Loading...

Actualités des mandataires en immobilier et de leurs réseaux

Résultat de la recherche pour le tag : "vente"
Sélectionné
Les multitudes de différences (notamment culturelles et linguistiques) qui  subsistent entre la France et le Royaume-Uni peuvent être vecteur de dissentiment.... plus

Avec notre partenaire mandataire-immo.fr, nous vous proposons cet article.


Lequel d’entre nous n’a jamais entendu  dire que les honoraires des négociateurs immobiliers sont exorbitants ?

Qui n’a jamais été déstabilisé par une telle affirmation qu’elle vienne d’un vendeur ou bien d’un acquéreur ?


Combien de nouveaux arrivants dans notre profession bradent leurs honoraires car à force d’entendre cette rengaine ils finissent par en être persuadés ?

Que répondre à cette question très souvent posée lors d’une prise de mandat ?

- « Et vous combien prenez vous d’honoraires ? »

Question qui sous-entend que votre interlocuteur a déjà en sa possession les honoraires de certains de vos confrères et que sans réaction de votre part sa sélection s’effectuera en grande partie sur ce critère. 


Vous n’êtes pas des voleurs, vous méritez vos honoraires !

Ne bradez pas vos honoraires, ne vous décrédibilisez pas, ne minimisez pas votre travail, soyez professionnel et marquez votre différence dès la prise de mandat !


Pourquoi ?


La liste ci-dessous prend en compte le travail que vous allez effectuer dans le cadre :


  • d’une prise de mandat sans grande difficulté…
  • …débouchant sur une vente.
Cette liste ne tient pas compte des mandats ne débouchant pas sur une vente pour lesquels vous aurez travaillé gratuitement ni  des mandats complexes et nombreux aléas tels que :


  • un mandat appelant de nombreuses démarches et délais supplémentaires, exemple : indivision, majeure protégée, divorce conflictuel etc…


  • un mandat simple ou le bien sera vendu de particulier à particulier ou par un confrère avant que vous n’ayez trouvé un acquéreur


  • du revirement des vendeurs qui après plusieurs visites décideront de retirer leur bien de la vente malgré une grande motivation de départ


  • des complications lors de l’établissement du compromis, documents manquants, négociation de dernière minute…


  • des acquéreurs qui se rétracteront au dernier moment entre l’offre et le compromis ou pire encore durant le délai légal de la loi SRU


  • des acquéreurs qui malgré un bon dossier initial n’obtiendront pas leur crédit
CE QUI JUSTIFIE VOS HONORAIRES


1)      Premier rendez-vous avec le vendeur *(déplacement No 1 ) :a)      découverte des motivations et des attentesb)      présentation personnelle, présentation de votre réseau ou de votre agencec)       visite des lieuxd)      exposé de votre mode de travaile)      recueil des documentsf)       mesurage


2)      Retour au bureau, rédaction de votre avis de valeur :


a)      recherche cadastre

b)      recherche des biens similaires à la vente ou vendus sur le même secteur

c)       comparaisond)      estimatione)      rédaction de votre avis de valeurf)       impression (éventuellement reliure)           


3)      Second rendez-vous *(déplacement No 2 ) :


a)      présentation de votre estimation et argumentation

b)      échange de points de vue

c)       rédaction et signature du mandat

d)      conseils de home-staging ou tout du moins de rangement, légers travaux etc…

e)   préparation reportage photo, légère mise en ordre et en situation, déplacements d’objets  (éventuellement second rendez-vous si le bien n’est pas en ordre)

f)       nouveau rendez-vous éventuel si le bien n’est vraiment pas en ordre

g)      prises de vue reportage photos 


4)      Préparation dossier de vente


a)      retouches photos

b)      saisie mandat


5)      Soumission dossier au vendeur *(déplacement si pas d’internet No 3 ) :


a)      remerciement, et soumission du dossier pour validation

b)      modification éventuelle

c)       soumission pour validation définitive

d)      envoi du lien dès parution


6)      Annonces presse


a)      choix des supports et insertions


7)      Poser le panneau *(déplacement No 4 ) :


a)      Installation d’un panneau ‘ » à vendre « 


8)      Diagnostics immobilier *(déplacement No 5 dans certains cas :


a)      à la demande des vendeurs, contacter un expert

b)      si les vendeurs sont éloignés, être présent lors de l’expertise


9)      Documents copropriété *(déplacement No 6 dans certains cas ) :


a)   passez pendre les comptes-rendus d’AG (documents rarement en possession des vendeurs)


10)   Répondre aux appels téléphoniques


11)   Répondre aux e-mails

12)   Communiquer la prise de mandat aux confrères13)   Organiser les visites *(déplacements No 16 )


a)      en moyenne une dizaine de visites pour un bien         


14)   Rappeler chaque visiteur 48/72 h après les visites :


a)      synthèse et renseignements complémentaires


15)   Seconde visite éventuelle *(déplacements No 17 ) :                         


a)      à la demande des acquéreurs                         

b)      faire établir des devis par des artisans


16)   Compte-rendu de visite :


a)      rédaction d’un compte-rendu de visite


17)   Suivi vendeur *(déplacement  No 18 ) :


a)      rencontre pour suivi mandat statistique de visite de l’annonce

b)      baisse de prix à envisagerc)       rédaction et signature de l’avenant


18)   Mise à jour dossier :

a)      Saisie avenant

b)      modification annonce, texte et photos pour rafraîchissement


19)   Offre d’achat *(déplacement  No 19 ) :


a)     négociation

b)     recueil d’informations sur les vendeurs

c)      rédaction de l’offre et signature acquéreurs


20)   Validation offre d’achat par les vendeurs *(déplacement No 20 ) :


a)      faire accepter et faire signer l’offre d’achat aux vendeurs

b)      établir la liste du mobilier (si nécessaire)


21)   Préparation compromis :


a)      transmission du dossier complet au notaire

b)      obtenir et organiser un rendez-vous


22)   Signature du compromis *(déplacement No 21 ) :

a)     assister à la signature


23)   Transmettre la copie du compromis au service juridique pour vérification


24)   Conforter et aider l’acquéreur :
a)      l’orienter vers des financeurs

b)      répondre à ses doutes et à ses questions


25)   Suivi acquéreurs :


a)      Suivi de son dossier de financement

b)      recueil de l’attestation de dépôt de la demande de prêt

c)       s’assurer de l’acceptation de prêt

d)      suivi de la levée des conditions suspensives


26)   Nouvelle visite avec l’acquéreur *(déplacement  No 22 ) :

a)      nouvelle visite avec les proches des acquéreurs, des artisans…


27)   Assister à la signature définitive *(déplacement No 23 )


28)   Retirer le panneau  » à vendre  » *(déplacement  No 24 )*(entre 20 et 25 déplacements)


La prochaine fois, avant de laisser vos interlocuteurs vous contraindre à baisser vos honoraires, rappelez-vous de cette liste et refusez de solder votre travail


Source : mandataire-immo.fr.

Dominique Piredda Oct 26 '14 · Commentaires : 1 · Tags : formation, immobilier, negociateur, négociateur, vente

Avec notre partenaire mandataire-immo.fr, nous vous proposons cet article.

Nous sommes de toute évidence sur un marché de l’immobilier assez tendu, voire figé. Beaucoup d’indicateurs sont au rouge et les différents acteurs économiques du secteur ne se privent pas d’en alerter les politiques au travers des médias.


Dans cette situation, nous, négociateurs, devons faire face à :


- Premièrement, l’allongement du délai de vente, entrainant de fait à plus ou moins long terme une baisse des prix (certains départements plus que d’autres ont déjà été touchés par ce phénomène).


- Deuxièmement, devoir convaincre nos vendeurs de cette situation. Tâche difficile, car avant d’accepter la réalité du marché, nos interlocuteurs considèrent souvent l’augmentation de la durée de vente de leur bien comme étant imputable au seul manque de compétences du professionnel.
 

Afin d’éviter cet amalgame, il est important de faire comprendre à nos vendeurs en quoi consiste ce que j’appelle : le déséquilibre.
 

Constat : Personnellement je reçois pratiquement autant de demandes, aujourd’hui que l’année passée de la part de prospects acquéreurs désirant visiter ou obtenir des renseignements sur tel ou tel bien. A contrario beaucoup moins d’offres sérieuses et bien plus de fantaisistes.
 

Mon analyse :


Bien que les taux d’emprunts n’aient jamais été aussi bas, nous sommes sur un marché attentiste. Le désir d’acheter reste bien présent en France mais sauter le pas dans la situation économique actuelle fait très peur. Cette peur est largement entretenue par des annonces relayées par les médias depuis plusieurs années : le marché est trop haut, il va baisser, les prix de l’immobilier vont chuter, la bulle immobilière …qu’en déduisent les acquéreurs ?


Continuons de visiter, accrochons-nous à notre rêve de devenir propriétaire, mais ATTENDONS !!!


Dans cette situation, quelle attitude adopter face à nos vendeurs ?


- Dialoguer et leur faire comprendre que :

  • Sur un marché tendu où les acquéreurs réellement prêts à franchir le pas sont certainement moins nombreux que le nombre de biens à vendre il est impératif d’afficher un prix de vente compétitif.
     
  • Quand le marché évolue, il faut savoir s’adapter et cela passe souvent par une baisse de prix
     
  • La bataille est plus dure lorsque le marché est en défaveur des vendeurs. Les acquéreurs qui voudraient acheter un bien ont le choix. Ils se tournent vers la meilleure offre, en rapport qualité/prix.
     

- Leur bien offre t-il un bon ratio qualité/prix ?


Les biens qui seront les biens les moins affectés seront ceux en bon état et/ou présentant des caractéristiques rares et recherchées : surfaces, emplacement, prestations, annexes, environnement, rendement locatif…
Ne pas être objectif et refuser de prendre en compte la présence ou non des plus et des moins de son bien pour établir son prix de vente, c’est s’exposer à une vente qui risque de s’éterniser


- Soyons attentifs et invitons nos vendeurs à l’être :


Comme tout bon professionnel vous connaissez les prix pratiqués sur votre secteur et vous aurez certainement consulté les petites annonces locales avant de communiquer votre avis de valeur à votre vendeur. Engagez votre vendeur à consulter régulièrement les sites les plus représentatifs afin qu’il puisse constater de visu les nouveaux biens mis sur le marché, ceux qui sont directement en concurrence avec le sien et les baisses de prix régulièrement pratiquées.

Source : Mandataire-Immo

Sélectionné

Plus de mandats... sans prospecter !

Depuis début 2013, REZOXIMO a innové à plusieurs reprises : Informations juridiques pour ses mandataires avec Universimmo, bibliothèque de documents, rappels gratuits des clients, Plate-forme de tests pour les candidats, Filiale Courtage Crédit, Annonces 360°, Site internet pour chaque bien à vendre...

Pour aller encore plus loin, le Réseau des Pros offre maintenant un service d'estimation, mais attention, il ne s'agit pas d'un ennième système d'estimation, les services proposés aux mandataires et leurs clients vendeurs vont bien plus loin. C'est une stratégie "rentrée de mandats" sans équivalent qui se dessine.


Les prochains vendeurs sont déjà sur le net

La première question que se pose un propriétaire qui envisage de vendre est : quelle est la valeur de mon bien ?
Leur première réaction : aller sur internet voir à quel prix sont proposés des biens comparables.
Sur la base de ce constat, REZOXIMO a décidé de proposer dès l'accueil du site un outil gratuit permettant d'obtenir instantanément une estimation de leur bien.


Transformer ces prospects et signer des mandats
La simplicité du système et la rapidité avec laquelle est obtenu un prix facilitent la prise de contact. Cependant, REZOXIMO explique clairement qu'il est nécessaire d'affiner les informations collectées pour obtenir une estimation plus fiable. Ainsi les clients sont très simplement et rapidement mis en relation avec un mandataire REZOXIMO à proximité qui proposera une étude de marché gratuite d'une quinzaine de pages...
Excellente approche pour obtenir des mandats grâce à la simplicité d'utilisation de l'outil d'estimation et sa crédibilité.


Le mandat, un sujet plus que jamais d'actualité
Dans une période où les prix stagnent, parfois baissent, certains professionnels focalisent leurs efforts sur l'acheteur : grave erreur ! La qualité des mandats (au prix) ne passe-t-elle pas par la quantité d'estimations et la qualité des arguments utilisés pour défendre le prix ?
Une fois encore, REZOXIMO innove pour proposer aux professionnels expérimentés qui constituent son réseau un outil concret, efficace et en adéquation avec les attentes de leurs clients.

Nantes, communiqué du 26 septembre 2013.


Bien avant que le sujet redevienne d’actualité avec la Loi Duflot, Propriétés-Privées, l’Agence immobilière 100% internet, a fait de la satisfaction client son cheval de bataille. Preuve en est avec aujourd’hui le lancement du mandat HAPPY.


Pour répondre encore mieux aux attentes de ses clients et futurs clients, Propriétés-Privées a ainsi décidé de mettre en place le label de satisfaction : HAPPY / NOT HAPPY.


Sorte de contrat de confiance, ce label, a pour but d’apporter encore plus de liberté et de souplesse aux clients et ainsi établir un climat de sérénité entre le professionnel de l’immobilier et le particulier. Véritable innovation dans le métier, le mandat HAPPY va ainsi bouleverser les habitudes.


Quelles différences avec les autres mandats proposés par les professionnels de l’immobilier ?

Plus de souplesse et plus de liberté ! Cette nouvelle formule permet de libérer les propriétaires de certaines clauses trop contraignantes et pas toujours bien expliquées.


Pourquoi ce nouveau mandat ?

A l’heure où les agents immobiliers sont mis sur la sellette, s’engager de façon forte et très concrète avec un client, est plus que jamais d’actualité… Propriétés-Privées a entendu la demande des clients et répond au mieux à leurs attentes.



Complément de l’offre Propriétés-Privées, le mandat HAPPY :

- peut avoir une durée de 3, 6 ou 9 mois maxi.

- être : exclusif, succès, intercab, sans exclu. Le choix se faisant sur le même document.

- permet une dénonciation sans préavis.

- être dénoncé par tous moyens : mail, fax, lettre simple ou avec accusé de réception.

- propose au minimum 1 rendez-vous programmé dès la signature du mandat


Preuve que ce mandat est déjà reconnu, la DGCCRF a salué et « a apprécié la préoccupation de Propriétés-Privées de proposer un mandat centré sur la satisfaction clients ».


Toutes les infos sur : http://www.proprietes-privees.com/immobilier-par-internet/happy-la-satisfaction-client


Contact:

Presse : Olivier Remay : 02 40 06 18 07 / o.remay@proprietes-privees.com


A propos de Propriétés-Privées :

- Dirigeant et fondateur : M. Sylvain CASTERS

- CA 2012 : 5 500 000 € HT (+ 55% par rapport à 2011)

- Date de création : 1er janvier 2006

- Siège social : 15 rue de l’Atlantique – 44115 Basse-Goulaine.

- Carte professionnelle : N° 1725 T et G (préf.44)

- Garantie Financière : 820 000 € par la caisse de garantie GALIAN

- 450 conseillers immobiliers présents sur toute la France

Le début d'année est une période toujours propice aux bonnes résolutions : Arrêter de fumer, conduire moins vite, reprendre le sport... Des projets que la plupart d'entre nous auront oubliés dans quelques semaines !

Cependant, si vous êtes superstitieux, vous aurez une motivation supplémentaire : une année en 13 !
Une bonne raison pour se donner une ligne de conduite, sur le plan personnel mais aussi sur le plan professionnel. Certains se fixeront des objectifs de prospection, d'autres essaieront de mieux suivre leurs acheteurs ou encore planifieront une soirée de suivis de mandats par semaine. Les leviers de progression dans notre métier sont nombreux, de plus, ils peuvent être mis en oeuvre sans investissement particulier ou recours externes.

Mais, est-ce une bonne raison pour se replier sur soi-même ?

Non, surtout en période de crise. Les ventes cumulées des réseaux de mandataires avoisinent maintenant ceux du réseau d'agences leader, cependant, nous ne bénéficions pas de sa synergie pour réaliser des ventes croisées (délégations de mandats, recommandations...). Mais rien ne nous empêche de le faire, rien ne vous empêche de vous rapprocher de mandataires sur votre secteur membres d'un autre réseau. Qui peut mieux travailler avec vous qu'un autre mandataire ?

En unissant nos forces entre mandataires et réseaux de mandataires, nous prendrons plus de parts de marché et démontrerons ainsi à nos clients tout l'intérêt de faire appel à un indépendant : dynamisme, réactivité et implication. Info-Mandataire propose déjà aux mandataires qui le souhaitent de collaborer en devenant gratuitement membre de notre réseau social. Nous continuerons dans cette logique en proposant de nouveaux services en 2013 pour les mandataires et réseaux qui souhaitent unir leurs forces.

Bonne année, bonnes affaires ! - Réagissez -

La dernière formation d’intégration de nouveaux négociateurs immobiliers indépendants a permis à Propriétés-Privées, l’Agence immobilière sur Internet, d’atteindre le cap des 400 négociateurs et même de le dépasser avec 416 représentants sur toute la France.

Dans un contexte immobilier incertain, il est important de souligner que des sociétés poursuivent leur développement et connaissent un développement remarquable. C’est le cas de Propriétés-Privées et de son réseau de mandataires immobiliers indépendants présents sur toute la France.

Créée en 2006 par Sylvain Casters, l’Agence immobilière nouvelle génération ne cesse de se développer et d’asseoir sa notoriété dans le monde de l’immobilier. Avec un concept basé sur le principe qu’Internet est le media de l’immobilier de demain, Propriétés-Privées a su se démarquer de la concurrence par sa démarche qualitative et sérieuse. Le résultat est là : aujourd’hui Propriétés-Privées c’est 400 professionnels de l’immobilier répartis sur tout le territoire français.

La progression est impressionnante puisque qu’en à peine un an, les effectifs ont doublé (200 agents commerciaux indépendants fin 2011). Et Propriétés-Privées ne compte pas s’arrêter là ! En continuant à proposer la meilleure rémunération possible, un accompagnement, des outils des services et des formations dignes de professionnels de l’immobilier, l’Agence immobilière en ligne souhaite conserver cette courbe de croissance en 2013. Propriétés-Privées poursuit donc son recrutement et propose de rencontrer ses futurs collaborateurs lors de réunions d’informations se déroulant partout en France. 

Découvrez les outils le service Propriétés privées pour ses mandataires

Enfin si Propriétés-Privées connait un tel succès, c’est en grande partie grâce à ses mandataires et elle tient à les remercier pour leur confiance et leur professionnalisme. Pour rappel, ces mêmes conseillers ont décerné en  2011 et 2012 le label Réseau d’Or à Propriétés-Privées.







Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor