Loading...

Actualités des mandataires en immobilier et de leurs réseaux

La prospection a toujours été la base du métier. Que ce soit en période de croissance ou de ralentissement, avoir de nombreux rendez-vous d'estimation reste la meilleure solution pour sélectionner les meilleurs biens et obtenir des mandats au bon prix et dans de bonnes conditions.


Dans l'objectif d'accompagner au mieux les mandataires, Info-Mandataire a mis en place un partenariat avec Pige Élite qui vous propose de tester gratuitement son service de Pige, le seul à proposer des informations en temps réel, compatible avec votre logiciel et sans engagement de durée.


D'autre part, nous vous proposons de découvrir le premier service qui prospecte à votre place : TextoMandat. Ce service vous permet de recevoir des appels de propriétaires sur un secteur géographique qui vous est exclusivement réservé. Alors, ne tardez pas... réservez votre secteur !


Très prochainement, Info-Mandataire vous offrira de nouveaux services qui vous permettront d'améliorer vos performances, alors, si ce n'est pas déjà fait, abonnez-vous, c'est gratuit !

Franchir une décennie est toujours un moment marquant, pour Swixim, cet anniversaire l'aura été à double titre : un congrès particulièrement réussi avec 150 participants à Montreux et un développement confirmé à l'international avec l'annonce de la prochaine ouverture sur l'Espagne après la Belgique, le Luxembourg et La France.

L'énergie d'Edgar Grospiron, invité d'honneur, fut lors de ces deux journées en parfaite adéquation avec les performances des courtiers et franchisés Swixim, le réseau Suisse affiche en effet une croissance de 43% en 2014. De même, la douceur des bords du Léman symbolise tout autant la sérénité du réseau Suisse face aux défis des marchés Européens. Défis qui seront relevés avec la stratégie définie par le fondateur du réseau Thierry Caminati: "chez Swixim, nous avons une double préoccupation: la réussite des projets immobiliers de la clientèle, et le succès de nos franchisés".


Durant ces 10 premières années, le réseau Swixim a connu une croissance exceptionnelle grâce à ses garanties et services immobiliers à forte valeur ajoutée et un modèle économique performant respectueux de l’indépendance des franchisés. L'approche reste identique... de quoi envisager une belle croissance pour les 10 prochaines années ! 

Comment dissocier le métier de mandataire immobilier et le sujet du financement immobilier ?


Impossible, quasiment l'intégralité des clients demandent un financement !


Certains ont une situation personnelle ou financière atypique, d'autres ne connaissent pas exactement leur budget... tous ont un point commun : Leur banquier n'offrira pas forcément la meilleure solution, vous pouvez les aider à trouver mieux !


C'est pourquoi Info-Mandataire a sélectionné CAFPI n°1 des courtiers pour accompagner vos clients et leur apporter la meilleure solution de financement négociée et sécurisée.


N'attendez pas, prenez contact avec CAFPI et devenez prescripteur !

Info-Mandataire vous propose une troisième interview exclusive d'un dirigeant de réseau, celle de Brice Bonato, le gérant de Sextant France, qui propose un potentiel de 20 à 50% de CA en plus... quel magnifique argument de recrutement !

 

Sextant France, réseau sélectionné sur Info-Mandataire depuis plus d'un an, a connu une importante croissance en 2014. Est-ce "fighting spirit" de ses origines Britanniques ou son expérience de la clientèle internationale qui explique cette réussite ?

 

Brice Bonato nous en dit plus sur les causes des résultats 2014 et les projets de Sextant pour 2015...
CG


Satisfait mais angoissé à l’idée de les perdre, la tentation est grande de favoriser les acquéreurs en disant oui à tout ce qu’ils demandent.


Avec notre partenaire mandataire-immo.fr nous vous proposons cet article.


Ne vous est-il jamais arrivé de voir certains acquéreurs bien informés vous demander de « charger » le montant du mobilier dans le but d’économiser quelques centaines d’euros sur les droits d’enregistrement ?


Je vois certains mandataires (ou autres) accepter sans réfléchir ce pseudo-chantage de peur de contrarier « Monsieur l’acquéreur » et de perdre la vente.


Attention ce jeu peut-être dangereux et risque en cas de contrôle de coûter très cher à votre vendeur.


Voici l’exemple qui m’est arrivé pas plus tard que cette semaine. En pleine négociation avec un acquéreur qui tenait absolument à ce que je baisse mes honoraires.
Voyant que je tenais bon et pour ne pas s’avouer totalement vaincu il me demanda de sortir 20 000 € du montant de la vente et de les imputer à du mobilier de cuisine dans le but d’économiser sur ses droits d’enregistrement (compris dans les frais de notaire).


- « Désolé M. L’acquéreur mais je ne vais pas demander à mes vendeurs de prendre ce risque et même s’ils acceptaient je leur déconseillerais vivement et ce pour plusieurs raisons :


La première : durant les 8 années où ils ont été propriétaires, les vendeurs n’ont pas investi dans leur mobilier de cuisine qui se trouve aujourd’hui être dans le même état que lorsqu’ils l’ont acheté. Ils ne disposent donc d’aucune facture d’aménagement ni d’aucun justificatif.


La seconde : les vendeurs ont acheté leur appartement en 2007 sur un marché immobilier à la hausse ; aujourd’hui nous sommes sur un marché à la baisse et ils revendent à un prix inférieur à leur prix d’achat. Retirer 20 000 € du montant de la vente aurait pour effet de diminuer encore un peu plus le montant de la vente de leur bien ce qui risquerait de déclencher un contrôle de la part de l’administration fiscale.


Enfin la troisième : je suis sûr que si demain vous veniez à vouloir revendre cet appartement vous serez satisfait que la personne à qui vous avez confié un mandat défende au mieux vos intérêts avant de vouloir à tout prix conclure sa vente au mépris des règles et de la législation.


Par ailleurs je vous précise qu’il en est de même en ce qui vous concerne. Mon métier me positionne entre le vendeur et l’acheteur et ma mission est bien de défendre les intérêts de part et d’autre.


Vous n’économiserez donc pas vos 1 200 € de droits d’enregistrement mais votre transaction sera saine et sans risque. »


Conseils : Avec un discours transparent votre interlocuteur comprendra qu’il a affaire à un vrai professionnel. Il signera votre offre comme le mien à signer. Si jamais vous n’avez pas été assez convaincant, il vous restera la possibilité de baisser vos honoraires (1 200 € dans le cas présent), ce qui n’en doutons pas, vous permettra la fois d’après d’être plus ferme et de convaincre davantage.


Dans tous les cas ne cédez jamais à cette tentation, ce ne sont pas les acquéreurs qui dictent les règles et faire preuve d’une fermeté justifiée ne vous fera perdre aucune vente !!!


Source : mandataire-immo.fr

Parfois présenté par certains comme miraculeux, perçu par d'autres comme une hérésie, voir une concurrence pour les professionnels, le home staging est pourtant une réalité qui peut faire état de résultats concrets. Francky Boisseau nous expose sa vision du sujet ainsi qu'une saine ainsi et efficace collaboration avec les mandataires...


HOME-STAGING® EXPERTS
CG



Certains considéreront la dernière publication du Xerfi comme ultra optimiste, d'autres penseront qu'il s'agit d'un raisonnement pragmatique.

 

Le Xerfi part de trois constats : les taux sont historiquement faibles et risques d'encore baisser en conséquence des récentes décisions Européennes, les budgets des acquéreurs sont ainsi fortement majorés, nombre d'entre eux veut saisir l'opportunité avant le retour d'une éventuelle inflation. Par ailleurs, les banques ont intérêt à prêter, elles continuent d'ailleurs à le faire, en effet, même si les conditions d'accès au financement immobilier sont un peu plus difficiles, on ne peut pas parler de chute du nombre de crédits accordés. Enfin, le retour du PTZ dans l'ancien (même si certains professionnels attendaient encore plus) est une bonne nouvelle. IL n'y a pas de bonnes raisons d'être pessimiste, le nombre de transactions est stable, les taux faibles, les prix ont baissé. Le Xerfi voit même une légère reprise de la hausse des prix en fin d'année, nous verrons...
Les professionnels sont pourtant inquiets, cependant pour la défense du Xerfi, il faut bien admettre que le terme "crise" souvent utilisé ces dernières années est bien exagéré. En effet, en 2014 il y a eu 730 000 transactuions, pour mémoire, au début des années 90, le nombre de transactions était d'environ 500 000... Là on pouvait parler de crise !

 

Certes, la concurrence est de plus en plus forte, mais ce sont les clients qui ont changé, ils sont plus exigeants et n'hésitent pas à comparer les professionnels, les mettre en concurrence. Résultat : les honoraires baissent et les charges, notamment de communication, augmentent. Certaines agences ne résistent pas, d'autres professionnels grace à leur réactivité, prennent des parts de marché, comme... les réseaux de mandataires immobiliers !

 

Soyons donc, comme le Xerfi, optimistes !

 

Souce : Le Xerfi publie régulièrement des études sur le marché immobilier et la profession qui sont reprises par La Tribune.

Deux nouveautés pour cette mi-février, d'une part, Le Mag d'Info-Mandataire passe à deux éditions par mois, d'autre part, nous vous proposons maintenant une vidéo inédite d'interview d'un mandataire ou dirigeant de réseau dans chacune des éditions.
Il ne s'agira pas de vidéos publicitaires, comme on peut en trouver partout, mais de vidéos exclusives abordant des points précis afin que vous puissiez vous faire une véritable opinion en complètant les présentations de réseaux, la rubrique "choisir votre réseau" et notre forum.


Pour cette première, Le Mag vous propose une interview de Luís Domingues, dont le réseau Expertimo a franchi le cap des 100 mandataires fin 2014. Au-delà des 100% de com, nous l'avons interrogé pour connaître les spécificités de son réseau et les motivations des mandataires Expertimo.
CG



Sélectionné

Un tiers des londoniens les plus riches prévoient de quitter la capitale anglaise dans les cinq années à venir selon un rapport délivré par l’organisme anglais de gestion d’investissement et de fortune, Barclays Wealth and Investment Management.


 Le rapport a mené l’enquête sur 2.000 particuliers dotés de fonds propres nets élevés, composé d’entrepreneurs, cadres et investisseurs. On constate que 31% des individus appartenant à cette catégorie, envisagent de déménager d’ici 2019 et ceci, due à des facteurs tel que l’ouverture du marché international et les avancées technologiques.


 « L’ouverture des frontières ainsi que les nouvelles avancées technologiques ont rendu le monde beaucoup plus connecter, nous constatons aujourd’hui qu’un a grand nombre de personnes au revenu élever envisagent sérieusement de quitter Londres », déclare Richard Thomas, directeur général de Barclays Wealth and Investment Management à Londres.


Afin de satisfaire cette demande grandissante et d’étoffer son portefeuille de biens haut de gamme, Sextant recherche actuellement des spécialistes immobiliers en France. Au vu de la tendance actuelle, le créneau des particuliers dotés de fonds propres nets élevés est une opportunité à saisir que les mandataires sauront reconnaître.

Pages : «« « ... 40 41 42 43 44 ... » »»






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor