Loading...

Comment le Brexit va-t-il profiter au marché immobilier parisien? sur Actualité de Sextant France - Matthieu Cany

Paradoxalement, la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne devrait profiter à l'immobilier français. Le Brexit aura, bien sûr, des conséquences pour les britanniques amoureux de notre Belle France. Cependant, les investisseurs vont délaisser les marchés britanniques et tourner leurs regards vers la France ce qui devrait s’avérer bénéfique pour le marché immobilier français.   

 

 

Une bonne nouvelle pour l’immobilier parisien 

 

Au sein du réseau immobilier Sextant, nous pensons que la sortie du Royaume-Uni de l’UE va permettre de booster le marché immobilier parisien. En effet, de nombreuses banques internationales basées à Londres vont devoir se délocaliser, d’ici les deux prochaines années, vers d’autres capitales européennes, dont Paris. De nombreux Parisiens parlent de dérouler le tapis rouge aux financiers à hauts revenus de la City de Londres. 

 

Si Brexit il y a, les prix de l’immobilier risquent de chuter dans la capitale anglaise. Plusieurs agences immobilières anglaises estiment quel'immobilier londonien devrait baisser de 18% durant les 2 prochaines années. La bourse de Londres a déjà pénalisé plusieurs agences immobilières listées comme Foxtons, Savills et Countrywide (-24% à -31%). Les investisseurs Anglais vont donc se tourner vers d’autres pays européens comme la France. De même, les investisseurs internationaux délaisseront Londres et se focaliseront sur des villes comme Paris ou Berlin.

 

Beaucoup de personnes devraient donc déménager à Paris, représentant de nombreux acheteurs au sein et autour de la capitale. Ces déménagements seront surtout dus aux délocalisations des banques de la City et de nombreux sièges sociaux européens vont également devoir déménager si la Grande Bretagne ne fait plus partie de l’UE avec sa zone de libre échange économique. Afin de répondre à cette nouvelle demande croissante la direction de Sextant a déjà décidé d’intensifier le recrutement d’agents immobiliers sur Paris (Le réseau immobilier compte aujourd’hui 20 agents en région parisienne).

 

Quelles conséquences pour les acheteurs anglais ?

 

Selon Monika Antoniak, responsable du département Marketing « pour nos amis britanniques qui résident déjà en France, ce résultat fait l’effet d’une bombe car certains vont se retrouver contraints de vendre leur bien immobilier rapidement ». Dans ce cas, ils seront prêts à vendre à perte ce qui représente pour Sextant des opportunités de rentrer des mandats à prix cassés et de vendre à une autre clientèle. Nos budgets publicitaires à l'étranger fonctionnent dans de nombreux pays et nous avons remarqué une forte hausse de la demande des acheteurs belges, suisses, hollandais et américains qui ne sont pas affectés par le Brexit.

 

Concernant les britanniques qui souhaitent acheter en France, seulement 30% des ventes de biens correspondent à l’achat de résidences principales et 70% de résidences secondaires. La première part devrait fortement ralentir dans les mois à venir, les britanniques qui prévoyaient de passer leur retraite en France devraient, en effet, changer leur projet. Par contre, l’achat de résidences secondaires ne devrait pas être très impacté car les britanniques adorent la France et la qualité de vie qu’elle offre.  Ceux qui achètent en France sont surtout des pro-européens bénéficiant d’un pouvoir d'achat supérieur à la moyenne française. De plus, la baisse relative de la livre sterling (-5%) aura une faible incidence car l’achat « coup de cœur » prend toujours le devant sur l’achat « réfléchi ».


Pour profiter de cette opportunité cliquez ici

 

 


Partager

mur

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor