

Info-Mandataire.com : Qu’apprécient les commerciaux chez Proprietes-Privees ?
SC : Notre professionnalisme, notre écoute, notre proximité, notre rigueur… Ce sont eux qui, 3 années de suite, nous ont permis d’obtenir le label « Réseau d’Or »… Cela résulte de la qualité du suivi et de l’engagement des équipes en Back-Office.

Info-Mandataire.com : Que dites vous aux professionnels de l’immobilier ?
SC : Tous les réseaux ne se ressemblent pas… Proprietes-Privees.com investit pour la réussite de tous les partenaires qui nous rejoignent. Nous respectons la loi Hoguet, le Code de la Consommation ainsi que le Code de Déontologie de la Fnaim. J’invite chacun à nous rencontrer lors de nos réunions d’informations organisées partout en France ou à nous appeler pour étudier ensemble leur projet.






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor