Loading...

Le marché de l'immobilier est-il propice à la franchise en 2016 ? sur Actualité de Rédaction Info-Mandataire

Si 2015 a été une bonne année pour le marché immobilier, 2016 devrait confirmer cette tendance haussière. D’autant que les conditions d’accès à la propriété sont favorisées par des mesures fiscales incitatives et des taux d’intérêts toujours au plus bas.


Le marché de l’immobilier renoue avec la croissance

La reprise se confirme cette année sur le marché de l’immobilier, tous segments confondus.  Amorcé en 2015, ce retournement s’annonce durable, grâce aux soutiens à l’investissement locatif, au bas niveau des taux d’intérêt et à l’amélioration du contexte économique. Le prix de la pierre a connu deux augmentations successives : au 4e trimestre 2015 et au premier trimestre 2016. L’indice n’avait pas connu deux hausses consécutives depuis fin 2011. Selon une étude Xerfi, les tarifs devraient bondir de 1,7% dans l’ancien et cette croissance devrait se poursuivre en 2017. La tendance est aussi au beau fixe au niveau des transactions. Entre le dernier trimestre 2015 et le premier trimestre 2016, le réseau Laforêt a enregistré une croissance de 9% du nombre de transactions. En un an, Century 21 a connu une hausse de 12%. D’après Xerfi, les ventes devraient s’établir à 792.000 en 2016 et frôler la barre des 800.000 en 2017. Le cabinet d’analyse prévoit « un nouveau cycle haussier ».


Un contexte favorable pour les franchises immobilières

L’embellie devrait effectivement se poursuivre jusqu’à la fin de l’année et même en 2017. Selon un responsable de Laforêt, le réseau de franchises attend une hausse des transactions de l’ordre de 5% en 2016. La demande reste soutenue grâce aux mesures fiscales incitatives et aux taux d’emprunts très bas. Après avoir déjà beaucoup reculé en 2015, les taux d’intérêts sont passés sous la barre des 2%, un niveau historiquement bas. Et les banques prêtent beaucoup. De plus, le prêt à taux zéro (PTZ) a été élargi à presque tout le territoire, aux logements anciens, et il peut atteindre jusqu’à 40% de l’emprunt, alors qu’auparavant, il était limité à une fourchette de 18 à 26%. Le crédit d’impôt transition énergétique a également fait son apparition. Toutes les conditions sont réunies pour pousser les primo-accédants à acheter un bien immobilier. Cette clientèle est en hausse auprès des agences immobilières. En résumé, les réseaux de franchise du secteur immobilier connaissent une conjoncture favorable en 2016. Et cette situation devrait perdurer en 2017.



Partager

mur

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor