Loading...

Les agences recrutent aussi des mandataires... sur Actualité de Rédaction Info-Mandataire

De plus en plus d'agents immobilier recrutent des mandataires, en effet, au lieu de laisser partir de bons éléments à la concurrence, beaucoup d'agences décident de proposer un statut comparable à celui des réseaux. Pour les mandataires, c'est l'opportunité de lier l'indépendance avec l'avantage d'une notoriété locale. Info-Mandataire vous propose de partager une partie de l'expérience de l'une de ces agences : La Régie des Célestins à Lyon. Cette structure est dirigée par Nathalie Colombat pour la partie Administration de biens et Cécile qui répond à nos questions, pour la partie transactions :



Pouvez-vous me décrire en l'histoire et l'activité de la régie des célestins ?

La Régie des célestins avait à l'origine une activité d'administrateur de biens, elle a été créée en 1965 par notre père Jacques Colombat. Très bon vendeur, il n’était pas satisfait des agences chez qui il envoyait ses clients, il a donc créé un service transaction. Les années 1960 étaient des années très fastes avec une fiscalité quasi nulle pour les propriétaires, certains de nos clients investisseurs pouvaient acheter plusieurs dizaines logements en une seule opération. Nous nous sommes donc construit sur une solide base commerciale avec une approche du métier innovante dans l'objectif de fournir un service global à nos clients, de l'acquisition à la gestion en passant par le syndic, par exemple, nous étions parmi les 1er à percevoir des honoraires de location… Cet état d’esprit n’a fait que perduré et s'est amplifié au fil des années.


Pourquoi avez-vous pensé au statut de mandataire pour vos commerciaux ?

Ayant été moi-même été 7 années agent commerciale à partir de 1986, puis VRP jusqu’en 1999, j'ai appris le métier sur le terrain, il m'a donc semblé naturel de reproduire mon expérience. C’est une activité difficile qui est faite pour des personnes qui ont de l’ambition, du courage, du talent, mais aussi de forte personnalité. Les mandataires peuvent se faire assez vite une bonne, voire très bonne situation mais la contrepartie est une grande disponibilité et cela ne s’adapte pas avec un statut de salarié. Leurs tempéraments font qu’ils ne sont pas « manageables » comme des salariés et qu’il faut laisser s’exprimer leurs talents et par conséquent, être très souple dans la collaboration. J’ai aussi un tempérament qui fonctionne bien avec le principe des mandataires, en effet, j’aime l’idée que la barrière des diplômes, expériences, âges etc. n’existe plus et que chaque personne peut se révéler dans cette activité.



Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans le recrutement et l'animation de ces mandataires ?

Il y a quelques années, il était difficile de trouver des mandataires, j’ai donc recruté progressivement les miens. Aujourd’hui, je reçois plus de candidatures via Info-Mandataire, mon site internet et mon relationnel. Ce rythme me convient également car il faut avoir du temps pour mettre en route une nouvelle collaboration efficace et constructive pour toutes les parties. J’intègre les mandataires un par un et leur consacre beaucoup de temps pendant les 3 premiers mois surtout s’ils découvrent notre profession. L’animation est « à la carte », certains mandataires sont très indépendants, d’autres moins, c’est moi qui m’adapte et donne les moyens à chacun  pour qu'il développe son activité dans les meilleures conditions. Il faut faire preuve d'une bonne ouverture d'esprit pour que cela fonctionne.


Comment voyez-vous le développement de votre profession et de votre entreprise ?

Notre métier a beaucoup évolué, il est de plus en plus technique avec de nombreux sujets juridiques et fiscaux. Par ailleurs, les clients sont de plus en plus exigeants, ils attendent un vrai service et du professionnalisme. La profession a vécu des périodes fastes mais aussi de graves crises, seules les agences soucieuses de la satisfaction de leurs clients ont passé ces crises. En respectant cette priorité donnée à la qualité de service, nous continuerons à progresser. Je suis donc confiante pour les années à venir, d'ailleurs, malgré la mauvaise conjoncture, nous avons d'ailleurs réalisé + 20 % sur notre CA transaction lors de ce dernier exercice. Notre  objectif pour la transaction, est de recruter de nouveaux mandataires à qui nous donnerons une formation solide, d'autre part, nous envisageons l’ouverture d’une 3ème agence pour 2016.


Plus d'infos sur les agences et les mandataires


Partager

mur

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter




Toute la Franchise partenaire d'Immobilier 2.0


Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor

Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com




Toute la Franchise partenaire d'Immobilier 2.0


Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor

Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com