Loading...

Actualités des mandataires en immobilier et de leurs réseaux

Développer la gestion locative pour un mandataire offre plusieurs avantages, diversification des sources de revenus, conserver des clients investisseurs après l'achat, développer son relationnel... Le tout, sans charge administrative importante grace à notre partenaire Ma Gestion Locative.


Mais comment s'organiser ?

Quelles sont les méthodes qui fonctionnent ?


Afin de répondre à ces deux interrogations, Ma Gestion Locative a réalisé une synthèse des solutions mises en oeuvre par ses partenaires les plus performants :


- Systématiser la recherche de biens : Les clients ne savent pas forcément que vous pouvez proposer un service de location et gestion, ils seront donc peu nombreux à vous faire part de leur besoin. Il est indispensable d'en parler lorsque vous vous présentez à vos clients vendeurs et acheteurs. Ainsi, si vous utilisez un book papier ou informatique, n'oubliez pas d'avoir une page présentant ce service. De même, vous pouvez organiser des actions de prospection en pige ou boîtage, vous serrez surpris par le nombre de propriétaires en attente d'un bon conseiller...


- Proposer plusieurs biens complémentaires : Comme pour la vente, la comparaison aide fortement à la prise de décision. Essayer de prospecter de façon à pouvoir proposer plusieurs biens dans une même gamme de prix et sur un même secteur. Avec le partenariat MA Gestion Locative, la partie administrative sera très peu chronophage... développez votre offre !


- Conserver le contact : Trouver un nouveau client nécessite beaucoup de travail. L'avantage avec un propriétaire, c'est que ce travail ne sera jamais perdu, dans 2 ou 3 ans il cherchera un nouveau locataire ou ... vendra son bien. Intégrez donc dans votre base de données ces propriétaires et relancez-les régulièrement par mail ou plus généralement, lors de vos diverses actions publicitaires.


Vous souhaitez proposer la gestion location à vos clients ? Devenez partenaire de Ma Gestion Locative dès aujourd’hui

Info-Mandataire est toujours en recherche des initiatives intéressantes de réseaux de mandataires ou partenaires. Cette recherche est réalisée pour vous permettre d'améliorer vos résultats, divers partenariats ont d'ailleurs été mis en place depuis quelques mois dans cet objectif.


Mais, nous sommes également à l'écoute des réussites des mandataires immobilier pour vous faire partager leurs réussites. Dans cette logique le réseau Propriétés Privées vient d'avoir une initiative intéressante : la création d'un ouvrage qui recense les 10 clefs qui ont fait réussir les meilleurs négociateurs de leur réseau.


Pragmatique et précise, cette la lecture de cette synthèse vous donnera quelques orientations intéressantes...

Depuis le 21 Avril dernier, Google applique un nouvel algorithme qui a pour objectif de classifier les résultats de recherche sur un mobile en fonction de l'adaptation des sites aux supports mobile. Ainsi, les sites qui ne proposent pas une lecture aisée sur un smartphone ou une tablette vont être rétrogradés, les premiers effets se font d'ailleurs déjà sentir. 


Info-Mandataire a profité de sa nouvelle version pour passer un mode Responsive Design (Solution technique permettant la lecture sous divers types de terminaux), d'autres comme Noovimo ont opté pour une version dédiée aux supports mobiles en plus de la version classique de leur site internet (Site mobile Noovimo). Noovimo montre là son orientation "innovation" en proposant un support qui offrira non seulement un confort de consultation pour ses internautes, mais aussi un argument commercial pour ses mandataires qui vont ainsi bénéficier d'une meilleure visibilité de leurs annonces sur les supports mobiles. Ce nouvel algorithme Google va accélérer le développement du mobile qui progresse déjà très vite (100% de croissance en 2013 pour les annonces immobilières) et favoriser les réseaux qui ont intégré cette technologie, mais pas seulement...


La consultation sur un mobile ne déroule pas de la même manière que sur un PC, la visualisation d'images, la lecture d'un article sont plus rapides car moins visibles. Même si l'on peut zoomer, la visualisation d'une photo d'un jardin de 2 hectares sera toujours difficile sur un téléphone ! Les photos proposées en priorité (rarement plus de 3 sont visualisées sur smartphone) ainsi que la qualité du texte descriptif (difficile de bien décrire en peu de mots) vont être encore plus déterminants car la meilleure technologie ne sert à rien sans contact acquéreur !


Info-Mandataire.com partenaire du SYREMI (Syndicat des réseaux de mandataires immobilier)

Le SYREMI (Syndicat des réseaux de mandataires en immobilier) fédère aujourd'hui 16 réseaux, son but est de les accompagner dans leur politque de professionalisation et développement économique. Mais le SYREMI assure aussi un rôle prépondérant dans l'affirmation du modèle économique des réseaux de mandataires, notamment auprès des pouvoirs publics. Son Président, Jean Lavaupot à accepté de répondre à nos questions et nous présente le syndicat des réseaux de mandataires en immobilier, mais aussi sa perception des évolutions en cours dans la profession de la transaction immobilière.

 

 

Pour compléter cette interview, le Président du SYREMI a souhaité revenir sur des chiffres d'affaires de mandataires évoqués dans les publicités de recrutement de certains réseaux.


Jean Lavaupot : Les réseaux adhérents au SYREMI s’interdisent certaines pratiques, notamment faire parler les chiffres en prenant des données d'origine multiples et les manipulant à son profit. Un réseau (Hors SYREMI) a récemment fait une campagne publicitaire en divisant le chiffre de son réseau de l’année N moins un et demi par le nombre de mandataires au jour J. Ce réseau étant en baisse d'effectif, ce calcul a énormément majoré le résultat par mandataire. De plus, ce réseau compare les résultats par mandataire avec des réseaux qui sont en forte progression d’effectif et qui affichent par conséquent un CA par mandataire faible du fait de ce système de calcul erroné.

 

Comment expliquer que sur une même période et sur un même territoire, entre 2 réseaux concurrents, l’un fasse 6 fois plus de chiffres ?
Au pire 5 à 10 % de différence éventuellement, mais sûrement pas fois 6 !
Les réseaux responsables de ce genre de pratique se discréditent car au final, personne n’est dupe.

Les candidats qui souhaitent avoir des informations fiables peuvent en trouver sur divers supports et notamment observer la progression de chiffres d’affaires sur societe.com entre 2 réseaux par exemple ; comme dans le cas ci-dessous :

Et là, c’est imparable car la publication fiscale est validée par expert comptable et commissaire aux comptes.

L’Ile de Beauté propose le taux de crédit le plus bas sur 25 ans, à 2,16%, soit 34 points de moins que les 5 régions les plus chères (2,50%). Certes, elle est moins bien classée sur les autres durées, étant l’une des rares régions au-dessus de 2% sur 20 ans.


Les régions les moins chères. Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes occupent la pole-position avec 1,30% sur 10 ans, 1,50% sur 15 ans et 1,70% sur 20 ans. On a presque du mal à imaginer que ce sont des taux fixes ! Poitou-Charentes, Limousin, Ile-de-France et Aquitaine suivent de près. Sur 20 ans, seules trois régions atteignent ou dépassent les 2% : Midi-Pyrénées, Corse et la Réunion.


Les régions les plus chères. La Normandie, Haute et Basse, le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie sont relayés en queue de peloton, juste devant l’Ile de la Réunion. Son bon score sur 25 ans lui ouvre toutefois quelques espoirs. C’est par le jeu de la concurrence que l’Ile de l’Océan Indien pourra offrir des taux plus compétitifs. L’ouverture d’une nouvelle agence CAFPI à Saint-André y contribuera.



Comment avez vous rejoint l'immobilier et plus particulièrement le réseau Swixim ?

Je me suis dirigé vers le monde de l'immobilier il y a une dizaine d'années. Ce n'était, à la base, pas mon corps de métier puisque j'ai travaillé dans le domaine du sport pendant un long moment. En 2010, j'ai pris un virage à 180 degrés dans ma carrière professionnelle en devenant négociateur indépendant à Annecy (Haute Savoie) pour un important groupe immobilier. J'y ai fait mes armes pendant 3 ans et je me suis constitué un réseau. J'ai connu Swixim par le biais d'une campagne d'emailing communément utilisée par les réseaux immobiliers. En me renseignant, j'ai pu découvrir une politique de challenge, propre à la marque, qui a tout de suite retenu mon attention. J'ai décidé de rejoindre le groupe en avril 2013. Cela fait donc presque 2 ans que je collabore avec l'enseigne et que je m'occupe du moyen gamme sur le domaine du Mont-Blanc.


Comment se passe votre travail au sein du réseau ?

Dans la région où je suis établi le métier n'est pas facile car nous sommes tributaires des saisons et de ce fait de l'activité qui fluctue selon les mois. Il est donc nécessaire de trouver un réel équilibre entre les périodes denses et celles plus creuses. Malgré cela, je suis plutôt très satisfait car mon chiffre d'affaires est en croissance et a même progressé d'environ 50 % entre 2013 et 2014. Lorsque j'estimerai que ce sera le moment opportun , j'ai d'ailleurs l'ambition de monter une franchise dans le futur.


Quels sont, selon vous, les atouts de Swixim ?

Ce qui me plaît en premier lieu c'est de collaborer avec Swixim en tant qu'indépendant. Les outils mis en place par le réseau permettent en effet de gérer son activité assez facilement. Même s'il faut démarcher sans cesse et se heurter à une concurrence féroce, le statut d'indépendant confère une souplesse dans le travail et dans la gestion de planning. En tant qu'indépendants, nous bénéficions donc d'une certaine liberté dans notre profession mais nous sommes à la fois épaulés par la direction avec un suivi mis en place tous les trimestres. Ce qui joue également en notre faveur c'est le côté rassurant de la marque Swixim. Pour nos clients, l'image de la Suisse, et de ce fait celle du réseau, renvoie aux notions de qualité et de sécurité.

Les dernières évolutions juridiques ont conforté le cadre légal du portage salarial dans la transaction immobilière, tant vis-à-vis de la loi Hoguet que du droit du travail. Fort de ce constat, REZOXIMO a passé un accord avec le leader du domaine afin de vous proposer cette nouvelle formule.


Avec ce système le mandataire bénéficie des avantages légaux d'un salarié : Le salaire net est calculé sur la base du montant de facturation HT duquel sont déduits les frais de gestion de la société de portage, les frais professionnels ainsi que les charges salariales, patronales, fiscales et indirectes. Le paiement du salaire au négociateur est effectué immédiatement après le paiement de la commission.


Cette formule peut être très bénéfique suivant votre situation personnelle et votre niveau de production. REZOXIMO est à votre disposition pour étudier le statut le plus adapté : Auto-entrepreneur, Agent commercial ou, maintenant, le portage salarial ... En savoir plus

Sélectionné
Magda Sperl vient de gagner le challenge Sextant Mars-Avril avec 40.420€ de commissions réalisées grâce à ses 2 ventes situées en Martinique.
Congrats Magda!
Magda va donc recevoir son cadeau dans les prochains jours.
Si vous souhaitez participer et vous mesurer à nos meilleurs commerciaux vous n'avez plus qu'à nous rejoindre :-)
http://recrutement-immobilier.sextantfrance.fr/

Ce nouveau dispositif permet de déduire 12 % du montant de l'investissement en louant six ans, 18 % pour une location sur neuf ans ou 21 % sur douze ans. Les possibilités sont donc plus nombreuses qu'avec Duflot, qui ne proposait qu'une seule possibilité : louer neuf ans et profiter d'une déduction fiscale de 18 %. Par ailleurs, les conditions de loyers et de ressources du locataire sont considérablement assouplies : 80 % des Français peuvent devenir locataires Pinel.


Avec un plafonnement à 300.000 € (max de 5.500 euros par m²) et la possibilité d'investir dans le neuf et l'ancien (transformé en logement neuf après travaux), ce nouveau dispositif peut être pertinent pour de nombreuses personnes, surtout quand on sait quele logement peut être loué aux parents ou enfants de l'investisseur !


Alors pourquoi ne pas proposer cette solution à vos clients, pourquoi ne pas profiter des ponts de Mai pour reprendre tous vos anciens clients et leur proposer vos conseils, certains préparent la recherche de logements pour leurs enfants étudiants...


Info-Mandataire, vous propose deux partenaires DirectProduit pour obtenir des mandats de commercialisation dans le neuf dans d'excellentes conditions et Ma Gestion Locative, pour proposer une solution clés en main à vos futurs investisseurs.


En savoir plus sur la Loi Pinel

Site de nos partenaires : Ma Gestion Locative & DirectProduit

CG

Depuis maintenant trois ans, Proprietes-privees.com observe avec attention l’évolution des prix et les durées moyennes de vente des maisons, terrains et appartements anciens sur toute la France. Grâce au volume de ventes généré par les négociateurs immobiliers Proprietes-privees.com, les statistiques obtenues révèlent bien les tendances du marché et notamment le comportement des acheteurs et vendeurs. Pour le 1er trimestre 2015, il faut noter une augmentation de la moyenne des prix de vente et un léger rallongement des délais de vente.


La statistique de ce 1er trimestre de l’année 2015 concerne la moyenne des prix de vente qui progresse nettement pour s’établir à 176 167€ soit presque 15 000€ de plus par rapport au 1er trimestre de l’année précédente. Cela confirme les données de 2014 puisque trimestre après trimestre cette moyenne augmentait sensiblement. Preuve qu’un mouvement de reprise du marché se confirme. Les prochains trimestres permettront de valider ce constat.


Quant au délai de vente il s’allonge un peu puisque les biens vendus en moins de 90 jours ne sont plus majoritaires. Ils ne représentent plus que 46% des biens vendus par l’agence. Le pourcentage des ventes de plus de 180 jours a lui aussi augmenté, preuve d’un léger rallongement des durées pour vendre un bien. Données à corréler avec le pourcentage de baisse de prix qui, comme en 2014, indique que lorsqu’un bien est au bon prix dès le début de sa mise en vente, il se vendra plus rapidement et subira moins de baisse de prix.


« Contrairement à ce qui est régulièrement entendu, les prix de vente moyens augmentent. Ceci s’explique par le fait que l’accès à la propriété reste conditionné par l’accès au financement. Dans un contexte où les taux de crédit sont au plus bas, les banquiers ont opté pour une sélection plus minutieuse des dossiers à financer ; ce qui a de facto fermé la porte à des primo-accédants pas suffisamment solvables. » conclut Sylvain Casters, fondateur et président de Proprietes-privees.com.





Pages : «« « ... 37 38 39 40 41 ... » »»






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor