Loading...

Actualités des mandataires en immobilier et de leurs réseaux

Le réseau de mandataires THE DOOR MAN intéresse de nombreux professionnels de l'immobilier, les candidatures quotidiennes le démontrent. Pierre-Arnaud MAZZANTI et Pascal BEUVELET reçoivent plus d’une demande d’information par jour démontrant ainsi le bien-fondé du modèle qu'ils proposent : La concession.


Déjà 4 contrats de concessions ont été signés couvrant les 6 départements du 27, 28, 31, 44, 69 et 78.
Six candidatures sont en cours d’études, avec les retombées de Franchise Expo, les fondateurs de THE DOOR MAN anticipent un réseau de 12 à 15 concessionnaires fin 2019, couvrant ainsi une population de plus de 22 millions d’habitants soit le tiers de la population nationale. THE DOOR MAN avance donc très vite vers son objectif de constituer un réseau de 4 000 mandataires dans 5 ans.


Mais le modèle de la concession, n'est pas le seul motif de cette réussite, l'approche commerciale, et notamment, le partage des mandats exclusifs PREMIUM, le mandat exclusif ACCESS à 2 000 € ou encore la digitalisation intégrale, représentent de véritables innovations dans lesquelles les professionnels aguerris se reconnaissent.


La communauté THE DOOR MAN est au pas de charge pour challenger les meilleurs, alors, venez-nous rencontrer au salon de la franchise, vous êtes nos invités, rendez-vous au stand G33 !
Sélectionné
Le permis de construire est chose courante; en effet, il est obligatoire pour toute nouvelle construction d’une certaine importance. Il s’agit de vérifier que cette démarche respecte les dispositions législatives et administratives en matière d’urbanisme.

Concrètement, le permis de construire est donc nécessaire pour toute construction de plus de 20m² (pour une surface hors oeuvre brute) ou lorsque la destination d’un bâtiment change, énumérée dans le Code de l’urbanisme aux articles R421-1 et suivants.

Le propriétaire d’une maison individuelle doit faire une demande à la mairie sous forme de formulaire type en quatre exemplaires : le Cerfa n°13406*01  pour une «demande de permis de construire pour une maison individuelle et / ou ses annexes comprenant ou non des démolitions». Un certain nombre de documents sont nécessaires pour compléter ce dossier, comme en disposent les articles R431-7 à R431-10 du Code de l’urbanisme.

Il faut faire attention aux cas particuliers des monuments classés qui supposent un exemplaire supplémentaire, des constructions au coeur d’un parc national qui nécessitent alors deux exemplaires supplémentaires. en revanche, les cas de démolition entrant dans le cadre de ce permis de construire ne nécessitent pas un permis de démolir.

Notez enfin que le propriétaire voulant construire ou agrandir un bâtiment pour une surface inférieure ou égale à 150m² n’a pas besoin obligatoirement de la présence d’un architecte.

Une fois le dossier complet et déposé en mairie, cette dernière délivre un récépissé mentionnant la date de dépôt du dossier ainsi qu’un numéro.

Le délai d’instruction de la demande est de deux mois à compter de la réception du dossier complet pour une maison individuelle et de trois mois pour les autres projets. Un affichage en mairie est prévu les quinze premiers jours. Si le propriétaire ne reçoit rien de la part de la mairie pendant cette durée de deux mois, le permis de construire est alors autorisé tacitement. La décision du permis de construire ou non est ensuite affiché à la mairie pour une durée de deux mois, ainsi que sur le lieu du chantier pour une visibilité optimale pendant ce délai mais également durant toute la durée des travaux.

Avant de commencer les travaux, il faut encore faut adresser une déclaration d’ouverture de chantier à la mairie en trois exemplaires.

Il faut faire attention car le permis de construire à une validité de trois ans et si aucun travaux n’a été commencé pendant ce délai, ou que ces derniers sont interrompus volontairement pendant plus d’un an après ces trois ans, le permis de construire devient caduc.

Il est possible de prolonger ce permis de construire en y faisant la demande en mairie en deux exemplaires (ou par lettre recommandée avec accusé réception) deux mois avant la fin de validité de ce permis. La mairie a deux mois pour donner une réponse à cette demande de prorogation, et sans manifestation de sa part, le permis de construire est alors prolongé d’une année supplémentaire. Il ne peut cependant être prorogé qu’une seule fois.

Qu’en est-il d’un permis de construire refusé ?

La mairie doit justifier son refus et mentionner non seulement les délais mais aussi les recours possibles. le propriétaire peut déposer un recours gracieux auprès de la mairie, adresser une demande auprès d’une entité supérieure, comme le préfet. Il est à noter qu’une absence de réponse n’entraîne pas autorisation du permis mais refus de ce dernier (en l’occurrence, il s’agit d’un délai de quatre mois pour ce recours). Si ces recours échouent, le propriétaire également faire un recours contentieux auprès du tribunal administratif dans les deux mois ou autre mois qui suivent la notification du refus.
Le cinquième anniversaire du réseau Noovimo a été fêté comme il se doit, lors de sa convention organisée le 17 Janvier à Pornichet, le NOOV'EVENT.

Basé dans le grand ouest, Noovimo affiche des résultats qui démontrent qu'un maillage régional reste la meilleure garantie pour la réussite de chacun. La démonstration en a été faite lors de la remise des trophées, avec une production individuelle moyenne supérieure à 50 000 € Noovimo se positionne parmi les meilleurs réseaux de France. Cette performance ne serait pas possible sans l'esprit de famille et de bien être qui caractérisent ce réseau, les 25% de transactions réalisées en inter-agents le prouve !

L'autre ADN de Noovimo est l'innovation, celle-ci offre à ses mandataires des solutions concrètes sélectionnées pour répondre aux attentes des clients. Toutes ces solutions ont été présentées lors de la convention avec en point d'orgue, L'application Solen et son certificat de luminosité qui permettra non seulement d'offrir des informations très utiles aux acquéreurs, mais surtout, de valoriser et démarquer les services des mandataires Noovimo vis à vis de ses clients vendeurs. Magestionlocative.fr et la nouvelle appli ZELOK ont également été présentés, ces deux services vont permettent de proposer de nouveaux services aux clients et ainsi faciliter leur fidélisation. La boîte à outils des agents Noovimo est de plus en plus optimisée.

D'autres partenaires était présents : Diagnostiqueur, Courtier en financement, Immodvisor, Aménageur et promoteur, Assureur. Ils ont présentés leurs services lors des ateliers organisés pour faciliter la mise en œuvre des accords cadres et ainsi pérenniser l'activité de chacun des Agents Noovimo.
Bref, deux mots pour résumer cette convention :pragmatisme et convivialité, convivialité qui s'est exprimée lors de la magnifique soirée festive orchestrée par un groupe de musique au top Niveau !
Aujourd’hui, il est indispensable que tout acheteur potentiel possède un diagnostic technique complet dès qu’il visite un bien immobilier. À ce diagnostic traditionnel (DPE, amiante, gaz), il est dès à présent possible d’y ajouter le certificat de luminosité de chaque logement.


Solen est une start-up française créée il y a 3 ans. “Elle est née de la volonté́ de réintroduire de la transparence dans le monde de l’immobilier sur un sujet capital : la luminosité.” déclare Clément Henry, CEO de Solen. Sa solution, basée sur une technologie unique au monde, calcule la luminosité et l'ensoleillement d'un logement.

La lumière naturelle est une ressource naturelle indispensable et précieuse. Elle est source de bien être, de bonne humeur, apporte santé et confort visuel. La luminosité reste un atout très important lors de la vente d’un bien, c’est pourquoi il faut bien l’exploiter.

“Réaliser un certificat de luminosité, c’est pouvoir permettre aux acquéreurs de se projeter et donc de trouver leur bien idéal à n’importe quel moment de l’année.” continue le fondateur de la société.

Alors que 97% des français estiment que la lumière du jour est un critère important dans le choix d'un logement, elle n’est pas véritablement quantifiable.

Solen propose des outils pour les agents immobiliers, les mandataires et les promoteurs.

Pour les agents et les mandataires, Solen a développé une application mobile permettant de calculer et simuler le potentiel de luminosité et d’ensoleillement d’un bien immobilier en délivrant un certificat de luminosité en moins de 24 heures. Elle dispose d’une deuxième fonctionnalité gratuite, “Solen Live”, qui permet de voir en réalité augmentée la trajectoire du soleil autour du bien immobilier pour tous les jours et saisons de l’année. Chaque mois et chaque saison sont pris en compte afin d’obtenir des résultats détaillés. De plus, une comparaison est effectuée avec les autres logements de la ville pour avoir une vue d'ensemble.

Solen fournit des outils aux potentiels acheteurs, aux agents immobiliers et aux promoteurs pour qualifier la luminosité naturelle de n’importe quel bien immobilier.

Aujourd'hui, l’entreprise équipe 1 000 agences immobilières et a analysé la luminosité de plus de 20 000 logements.

Sélectionné
Le réseau de mandataires immobiliers SAFTI, c'est avant tout une grande famille, la SAFTeam, partageant des valeurs fortes telles que l'esprit d'équipe, la convivialité et le professionnalisme.

En intégrant cette grande famille, en tant que conseiller immobilier, vous êtes en effet indépendant mais jamais seul. Vous bénéficiez ainsi :

1/ D'un cursus de formation professionnel, complet et continu ;
2/ D'une plateforme de formation en e-learning ;
3/ D'un accompagnement personnalisé par des experts ;
4/ D'une hotline téléphonique répondant à toutes vos interrogations ;
5/ D'un réseau fort de plus de 3000 conseillers partout en France.

Sans oublier, la forte notoriété du réseau grâce à la diffusion des biens sur des centaines de sites Internet et à des campagnes TV puissantes positionnant SAFTI comme le 1er réseau de mandataires en termes de notoriété.*
Indépendant mais jamais seul, avec professionnalisme et convivialité, c'est donc ça l'esprit SAFTI !

Et parce que les images sont souvent plus parlantes que les mots, retrouvez cet esprit et tout ce qui le compose dans la vidéo de notre Convention Nationale qui a eu lieu à Lyon le 8 novembre dernier :


Et si vous souhaitez, vous aussi, rejoindre la SAFTeam, devenez mandataire immobilier SAFTI !
*Selon un sondage IFOP – Septembre 2018

 

VENEZ DECOUVRIR LE CONCEPT SAFTI
LORS DE L’UNE DE NOS PROCHAINES RÉUNIONS EN LIGNE !


 

Le 23 février 2019 de 10h à 11h30
Le 24 février 2019 de 16h à 17h30
Le 25 février 2019 de 10h à 11h30
Le 25 février 2019 de 14h à 15h30
Le 26 février 2019 de 14h à 15h30
Le 26 février 2019 de 19h30 à 21h
Le 27 février 2019 de 14h à 15h30
Le 27 février 2019 de 10h à 11h30
Le 28 février 2019 de 10h à 11h30
Le 28 février 2019 de 21h à 22h30
Le 01 mars 2019 de 14h à 15h30
Le 02 mars 2019 de 10h à 11h30
Le 03 mars 2019 de 16h à 17h30

SAFTI Jan 15

Pour bien préparer la nouvelle année qui se présente à nous, il est toujours intéressant de faire un bilan sur l'année écoulée. Thibault Delhez, le fondateur de MONRESEAU-IMMO.COM, nous présente les résultats 2018.


Info-Mandataire : Comment jugez-vous l'année 2018 par rapport aux précédentes ?

Thibault Delhez : Je me souviens de la création du réseau en Janvier 2012 où je me baladais dans chaque ville de France à la rencontre des candidats; quel chemin parcouru depuis !

En effet, les résultats de MONRESEAU-IMMO.COM n'ont cessé de progresser et c'est encore le cas pour 2018 qui s'est terminée avec exactement 66,36 % de Mandats Exclusifs, soit + 7 % par rapport à 2017 !


Info-Mandataire : Comment faites vous pour obtenir autant d'exclusivités ?Thibault Delhez : Cette année 2018, est la démonstration que l’on peut toujours faire mieux. Nous sommes imbattables sur le nombre de contrats Exclusifs rentrés et les mandataires du réseau peuvent en être fiers, le secret, c'est leur travail associé à l'approche commerciale de MONRESEAU-IMMO.COM. Cette confiance qu'ils ont réussi à établir avec leurs clients est indispensable pour mener à bien la mission qui leur est confiée.


Info-Mandataire : En terme de résultat, cela donne quoi ?Thibault Delhez : Le Réseau va fêter sa 7ème année en 2019 et se trouve solidifié par une équipe de leaders inébranlables. En 2018, MONRESEAU-IMMO.COM ont réalisé 300 ventes, ce qui représente un volume d'activité par conseiller, largement supérieure à la moyenne des réseaux.


Info-Mandataire : Comment voyez-vous 2019 ?Thibault Delhez : Les ventes sont toujours au rendez-vous, les taux pratiqués par les banques entre 1,3 et 1,8 % sont un véritable moteur pour les ventes. Alors, avec ces bons résultats nous pouvons être très fiers de l’année qui se termine et aborder sereinement l’année 2019 pour battre de nouveaux records !

Info-Mandataire.com entre dans sa septième année, une année que je vous souhaite excellente tant sur le plan personnel que professionnel. 2019 sera une année charnière car non seulement il faudra savoir choisir "Le" bon réseau ou plutôt "son" bon réseau, celui qui offre les services et l'approche que vous attendez, mais en plus, il faudra intégrer dans ses choix de nouvelles contraintes liées à l'évolution du marché.

Pour la première fois depuis sept ans, différentes tensions socio-économiques apparaissent tant au niveau national qu'international. Alors, sans jouer les Cassandre, il me semble indispensable de rappeler que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel et que le marché très porteur que nous connaissons depuis quelques années finira à un moment au l'autre par subir une correction, comme dans tous cycles économiques.

Ralentissement : Danger ou opportunité ?

Le déficit commercial et public grandissant aux USA, mais aussi dans différents pays européens risque de générer de l'inflation et, par conséquent, la hausse des taux d'intérêts qui impacterait les capacités de financement des acquéreurs.

Bulle financière et boursière de Wall street, ralentissement de la croissance chinoise, échéances électorales, climat social en Europe... Sans pour autant en arriver à un krach, les causes pouvant provoquer un ralentissement sont nombreuses.

Ce n'est pas une catastrophe, bien au contraire, chaque crise booste une nouvelle génération. Celle des années 90 a favorisé le développement des réseaux d'agences en franchise, celle de 2008 correspond étrangement à la naissance des réseaux de Mandataires Immobiliers.
Il est donc capital de comprendre ce qui va changer et choisir le réseau qui offre les outils pour faire partie des premiers à s'adapter au nouveau contexte. En cas de ralentissement, deux évolutions vont nécessiter une rapide adaptation : l'allongement des délais de vente et la baisse des prix.

Revenir aux basiques
Rien de nouveau sous le soleil, sauf que.... l'ensemble de la profession a pris de mauvaises habitudes. A l'issue d'un entretien de quelques dizaines de minutes, accepter un mandat au-dessus du prix en se disant « dans quelques mois il sera au prix », est une méthode qui ne fonctionnera plus.

Seuls ceux qui ont la capacité de dire « non » à un propriétaire, parce qu'ils ont beaucoup de prospects vendeurs, seuls ceux qui font de véritables entretiens avec de véritables présentations de leurs services et argumentaires de prix, en résumé, seuls ceux qui se battent pour avoir des mandats au prix et qui, si possible, savent les conserver avec une exclusivité, réussiront à coup sûr.

Or, quels seront les bons arguments, les bonnes méthodes d'estimation dans un marché qui ralentit ? Une chose est certaine, le savoir-faire adapté au contexte sera déterminant. Choisir un réseau qui mise beaucoup sur la formation et l'animation est donc indispensable. Veillez donc, en questionnant les recruteurs et mandataires du réseau, quels moyens sont proposés en matière de formation présentielle, e-learning, ateliers, animation commerciale...

Retour dans la vraie vie
20%, 30% de croissance en effectif et/ou chiffre d'affaires, voire plus pour certains réseaux, ces résultats sont la double conséquence de la pertinence du concept des réseaux de conseillers d'indépendants et de la croissance du marché en volume. Pour mémoire, le marché est passé d'un peu plus de 500 000 transactions en 2009 à presque un million en 2018, une baisse de ce volume ne sera pas sans incidence pour la santé financière des réseaux. En effet, elle impliquerait une bataille (qui a déjà commencée) sur le montant des honoraires, en clair, pour le même travail, moins de chiffre d'affaires. 

De plus, le modèle économique des réseaux de mandataires impose de faibles marges. Afin de minimiser les risques en cas de retournement du marché, les charges fixes doivent être les plus faibles possible. Or, un conseiller réalisant 5 ventes par an génère des charges fixes sensiblement identiques à celles d'un conseiller réalisant 10 ventes par an. Par conséquent, plus le CA par conseiller est important, plus le réseau minimise les risques en cas de ralentissement du marché.

La santé financière, et notamment la production individuelle des conseillers, va devenir un sujet incontournable dans le choix d'un réseau, et ce, quelle que soit sa taille. Assurez-vous donc de la santé financière du réseau : capital social, chiffre d'affaires annuel par conseiller, compte résultats publiés (ou non...) sur infogreffe.

Stratégie pragmatique
Visites virtuelles, Vidéos, home staging virtuel, optimisation des photos ou textes publicitaires... les innovations apparues ces dernières années sont innombrables, cependant, nous savons tous que leurs impacts n'ont pas toujours été à la hauteur de nos espérances. L'innovation restera déterminante pour s'adapter aux changements du marché, mais, avec des marges d'erreur plus faibles et des clients plus exigeants (allongement des délais, baisses de prix...), il n'y aura plus de place pour l'approximation.

Sortir une innovation uniquement dans l'objectif de faire un beau communiqué de presse ne suffira plus. Nous allons devoir mesurer, analyser nos innovations pour savoir si oui ou non elles sont réellement efficaces dans l'objectif que les mandataires puissent les présenter (vendre) à leurs clients avec des arguments factuels.

Pour cela, les « retours terrains » seront indispensables à la fois pour connaître l'impact réel de chacune des innovations, mais aussi bâtir les bons argumentaires. La qualité de l'écoute que porteront les dirigeants des réseaux à leurs mandataires sera décisive pour choisir des innovations pertinentes. Il y a donc un dernier point à valider auprès des mandataires du réseau que vous choisirez : ce réseau propose-t-il des ateliers d'échange, a-t-il mit en place une communication interne qui permet de remonter des informations ?



Politique mandat qualitative, bonne production individuelle et outils commerciaux réellement efficaces seront les clés qui permettront aux mandataires immobiliers non seulement d'aborder une période qui risque d'être plus difficile, mais aussi de profiter de cette période durant laquelle plusieurs de leurs confrères se décourageront pour prendre des parts de marché et les conserver quand celui-ci repartira à la hausse.
LMD immobilier a vu le jour en août 2015 et connait déjà un fort succès dans le monde des réseaux immobiliers. L’enseigne doit sa réussite à ses prestations de qualité mais également à sa volonté de toujours relever de nouveaux défis. Cette fois-ci, la société a choisi de changer son logo pour refléter au mieux son image.

LMD immobilier : un partenaire de choix pour percer dans le métier

Les outils proposés par la société vous permettent de devenir un mandataire immobilier indépendant et compétent. Ils sont adaptés à votre secteur, quel qu’il soit. C’est d’ailleurs le premier atout de LMD immobilier. Ses outils sont modernes et vous assurent des estimations fiables. Il vous sera facile de gérer vos contacts et vos annonces. Bref, tout ce qui se rapporte de près ou de loin à votre secteur !  Hormis ces outils, l’enseigne propose des formations qui vous permettront d’améliorer votre rémunération. Elle organise également diverses animations instructives pour joindre l’utile à l’agréable. Ainsi, vous n’aurez aucun mal à acquérir des compétences et à vous sentir chez vous au sein de ce réseau.

Une trace du succès de LMD Immobilier sur son nouveau logo

Depuis plusieurs années, LMD immobilier s’est vu être un réseau performant et très apprécié de tous. La société est à la fois fiable et conviviale. Ses prestations vous assurent un perfectionnement remarquable sur votre secteur. Il vous est même possible de vous auto-former grâce à un logiciel e-learning très efficace et facile à comprendre.


Grâce à tous les services, les savoir-faire, les outils et la bonne ambiance que LMD immobilier propose à ses membres, la société a connu jusqu’ici une grande réussite. Pour impulser une image nouvelle et marquer la venue d’une stratégie encore plus efficace,  LMD immobilier a pour projet de changer de logo. Ce dernier sera totalement en accord avec l’esprit de l’enseigne, qui se veut toujours plus moderne et professionnelle.
 

Sélectionné

En 2018, tout le monde a déjà entendu parler des énergies renouvelables. Pour rappel, ce sont des énergies qui se renouvellent naturellement et rapidement, en général sur la durée d’une vie humaine. Lorsque l’énergie est prélevée, elle se reconstitue plus rapidement qu’elle n’est prélevée. Le pétrole, le gaz naturel, le charbon sont des énergies fossiles c’est-à-dire qu’elles ne se renouvellent pas et que leurs stocks s’épuisent.

Les énergies renouvelables présentent de nombreux avantages, elles sont gratuites et non polluantes, elles ne dégagent pas de gaz à effet de serre, et aujourd’hui il est possible d’en profiter à domicile. L’Etat encourage même leur développement en aidant à supporter leurs coûts d’installation.

En plus de préserver l’environnement, ces énergies « vertes » permettent de faire d’impressionnantes économies sur les factures. Alors quelles sont les énergies renouvelables mis à disposition des particuliers pour leur permettre de réduire le cout sur leur facture tout en préservant l’environnement ?

 

  • Se chauffer avec les énergies renouvelables

Aujourd’hui, les systèmes de chauffage utilisant les énergies renouvelables sont de plus en plus présents chez les particuliers. Voici leurs avantages et les différentes installations possibles.

La meilleure solution reste de se chauffer avec le soleil. Bien que l’orientation des pièces et la position des fenêtres et des portes peuvent faire augmenter la température intérieure, cela n’est souvent pas suffisant. Il est donc possible d’installer des panneaux solaires thermiques, placés sur le toit des maisons. Les capteurs captent la chaleur solaire, relies à une tuyauterie calorifugée. L’énergie solaire est alors convertie en chaleur, par la suite transmise à un ballon de stockage dans lequel l’eau chauffée pourra permettre de chauffer les radiateurs ou le plancher chauffant.

La seconde solution est l’utilisation de la biomasse, c’est-à-dire une matière organique qui peut se transformer en énergie, comme le bois par exemple. Il est vendu sous forme de granulés, de plaquettes ou de pellets. Il est possible d’utiliser du bois-énergie dans une chaudière à granulés, un poêle ou un insert, sa combustion produit de la chaleur.

Ensuite, il y a la géothermie, qui exploite la chaleur stockée sous la surface de la Terre. Une pompe à chaleur géothermique et des capteurs enterrés captent les calories contenues dans le sol et produisent de la chaleur via une unité indépendante.

L’aquathermie exploite la chaleur contenue dans l’eau. Une pompe à chaleur et des capteurs dans l’eau produisent de la chaleur via une unité indépendante.

L’aérothermie suit le même principe. Une pompe à chaleur air-air ou une pompe à chaleur air-eau captent les calories contenues dans l’air et produit de la chaleur via une unité indépendante ou la transmet au système de chauffage central.

 

  • S’alimenter en électricité avec les énergies renouvelables

Concernant la production d’électricité, il existe deux types de systèmes pouvant être installés : les panneaux solaires photovoltaïques et les mini éoliennes. Les panneaux solaires photovoltaïques, placés directement sur le toit ou la façade de la maison, permettent de capter l’énergie solaire, la lumière, pour la transformer en électricité. Les mini éoliennes sont, elles, placées à l’extérieur, la force du vent les actionne ce qui produit de l’électricité.

 

  • Le prix ?

Le prix de chaque équipement varie en fonction de la puissance du produit, sa capacite etc. Pour une pompe à chaleur air-eau, il faut compter entre 10 000 et 18 000 euros, entre 6000 et 15 000 euros pour une pompe à chaleur air-air, entre 20 000 et 50 000 euros pour une pompe à chaleur géothermique, et entre 4000 et 15 000 euros pour un poêle à granulés de bois.

Le cout du produit et de l’installation peut être onéreux mais cela représente un réel investissement pour les années à venir. Des aides et des subventions sont disponibles pour aider à financer ces équipements et leur installation. L’Etat aide chaque particulier dans son projet écologique, grâce à des subventions des collectivités locales, un crédit d’impôt pour la transition énergétique qui permet d’être rembourse à hauteur de 30%, la prime énergie, l’éco prêt à taux zéro, le taux de TVA réduit ou l’aide financière de l’Anah. Aussi, le surplus produit par certaines installations peut être vendu à EDF.

Source de l'article

Le statut d'agent commercial immobilier n'est pas (plus) une spécificité des réseaux sur internet. Ces indépendants constituent aussi une grande partie des effectifs des agences immobilières « classiques » ayant pignon sur rue. La qualité de prestation délivrée au client par une agence ne dépend pas du statut de ses collaborateurs, indépendants ou salariés. Mais ces « mandataires » peuvent-ils être traités comme des salariés dans leur enseigne ?

Décryptage des droits et devoirs...de chaque partie par Stéphanie Boucly de Walter & De Maison.


1)  Les 2 démarches obligatoires

Après avoir signé son contrat avec l'agence, l'agent commercial immobilier doit  s'inscrire au Registre Spécial des Agents Commerciaux (« RSAC ») auprès de son tribunal de commerce, ET contracter une assurance Responsabilité Civile et Professionnelle.

2) Le gérant de l'agence doit lui remettre son « attestation »

Suite aux 2 formalités précédentes : le gérant de l'agence doit demander une attestation collaborateur pour son agent commercial, auprès de sa Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI). Très important ! Elle constituera son autorisation officielle d'exercer son activité immobilière.

3) Pas de hiérarchie possible intégrant un agent commercial


Même s'il rejoint une équipe commerciale, l'agent commercial immobilier reste statutairement indépendant  : il ne peut avoir de lien hiérarchique ni avec le manager de l'agence, ni avec les autres collaborateurs.

4) Le droit à l'indépendance

Les objectifs de performances (par exemples nombre de ventes à réaliser), les horaires de permanence à effectuer en agence, ou bien la sectorisation géographique (limitation sur une ville, un quartier) sont des pratiques illégales envers un agent commercial.

5)   « Agent commercial immobilier » vs « agent immobilier »


Depuis la toute fraiche loi Elan, la dénomination d'« agent immobilier » est exclusivement réservée aux personnes détentrices d'une carte immobilière (« Carte T » autorisation d'ouvrir une agence), c'est à dire principalement les gérants des agences immobilières.

6) L'agent commercial doit informer ses clients de son statut


Au sein de l'agence, outre l'  « agent immobilier », d'autres titres peuvent être choisis : « consultant-e », « conseiller-ère » ou « négociateur-trice », mais si ce collaborateur est contractuellement un agent commercial, cela doit être précisé sur toutes ses communications clients (annonce, carte de visite, emails...).

7) L'obligation de formation continue

Tous les collaborateurs d'une agence, indépendants ou non, sont soumis à la même obligation de formation continue en lien direct avec leur activité professionnelle immobilière : à hauteur de 14 heures par an ou 42 heures au cours de 3 années consécutives.

8) Liberté de commissionnement, de redevance ou droit d'entrée

Outre le commissionnement de l'agent commercial défini dans son contrat (% des honoraires  reversés à l'agent commercial après chaque vente/location), l'agence pourra également lui demander des droits d'entrée et/ou une redevance récurrente.

9) Statut social et fiscal

L'activité d'agent commercial immobilier s'exerce toujours en tant que « personne physique », une société ne peut donc pas être un agent commercial. Les 2 statuts utilisés le plus souvent pour s'acquitter de ses charges sociales sont : la micro-entreprise (anciennement « auto-entrepreneur »): chiffre d'affaires annuel plafonné à 70000 €HT, charges sociales autour de 23%, ou l'EIRL : chiffre d'affaires déplafonné mais charges importantes autour de 50%.

10) Pas de rédaction d'acte pour l'agent commercial

L'agent commercial ne peut donner de consultations juridiques ni rédiger d'actes sous seing privé (par exemple bail ou compromis de vente). Il pourra néanmoins rédiger et faire signer les mandats et les bons de visite par les acquéreurs ou locataires potentiels.

« En choisissant de travailler différemment, avec un package de services professionnels gratuits, nous avons réussi à établir une relation durable et profitable pour tous, avec chacun de nos agents commerciaux »
Notre site recrutement : http://www.recrutementimmobilier-wdm.com

Pages : « 1 2 3 4 5 ... » »»