Loading...

Actualités de Redaction

La CNASIM a déposé, le 26 septembre 2014, auprès du Conseil d’Etat, une REQUÊTE EN ANNULATION de l’arrêté, du 28 juillet 2014, portant nomination des membres composant le Conseil National de la Transaction et de la Gestion Immobilières (CNTGI). Car la CNASIM, Syndicat professionnel, représentant les 38 000 Agents Commerciaux de l’immobilier, Membre de l’UNAPL - Union Nationale des Professions Libérales, est privée de siéger au CNTGI !!!

 

Par cette action, le Président de la CNASIM, Bruno GARREAU, relance à nouveau une campagne nationale de pétition sur www.cnasim.fr pour défendre les Agents Commerciaux de l'immobilier et leur représentation, ce qui fait suite aux "Expressions Libres de l'immobilier" en juin 2011, qui avaient vues la CNASIM aux côtés de la FFMC-CFE-CGC, par l'intermédiaire du Président Jean-Philippe GUILLARD et du Président Bernard VAN CRAEYNEST, dénoncer le "livre blanc" de la FNAIM et UNIS, qui au sein du aujourd'hui se voient porter respectivement 3 et 2 voix, soient déjà 5, auxquelles viennent s'ajouter les 2 voix du SNPI, pour un total de 7 voix, face à seulement 5 voix des associations de consommateurs, auxquelles viennent s'ajouter la voix du Président Bernard VORMS, sans aucun siège pour la représentation des Agents Commerciaux de l'immobilier !
 

Voilà une bien étrange manière de faire respecter l'égalité dans notre république, mais comme le déclarait Monsieur René PALLINCOURT (ex Président FNAIM) aux côtés de Monsieur Serge IVARS (ex Président UNIS), à l'époque du Livre Blanc, lors de leur interview vidéo : "Ce que nous voulons, c'est imposer à toute la profession ...La mise en place de cette Commission de Contrôle réitérée lors du discours, de Mme Sylvia PINEL, le 9 0ctobre 2014, au congrès de l’UNIS.

 

Les 38 000 Agents Commerciaux de l’immobilier, professionnels négociateurs libéraux et, acteurs incontournables du paysage de la transaction immobilière, sont donc totalement absents. Et pourtant, ils sont plus nombreux que les Agents immobiliers qui les mandatent afin d’effectuer les missions de prospection et de négociation : 38 000 Agents Commerciaux contre 30 000 Agents immobiliers qui sont des commerçants.

 

Cette « commission de contrôle » ayant la « capacité de statuer pour imposer » des «sanctions disciplinaires, compte tenu de la gravité des faits reprochés » pouvant aller de « l’avertissement, blâme, interdiction temporaire d’exercer tout ou partie des activités mentionnées à l’article 1, interdiction définitive d’exercer » Le négociateur immobilier - Agent Commercial pourra donc, être soumis, et sanctionné, sans avoir, pu être, au préalable, représenté.

 

La CNASIM ne peut pas laisser les Agents immobiliers décider, seuls, de l’avenir des Agents Commerciaux de l’immobilier et devenir un véritable "Ordre de l’Immobilier", quand on sait que Le CNTGI a également pour mission de proposer les personnes : " qui siègent dans la commission de contrôle mentionnée à l’article 13-5 (de la loi HOGUET, modifiée par la loi ALUR)".

Lire le communiqué de presse

Inscrite sur le Marché Libre depuis juin 2012, SAFTI souhaite aujourd’hui  franchir une étape clé dans sa croissance et devenir la référence des réseaux immobiliers sans boutique physique.


La  cotation  sur  Alternext  et  les  fonds  levés  lors  du  transfert  auront  pour  objectif  de  financer  l’accélération de la croissance et notamment :

-  Lancer  des  campagnes  de  marketing  qui  renforceront  l’image  et  la  notoriété  de  la  Société,  ce  qui permettra d’accélérer le recrutement des conseillers et la prise de mandat ; 

-  Participer à la consolidation du secteur en menant une politique de croissance externe ;

-  Développer, à coût marginal, une offre additionnelle en immobilier commercial et d’entreprise.


SAFTI, un réseau immobilier « anti-crise » 


Porté par un  modèle innovant, sans boutique physique et aux honoraires avantageux pour les clients (en moyenne 30% moins chers que les agences traditionnelles), SAFTI fait évoluer  le marché des agences  immobilières  et redonne, face à la crise, du pouvoir d’achat partout en France. SAFTI est un spécialiste de la transaction de logements anciens, un marché très important et en croissance de +12,5% sur les derniers mois


Chez  SAFTI,  600  conseillers  indépendants  en  immobilier  travaillent  avec  le soutien  du siège  depuis  leur  domicile. Recrutés puis rigoureusement  formés, ils disposent d’une  palette d’outils et de services propriétaires  performants ainsi que de nombreux partenariats pour maximiser la visibilité des biens à la vente sur plus d’une centaine de sites Internet (Le BonCoin, Seloger, Paru Vendu, etc.).


En savoir plus

Safti, le réseau de mandataires Toulousain coté sur le Marché Libre d'Euronext Paris depuis juin 2012, va prochainement être transféré sur Alternext. Safti souhaite franchir "une étape clé" dans sa croissance et ainsi conforter sa place parmi les leaders.

Safti a finalisé 1 125 transactions en 2013 en croissance de 110% par rapport à 2012 et donc fait croître significativement son chiffre d'affaires de 837 KE en 2011 à 6,81 ME en 2013 et a atteint, dès son 3ème exercice, la rentabilité. 

Safti ambitionne de lever 3 millions d'euros afin de financer son développement et atteindre son objectif de 30 millions de CA pour une marge d'exploitation de 12% dès 2017.






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor