Loading...

Actualités de Redaction

Notre partenaire Dominique Piredda (mandataire-immo.fr) organise une conférence WEB à laquelle vous allez pouvoir assister gratuitement depuis chez vous mardi prochain 22 décembre à 18 H 00. 


Dans cette conférence Web, Dominique abordera avec vous :

- Les 5 bonnes raisons pour persister dans cette activité 

- Les 5 bonnes résolutions à adopter en 2016 pour que notre activité soit plus florissante qu’en 2015. 


Dominique vous réserve également un petit cadeau à tous ceux qui assisteront à cette conférence.


Pour recevoir le lien de connexion à la conférence, inscrivez-vous ici : http://www.leboncoach.fr/inscription



Parmi les nombreux outils de communication déjà proposés, comme par exemple la diffusion des biens sur des centaines de sites Internet et une campagne TV nationale de grande envergure, le réseau de mandataires en immobilier SAFTI ajoute un nouvel atout à la communication de ses conseillers indépendants en immobilier :

 


LES TÉMOIGNAGES DE LEURS CLIENTS !



Les sites dédiés de chaque mandataire du réseau SAFTI comportent un espace Témoignages Clients qui recueille et affiche les témoignages des clients, qu'ils soient acquéreurs ou vendeurs, à l'issue de la transaction d'un bien immobilier


Les témoignages clients sont une véritable valeur ajoutée à la communication des conseillers. Leur site Internet devient une vitrine qui met en avant leurs qualités professionnelles, l'accompagnement dont bénéficient leurs clients et leurs succès.


Et les premiers témoignages sont excellents ! Retrouvez justement un florilège de ces témoignages ici.


En plus de valoriser le travail et les compétences de ses conseillers, le réseau SAFTI montre ainsi qu'il parvient à conjuguer une croissance exceptionnelle avec une satisfaction client optimale.


Alors, si vous souhaitez être le conseiller immobilier incontournable de demain, rejoignez-nous et particpez à l'une de nos réunions !

- Le 21 décembre 2015 de 14h à 15h30
- Le 22 décembre 2015 de 18h à 19h30
- Le 23 décembre 2015 de 14h à 15h30
- Le 24 décembre 2015 de 10h à 11h30
- Le 28 décembre 2015 de 14h à 15h30
- Le 29 décembre 2015 de 18h à 19h30
- Le 30 décembre 2015 de 14h à 15h30
- Le 31 décembre 2015 de 10h à 11h30

Certains clients investisseurs questionnent les professionnels de l'immobilier sur la mise en oeuvre de la loi Alur :

- Qu'en est-il du bail type et des documents demandés ?

- Du plafonnement des loyers ?

- De nouveaux décrets vont ils arriver...?

Ma Gestion Locative vous offre des réponses précises et validées par des professionnels.

De plus en plus de mandataires diversifient leurs activités, l'une des possibilités est la location, c'est pourquoi Info-Mandataire vous propose un partenaire depuis 6 mois. Ma Gestion Locative vous accompagne dans cette diversification en prenant en nourrice vos lots de gestion et bien plus encore...

Aujourd’hui, 90% des internautes se basent sur les avis clients pour réaliser leurs achats par internet, y compris dans le secteur de l’immobilier où plus de 4 personnes sur 5 débutent leur projet sur le web. Devant l’essor de cette tendance, Immodvisor lance un nouvel outil qui va permettre aux professionnels du secteur de récolter les avis de leurs clients « à chaud », en quelques clics.    


RÉCOLTER LES AVIS CLIENTS INSTANTANÉMENT  

Il est d’usage de dire qu’un client mécontent le dit à 11 personnes, tandis qu’un client satisfait n’en parle seulement qu’à 3 personnes. La plupart des enseignes ont aujourd’hui bien conscience de l’aspect décisif des avis clients positifs sur leur chiffre d’affaires, mais ceux-ci restent les plus difficiles à capter pour les professionnels : une boîte mail qui déborde de demandes d’avis clients, un appel impromptu en pleine journée de travail… Les méthodes employées demeurent maladroites et peu efficaces. Afin de proposer une alternative plus performante aux professionnels de l’immobilier, Immodvisor, spécialiste de la Relation Client Nouvelle Génération dans le secteur, innove en proposant un outil leur permettant de récolter les avis des clients sur place et « à chaud », très facilement, en quelques clics, par exemple après une signature pour une agence immobilière, ou encore lors d’un dépannage pour un plombier. Immodvisor apporte ainsi une réponse aux questions d’instantanéité et de mobilité qui peuvent parfois altérer les résultats d’une enquête de satisfaction traditionnelle.

 

UNE SOLUTION DISCRETE ET TRANSPARENTE

Nombre de clients sont réticents lorsqu’il s’agit de répondre aux questions d’un enquêteur, ce qui biaise souvent les résultats mêmes de l’étude. La Solution Mobile Immodvisor Pro répond à cette problématique : le professionnel remplit depuis son compte Immodvisor les nom, prénom et adresse mail de son client, et lui passe ensuite la tablette afin qu’il complète lui-même le questionnaire, en toute discrétion. L’avis est ensuite scellé ; le professionnel ne sera en mesure de voir la note attribuée que sous forme d’étoiles, et ne pourra en aucun cas la modifier.  Afin de valider l’authenticité de l’avis, le professionnel devra prendre en photo un justificatif client, c’est à dire un document attestant la condition de client du dépositaire de l’avis, défini par les équipes d’Immodvisor en fonction de la profession concernée. Enfin après relecture et modération 100% humaine par les équipes d’Immodvisor, l’avis sera diffusé sur l’e-vitrine du professionnel, un espace dédié sur lequel les internautes pourront consulter les derniers avis le concernant, et qui lui permettra d’interagir avec ses clients en répondant aux avis. Enfin si le client n’est pas disponible ou réticent à l’idée de donner son avis devant le professionnel, la solution propose également une fonction « Différer » : l’identité du dépositaire est prouvée, le justificatif fourni, le client n’a plus qu’à rentrer chez lui et donner son avis en toute tranquillité.


En savoir plus sur Immodvisor

Net Acheteur, Réseau Sélectionné par Info-Mandataire, propose un service d’accompagnement des acheteurs de biens immobiliers sur l’ensemble du processus d’acquisition, depuis l’étude du projet jusqu’à la signature chez le notaire.  Son fondateur, Frédéric Bourelly, nous en dit plus sur le positionnement de Net Acheteur et sa recherche de chasseurs immobiliers :


Vous avez décidé d’orienter vos services vers les acquéreurs,
pourquoi ?

Tout simplement parce qu’à ce jour, les intermédiaires de la transaction immobilière sont au service des vendeurs, hors, dans  100% des transactions, il y a … un acquéreur !

Dans les agences, 50% du temps d’un négociateur est consacré à la recherche de mandats de vente et au final le mandat est signé avec le vendeur, même si c’est l’acheteur qui paye. Et puis, il est tellement simple pour une agence de publier des biens à la vente sur une multitude de portails immobiliers, que l’acheteur est devenu très simple à trouver. Et surtout, c’est lui qui prend contact le premier !

Aux US, le marché est organisé totalement différemment, 1/3 des transactions sont intermédiées par un « buyer agent » ou « chasseur immobilier » et ce malgré l’existence des MLS (type Zillow, Realtor) qui concentrent sur un seul site internet la quasi totalité de l’offre de biens disponibles, qui plus est avec adresse et donc géocalisation. Les services à l’acheteur sont donc très développés, aussi bien sur Internet que sur le terrain.

 

En quoi consiste les services de Net Acheteur, et quels en sont les avantages ?

Nous accompagnement l’acheteur de A à Z dans ses démarches : faisabilité et définition du projet, recherche des biens sur l’intégralité du marché (internet, agences, particuliers, promoteurs, notaires), organisation des visites avec accompagnement, négociation du prix d’achat, formalités et conseils. Nous visons potentiellement tous les acquéreurs immobiliers, et plus particulièrement la clientèle urbaine en manque de temps ou en phase de mobilité.

Donc au lieu de devoir faire face à une multitude d’interlocuteurs et de sites internet à gérer, nos clients ont chacun un chasseur immobilier attitré ainsi qu’une espace web personnalisé pour suivre en temps réel et 24h/24 l’avancement de leur recherche. Notre service est donc « phygital », il est à la fois physique (sur le terrain) et digital (suivi du projet en ligne). L’expérience client est donc au cœur de notre préoccupation, elle doit être la plus fluide et la plus efficace possible.

Et au final, les avantages sont évidents pour l’acheteur : rapport qualité / prix du bien trouvé et énorme gain de temps.

 

L’acquéreur est-il prêt à payer ce service, c’est lui qui vous rémunère ?

Oui, nous sommes 100% au service de l’acheteur, et donc uniquement rémunéré par lui, et ceci au travers d’un mandat de recherche.

Nos clients ont bien compris que, seuls, ils ne sont pas en situation d’optimiser leur projet. Et puis surtout, nos honoraires sont plus que largement compensés par les gains réalisés (temps, négociation, conseils) et la sérénité procurée. Ils apprécient énormément et nous recommande souvent !

 

Où recherchez-vous les biens et quelles sont vos relations avec les agences immobilières ?

Nos chasseurs immobiliers recherchent sur l’intégralité du marché (agences et particuliers), dans le seul intérêt de l’acheteur. Nos relations avec les agences immobilières sont excellentes dans la mesure où nous leur apportons des acquéreurs très profilés, qui savent ce qu’ils veulent et iront directement à l’essentiel. Et puis nous ne pratiquons pas l’inter agence, l’agent conserve ses honoraires, même si, bien entendu, nous négocions au mieux dans l’intérêt de nos clients acheteurs.

A tel point qu’aujourd’hui, certains agents ou mandataires nous mettent de plus en plus en contact avec des acquéreurs pour lesquels ils n’ont pas le bien, ceci afin que nous les aidions. De cette façon ils rendent service à leurs acheteurs qui s’en rappelleront plus tard lorsqu’ils auront un bien à la vente, et puis il deviennent apporteur d’affaires pour Net Acheteur et rentabilisent leur budget marketing !

 

Comment recrutez-vous vos chasseurs immobiliers, d’où viennent-ils ?

Aujourd’hui, nous couvrons Paris et la plupart des grandes villes de France. Nous  recrutons nos agents « chasseurs immobiliers » sur internet, les salons et beaucoup par bouche à oreille. C’est un job qui plait et qui attire car être au service de l’acquéreur est particulièrement gratifiant, et ce dernier nous le rend bien. Nous visons aussi bien des profils de négociateurs immobiliers mais aussi des commerciaux provenant du courtage, de l’assurance et plus généralement du secteur des services.

Certains chasseurs immobiliers ont également chez nous une autre activité : consultant en relocation, courtier en crédit, gestionnaire de patrimoine. En effet, les synergies avec ces métiers sont multiples, aussi bien en relation commerciale qu’en double exercice d’activité.

 

Pourquoi ces services ne sont-ils pas plus développés en France, pensez-vous qu’ils seront amenés à se développer ?

Bien entendu, ils vont fortement se développer. Il faut bien distinguer les services aux vendeurs, qui sont nécessaires, et les services aux acheteurs, qui le sont tout autant.

Aux Etats Unis 1/3 des transactions est réalisée par l’intervention d’un chasseur immobilier ou « buyer agent ». En France, nous estimons que cela représente au maximum 0.5% du marché (soit 3000 transactions environ par an), soit 60 fois moins en proportion qu’aux US.

La raison tient principalement à la non exclusivité du mandat « vendeur ». Ce point est central car toute la méfiance de la profession vient de là, et le client le perçoit parfaitement. L’agent craint toujours que son confrère essaiera de récupérer son mandat, donc il s’enferme et se protège. Il faudra donc évoluer vers beaucoup plus de mandats exclusifs, ceci dans l’intérêt du client et du bon fonctionnement de la profession. A partir de là, le partage d’honoraires pourra se généraliser et tout le monde y gagnera, et  l’acquéreur d’abord ! On se retrouvera alors, dans la même situation qu’au US, avec des plateforme de type MLS (Zillow, Realtor, …) et des professionnels spécialisés, soit coté acquéreurs, soit coté vendeurs ?

 

Et donc, comment voyez-vous l’avenir de la profession ?

Avec des mandats exclusifs et des agents spécialisés acheteurs ou vendeurs qui travaillent en parfaite collaboration, ceci au service d’une expérience client de qualité retrouvée. Dans ces conditions, la profession retrouvera la sérénité nécessaire et les clients acheteurs ou vendeurs prendront tout la mesure d’un service à forte valeur ajoutée.
Pour les partenariats, oui bien sûr, aussi bien avec des agents mandataires, des agences immobilières, des courtiers en crédit, etc … Nos métiers sont très liés et les opportunités de développer du business ensemble sont réelles, d’autant qu’au final nous faisons gagner du temps aux acheteurs. Et pour tout vous dire, ça a déjà démarré !


En savoir plus sur Net Acheteur

Un reportage clair net et précis, pour tous ceux qui pensent que l'on peut facilement créer un portail immobilier en dépit des conflits d'intérêts, du rejet des réseaux de mandataires, des difficultés techniques, de la concurrence et... Des échecs précédents ! (L'article sur BFM TV)

 

CG

Voir toutes les vidéos info-Mandataire Notre partenaire Dominique Piredda, du blog Mandataire-Immo.fr, présente une méthode pour choisir son réseau.

Entre la recherche d'Informations sur Internet et la collecte auprès des réseaux ou mandataires en poste, découvrez toutes les méthodes de sélection...

Dominique propose aussi une solution inédite et ingénieuse pour suivre les dossiers de vos clients vendeurs et faciliter la collaboration avec les notaires ou confrères...

C’est parce que l’évaluation d’un bien immobilier et la compréhension des facteurs de vente sont des éléments déterminants, que Proprietes-privees.com suit trimestre après trimestre son baromètre des ventes créé en 2013. Et même si la statistique n’a jamais fait vendre plus, elle permet de valider des tendances, de les mesurer et de comprendre les évolutions d’un marché qui représente en France chaque année plusieurs milliards d’euros.  


Ce trimestre, deux points sont confirmés : une baisse modérée des prix et des délais de vente plus courts.

Notre baromètre prend en compte plus de 600 transactions réalisées au plan national sur ces 3 derniers mois. (À noter la faible représentativité de notre indice sur Paris – Ile de France)  


Un prix de vente qui baisse, mais pas tant que cela. 

Nous attendions depuis plusieurs mois la confirmation de cette tendance dont les médias et les professionnels de l’immobilier se faisaient l’écho. La baisse des prix est avérée sur ce 3ème trimestre 2015 avec une baisse de plus de 8% par rapport au trimestre précédent. Pour autant les comparaisons avec 2014 nous laissent une impression de « déjà vu ». En effet, on retrouve sur ce trimestre 2015 un niveau de prix sensiblement équivalent à celui du 3ème trimestre 2014… Alors baisse ou pas baisse ? Nous vous le confirmerons peut être au 4ème trimestre…  


Des honoraires corrects. 

A 6 134 € HT, soit 7 360 € TTC d’honoraires par transaction, notre taux de commission moyen résiste plutôt bien et nos négociateurs « défendent bien » leurs honoraires. Il est certain qu’avec un taux de l’ordre de 4%, nos prix restent compétitifs par rapport à la moyenne du marché qui se situe plus près de 5%.   


Un délai de vente plus court. 

Alors que 25% des biens vendus l’étaient sur des mandats de plus 6 mois, aujourd’hui la proportion des mandats anciens n’est plus que de 18%. C’est une excellente nouvelle, tant pour les vendeurs que pour notre réseau. 


En anticipant des prix plus justes, plus en rapport avec les attentes du marché, le vendeur est assuré de vendre plus vite. Ce message est visiblement de plus en plus entendu de la part de propriétaires soucieux de ne pas garder sur les bras leur bien immobilier. Le 3ème trimestre est, par définition, le trimestre des mutations, des déménagements pour cause de rentrée scolaire. Louper cette échéance, c’est perdre une chance de vendre. L’opportunité peut ne plus se présenter avant plusieurs mois.  


Une corrélation toujours stable entre le délai de vente et la baisse de prix.

Ce trimestre encore la corrélation entre le délai de vente et la baisse de prix est vérifiée. Plus le bien reste longtemps en vente, plus son prix doit baisser pour être finalement vendu… Ainsi après 3 mois de mise sur le marché, le prix de vente baisse en moyenne de 10% (contre 8% le trimestre dernier). Au-delà de 6 mois, la baisse de prix atteint 13% (15% le trimestre dernier).Ces délais montrent combien il reste important de ne pas surestimer la valeur d’un bien. La sanction du marché est immédiate.   


Au vue du contexte économique du marché immobilier, Domapart propose à ses agents commerciaux de diversifier leurs outils de vente dans le but de s’adapter au mieux à la demande. Pour ce faire, des formations apprenant les métiers de la vente sur plan et de la défiscalisation sont organisées.


Ce type de formation peut amener nos collaborateurs à ouvrir des partenariats avec certains groupes. Domapart encourage ces prises d’initiatives. C’est ce qu’a réalisé Patrick Querol avec Trecobat.


Durant le mois de novembre, Info-Mandataire vous a proposé de participer à un jeu concourt avec notre partenaire pige Élite. 

Vingt participants ont remporté des abonnements Pige Élite et Texto Mandat, la liste est présentée ci-dessous.

Prochainement, nous vous proposerons d'autres jeux-concours.



Les 10 vainqueurs d'un abonnement TextoMandat d'un mois :

Pascal Frederic

Moreau Valere

Jacquier Xavier

Dutartre Aurélien

Di Marino Jean François

Michelot Céline

Maire sandrine

Compagnino Francesco

Liard Gregory

Goubert Mikael


Les 10 vainqueurs d'un abonnement Pige-elite de trois mois :

Mahdjoub Mejid

Senent Michel

Bolzinger Hugo

Renaud Thierry

Moisa Jim

Lledo Simone

Todeschini Philippe

Munoz Isabelle

Tumbarello Richard

Jacquet Thierry


Pages : «« « ... 15 16 17 18 19 ... » »»






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor