Loading...

Actualités des mandataires en immobilier et de leurs réseaux

Sélectionné

En 2018, le réseau de mandataires immobiliers SAFTI a mandaté l’institut Kantar TNS pour réaliser une enquête de satisfaction à destination des clients acquéreurs et vendeurs. L’objectif étant d’évaluer les services fournis par les conseillers indépendants en immobilier du réseau.
Et les résultats sont extrêmement positifs, notamment pour les clients vendeurs :

93%* des clients sont satisfaits du réseau SAFTI,
Près de 8.7 clients sur 10 recommandent SAFTI.

96% des clients vendeurs sont satisfaits du réseau SAFTI,
Près de 9.1 clients sur 10 recommandent SAFTI.



Les appréciations des clients sont proches de l’excellence, en particulier sur le professionnalisme, les compétences métier ainsi que l’écoute et l’efficacité des conseillers indépendants en immobilier SAFTI. Les clients apprécient l’accompagnement de bout en bout de leur projet immobilier, avec une présence quasi-systématique des conseillers jusqu’à la signature de l’acte chez le notaire.

Des résultats excellents qui vont de pair avec les valeurs du réseau, que sont l’écoute, le professionnalisme et la proximité, et qui mettent en lumière la fiabilité et la solidité du réseau, qui compte aujourd’hui plus de 2500 conseillers indépendants partout en France.
Des conseillers qui, eux aussi, plébiscitent leur réseau : 97%** d’entre eux sont satisfaits de SAFTI.

Alors si vous aussi vous souhaitez rejoindre le réseau plébiscité par ses clients et ses conseillers, rejoignez SAFTI !

VENEZ DECOUVRIR LE CONCEPT SAFTI
LORS DE L’UNE DE NOS PROCHAINES RÉUNIONS EN LIGNE !


Le 24 septembre 2018 de 14h à 15h30         
Le 25 septembre 2018 de 19h30à 21h         
Le 25 septembre 2018 de 14h à 15h30         
Le 26 septembre 2018 de 14h à 15h30         
Le 27 septembre 2018 de 10h à 11h30         
Le 28 septembre 2018 de 12h30 à 14h         
Le 29 septembre 2018 de 10h à 11h30




* Source : Étude de satisfaction réalisée par l’institut Kantar TNS. Questionnaire envoyé le 17/05/2018 par e-mail aux clients acquéreurs et vendeurs du réseau SAFTI.
** Source : Étude de satisfaction réalisée par l’institut Kantar TNS. Questionnaire envoyé le 25/04/2018 par e-mail aux mandataires du réseau SAFTI.


SAFTI Sep 10 '18
Sélectionné

Vous êtes face à un bien qui ne se vend pas, qui n’attire pas ou peu les acheteurs potentiels ou qui demande beaucoup de travaux. Autant de signes qui montrent qu’un bien peut se négocier ! Voici tous les signes qui vous permettront de renégocier le prix à la baisse d’un bien immobilier. 

  • Sur le marché depuis plusieurs mois

Un grand nombre de vendeurs proposent leur bien à un prix trop élevé par rapport à sa valeur, et il est parfois difficile de leur faire comprendre qu’ils ne pourront pas en tirer la somme escomptée. Si le bien est déjà en vente depuis plus de trois mois, il est possible de proposer une baisse du prix de 10%, au début, et d’augmenter les mois plus tard si cela n’aboutit toujours pas à une vente.

  • Un prix trop haut par rapport à celui du marché

En tant qu’agents, vous connaissez les prix du marché, variant en fonction des périodes et des régions. Si un bien est affiché avec un prix trop élevé, il ne se vendra pas. Il devient alors négociable.. Vous pouvez alors en informer le propriétaire en lui montrant des biens similaires, mais affichés à des prix plus bas.

  • Une rénovation importante s’impose

Le prix d’un bien ne peut pas être trop élevé si la quantité de travaux est trop importante. Le prix doit prendre en compte les dépenses liées à cette rénovation; si ce n’est pas le cas, le bien est négociable et la baisse sera proportionnelle au montant des travaux.

  • Un DPE médiocre

Beaucoup d’acquéreurs veulent diminuer leur consommation d’énergie, dans le but de baisser le montant de leurs factures. Les anciens propriétaires peuvent alors effectuer quelques travaux (isolement des combles, remplacement des fenêtres, changement de la chaudière…). Il s’agit d’un investissement car le DPE, diagnostic de performance énergétique, impacte énormément le prix de vente d’un bien : entre 2% et 5%. Donc si les vendeurs n’ont pas réalisé ces travaux de rénovation et que le DPE reste médiocre, affichant l’étiquette F ou G, le bien est alors négociable.

  • Un bien loin d’être idéal

Si le bien que vous visitez pour la première montre plus de défauts que de qualités (pièces sombres, superficie étroite, mauvaise isolation ou exposition, problèmes d’accessibilité…), vous pouvez déjà envisager une négociation, car cela impactera forcément sur le prix de vente.

  • Le projet des vendeurs : veulent-ils vendre rapidement ou non ?

La négociation d’un bien peut être assez difficile lorsque les propriétaires ne sont pas pressés de vendre. Le temps n’étant pas une contrainte, ils préfèrent attendre de vendre leur bien à un prix satisfaisant plutôt que de le diminuer pour le vendre plus rapidement. Il est beaucoup plus simple de négocier un bien si les vendeurs souhaitent le vendre rapidement. Ils ont généralement d’autres projets qui les attendent, et seront beaucoup plus ouverts à une proposition de baisse de prix, qui leur permettra de vendre plus vite.

Les indices sont donc nombreux pour envisager la négociation à la baisse du prix d’un bien. Reste à convaincre avec de bons arguments les propriétaires, pas toujours très réceptifs !


Source de l'article

Le nouveau réseau immobilier LE BON’APPART est un réseau tourné vers ses mandataires afin de leur garantir la réussite dans leur activité professionnelle.


En mettant en place de nombreux outils modernes et innovants, les mandataires du BON’APPART obtiennent plus de mandats, et surtout des biens de plus grande valeur afin de leur permettre d'obtenir une rémunération plus élevée que leurs concurrents.


Le réseau offre, en plus d'une commission très élevée, des photos professionnelles pour tout bien d’une valeur supérieure à 150 000 euros et des vidéos avec mise en scène mannequin pour les biens d’une valeur supérieurs à 750 000 euros !


Tous les mandats se font électroniquement dans un souci de rapidité, de simplicité et de respect de l’environnement.


Autre nouveauté : Les mandataires ne paient aucun pack comme dans d’autres réseaux immobiliers. En effet, suivant la formule choisie, ils paient des avances sur commissions une fois la vente réalisée ! Parce que nous croyons en vous !!


Les membres de la BON’APPART team comprennent rapidement qu’ils ne font pas partie d'un réseau mais d'une grande famille. Les deux dirigeants, Christophe DOMINGUES et Cynthia CALCAGNI se veulent proches de leurs équipes et n'hésitent pas à se déplacer pour aller à leur rencontre afin d'avoir un retour de leur expérience terrain. Ainsi, tout le monde dans le réseau est force de proposition et peut mettre en avant ses idées afin de continuer à évoluer.


Chaque membre de la BON’APPART team est un leader et a la possibilité de constituer sa propre équipe commerciale afin d’obtenir une rémunération sur les ventes de ses filleuls.


Esprit d’équipe, partage, liberté et réussite sont autant de valeurs qui représentent le réseau LE BON’APPART et qui en font un réseau à fortes valeurs humaines.


Parce que vous êtes des leaders, que nous croyons en vous et que vous méritez le meilleur n'attendez plus, rejoignez la BON’APPART team !!!!


En savoir plus : Christophe au 06.48.83.02.68 et Cynthia au 06.89.79.52.82

Sélectionné
Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) est l’évaluation de la performance énergétique d’une habitation. Il permet d’identifier une consommation d’énergie ou un taux d’émission de gaz à effet de serre trop important.

Notre planète étant aujourd’hui fortement impactée, le DPE est devenu obligatoire depuis plusieurs années, sensibilisant le grand public sur le réchauffement climatique. Il n’est pas seulement utile pour la protection de l’environnement, mais également pour surveiller sa consommation d’énergie, et informer un acheteur ou un locataire sur le bien qu’il souhaite acquérir ou louer.

le vendeur doit réaliser ce diagnostoc, et l’agent immobilier doit s’en assurer dès la prise de contact.

Un diagnostic en deux parties

Un diagnostiqueur certifié effectue un examen complet de la propriété, grâce à un logiciel réglementé. Il est recommandé de demander l’attestation de sa certification, et de s’assurer qu’elle est agréée par le Comité Français de Certification, le Cofrac.  

Les résultats de cette analyse sont alors démontrés en deux graphiques, visibles dans chaque annonce immobilière. La première étiquette référence le logement en fonction du niveau de consommation énergétique annuel, sur une échelle de A à G : d’une consommation faible, inférieure à 51 kWh/m² à une consommation importante, supérieure à 450 kWh/m².

La deuxième étiquette référence le logement en fonction de l’impact annuel de cette consommation énergétique sur les émissions de gaz à effet de serre, sur une échelle de A à G : d’une émission faible, inférieure à 6 kg d’équivalent carbone/m² à une émission importante, supérieure à 80 kg d’équivalent carbone/m².

Le diagnostic indique les moyens de chauffage et de production d’eau chaude du logement, la consommation énergétique annuelle de chaque équipement, une évaluation des dépenses annuelles en énergie, le taux d’énergie d’origine renouvelable utilisée, et des recommandations pour améliorer le classement en diminuant la consommation.

Une analyse pouvant impacter le prix de vente

Beaucoup d’acquéreurs veulent diminuer leur consommation d’énergie, afin de baisser le montant de leurs factures. Les anciens propriétaires peuvent alors effectuer quelques travaux, comme l’isolement des combles, le remplacement des fenêtres, ou le changement d’une chaudière. Il s’agit d’un véritable investissement car le DPE impacte énormément le prix de vente d’un bien : entre 2 et 5%.

Ces travaux peuvent prendre du temps, il faut donc les effectuer en avance et non pas au moment de la mise en vente ou location du bien. Ils permettront une majoration du prix final de 5 à 10%, ce qui est loin d’être négligeable.

Validité du DPE

Ce diagnostic a une validité de 10 ans. Il est donc important de vérifier la date à laquelle il a été effectué.

Dès les premiers contacts avec les propriétaires d’un logement, si ces derniers vous informent que le DPE a été réalisé il y a plus de 10 ans, expliquez leur qu’il est obligatoire de refaire un diagnostic pour mettre en vente leur bien.

Une mise en ligne d’un bien sans son DPE est illégal, alors si certains propriétaires sont réticents face à l’idée d’en réaliser un nouveau, persuadez les de le faire rapidement, à défaut de quoi, vous ne pourrez pas mettre leur bien en vente.

Une annonce immobilière sans DPE est punie par la loi, alors assurez vous dès maintenant que toutes vos annonces en comportent.

Lorsque le propriétaire d’un logement ou un agent immobilier rédigent une annonce immobilière pour une mise en vente, l’étiquette mentionnant la consommation énergétique du logement de A à G doit représenter au minimum 5% de la totalité du document pour un affichage en agence, ou avoir au moins des proportions de 180×180 pixels si elle est mise en ligne sur Internet. Dans les deux cas, celle ci doit être lisible et en couleur.

Cependant, certains logements ne nécessitent pas de DPE : les logements classés monuments historiques, et ceux occupés moins de 4 mois par an.

Source de l'article

Sélectionné

Les challenges organisés au sein de SAFTI permettent de booster régulièrement la motivation des mandataires immobiliers du réseau. Dans le cadre du Challenge Exclusivités, ce sont les outils et services dédiés à l’exclusivité qui sont mis en pratique, avec un objectif concret de résultat.


Avec 62 mandats exclusifs signés sur la période, c’est une conseillère située en Corrèze, qui remporte haut la main le challenge.
Une belle performance qui illustre d’une part le travail de nos mandataires immobiliers et d’autre part la performance des outils et services dédiés à l’exclusivité : une meilleure visibilité sur les portails immobiliers grâce aux remontées hebdomadaires sur leboncoin, la Garantie Revente et un mini-site exclusif dédié.
Des services à forte valeur ajoutée qui convainquent les clients vendeurs de confier leur bien en exclusivité aux mandataires en immobilier SAFTI.

Alors, vous aussi rejoignez SAFTI, le réseau qui met tout en œuvre pour votre réussite !


VENEZ DECOUVRIR LE CONCEPT SAFTI
LORS DE L’UNE DE NOS PROCHAINES RÉUNIONS EN LIGNE !


Le 06 septembre 2018 de 10h à 11h30
Le 07 septembre 2018 de 12h30 à 14h
Le 08 septembre 2018 de 10h à 11h30
Le 10 septembre 2018 de 14h à 15h30
Le 11 septembre 2018 de 18h à 19h30
Le 12 septembre 2018 de 14h à 15h30
Le 13 septembre 2018 de 10h à 11h30
Le 14 septembre 2018 de 12h30 à 14h
Le 15 septembre 2018 de 10h à 11h30

SAFTI Sep 7 '18 · Tags : safti
Si vous êtes déjà posé cette question, cette vidéo est faite pour vous !
 

- 80 % de mandats exclusifs
- 2 mandats sur 3 aboutissent à une vente
- Une note de 4,7 / 5 attribuée par nos clients sur Immodvisor

Ces quelques chiffres reflètent l'efficacité du concept Effectimmo.

Vous êtes professionnel de l'immobilier et les méthodes traditionnelles ont eu raison de votre enthousiasme ?

Vous avez un projet de reconversion et la passion de l’immobilier vous anime ?

- Aucun package, ni de redevance à payer : la diffusion de vos annonces sur internet est intégralement prise en charge.

- Une structure à taille humaine où la confiance mutuelle règne.

- Un accompagnement personnalisé sur le terrain avec la possibilité de participer à des réunions et modules de formation continue hebdomadaires. -

- La possibilité d'évoluer en tant que manager et de développer sa propre équipe.
 

En savoir Plus...

Sélectionné

La rentrée approchant avec son lot d’achats scolaires, pourquoi ne pas en profiter pour revoir la liste de fournitures de l’agent immobilier ? Certes, il faut avant tout une bonne connaissance du marché pour réussir une vente, mais le matériel n’est pas à négliger non plus ! Voici donc notre liste des indispensables du bon agent immobilier.


1) Un appareil photo ou un smartphone

On dit qu’une annonce avec photo est dix fois plus consultée qu’une annonce sans. Soyons honnêtes, c’est beaucoup plus attractif. Des photos de qualité vont améliorer le côté esthétique de votre annonce, mais également mettre en confiance de potentiels acheteurs et déclencher un coup de cœur, ou du moins une émotion, tout en marquant les esprits. Sans oublier qu’un contenu varié a un impact direct sur le référencement de votre site, alors pourquoi se priver ?


2) Un métreur laser

Il est très important que les mesures soient exactes afin de vendre un bien dans la transparence la plus totale. Alors exit le mètre ruban peu pratique et inexact, place au métreur laser. Bien plus rapide, vous n’aurez plus besoin d’une autre personne pour tenir l’extrémité du ruban !


3) Une caméra 360

Toujours dans la catégorie technologie, mais cette fois du côté de la réalité virtuelle. Quoi de mieux que de pouvoir proposer une immersion totale à vos visiteurs sans qu’ils n’aient à se déplacer ? C’est possible grâce à la caméra 360 ! La bonne nouvelle c’est que les mandataires Sextant se partagent deux de ces caméras, mise à leur disposition par le groupe. C’est donc l’opportunité pour vous de tester cet outil technologique qui révolutionne le marche de l’immobilier.


4) Matériel informatique

Vous avez bien évidemment besoin d’un ordinateur. Comme vous le savez, aujourd’hui il est rare de pouvoir se passer d’internet au sein d’une activité commerciale. Du côté de l’immobilier, Médiamétrie nous informe grâce à leur étude que sur 45,8 millions d’internautes Français, ce sont près d’un tiers des 15 ans et plus qui se sont rendus sur un site immobilier durant le mois de Février 2016, soit 16,8 millions. Autant dire qu’il vaut mieux rester connecté ! Il est aussi important d’avoir une imprimante/scanner pour gérer la partie administrative.


5) Un véhicule

Un agent immobilier se doit d’être mobile pour visiter les propriétés et transporter ses clients. On parle bien sur du véhicule de votre choix avec pour simples conditions qu’il soit confortable et sans danger. Moteur essence, diesel, hybride ou électrique, tout dépendra de vos besoins. 

 

6) Un GPS

Qui dit véhicule dit GPS. Vous avez une visite de prévu à 10h ? Mieux vaut de pas arriver une demi-heure en retard parce que vous vous êtes perdu pour éviter un manque de professionnalisme. Soyez ponctuel, cela montre que vous respectez le temps de vos clients et potentiels acheteurs, et c’est toujours appréciable. Aujourd’hui il existe toutes sortes de GPS, mais vous pouvez aussi utiliser une application mobile, cela vous évitera un achat. Une application comme Waze par exemple ne fait pas que vous diriger. En effet, elle est alimentée par des utilisateurs du monde entier et vous informe donc en temps réel du trafic, des accidents, des radars et autres contrôles de police, ce qui peut vous faire gagner un temps précieux.


7) Les papiers nécessaires

Soyez toujours prêts, munissez vous des documents nécessaires avant chaque déplacement. On vous invite à garder sur vous une brochure Sextant ainsi qu’un mandat de vente vierge (exclusif ou simple).


8) Un stylo

Quand on pense papiers on pense stylo ! C’est un détail à ne pas négliger car sans stylo, pas de signature !

Bonne rentrée à tous !


Lire l'article

Sélectionné
Chez Proprietes-privees.com, rentrée rime avec télé ! En effet depuis cette semaine le pionnier de l’immobilier revient à la TV pour sa 6ème campagne de l’année.


Pour développer la notoriété d’une marque, la télévision est un canal incontournable car il permet de toucher un maximum de personnes. Voilà pourquoi Proprietes-privees.com communique régulièrement sur ce média de masse. Aujourd’hui le réseau a choisi les deux chaînes majeures de la TNT, soit C8 et TMC, pour se montrer. Le dispositif étant également complété par une forte présence sur NRJ12 et RMC Découverte. La nouvelle espèce Immobilière accompagnera ainsi les soirées des téléspectateurs puisque les spots du réseau seront principalement diffusés en prime time (films, séries, divertissements…). Ce sera le cas par exemple sur TMC vendredi soir avec la série mondialement connue « Mentalist » et ce dimanche soir sur C8. Des cases horaires à forte audience assurant au réseau une belle visibilité.


Cette nouvelle campagne se terminera fin septembre, soit 5 semaines de présence TV, assurant à Proprietes-privees.com un minimum de 450 passages TV sur cette période.


Proprietes-privees.com touchera ainsi un large public sur les deux cibles que l’agence immobilière 100% internet vise : les vendeurs - acheteurs ainsi que de futurs candidats intéressés par des carrières dans l’immobilier. En effet, dans son développement, le réseau recrute régulièrement de nouveaux conseillers immobiliers indépendants, appelés aussi mandataires immobiliers. Des solutions de reconversion ou d’évolution pour de nombreuses personnes qui souhaitent entreprendre et gagner leurs vies en toute liberté.
Le réseau GROUPEMENT IMMOBILIER vient de mettre en place pour l'ensemble de ses mandataires un nouvel outil indispensable pour leur activité : Un système très fiable d'avis de valeur professionnel qui va permettre de réaliser plus que de simples estimations, mais de vrais avis de valeur dignes d'un expert !
 
Très important également, cet outil professionnel permettra de rentrer de nouveaux mandats plus facilement. En effet, sur le site www.groupementimmo.fr et celui de son nouveau partenaire JESTIMO, va être mis en place un moteur d'estimation auquel les clients propriétaires auront accès, et les demandes d'estimations seront redirigées vers les agents concernés par le lieu géographique.
 
De plus, et dans l'objectif d'optimiser les résultats de ses mandataires, le réseau GROUPEMENT IMMOBILIER, va proposer des formations en ligne personnalisées.
 
GROUPEMENT IMMOBILIER met tout en œuvre afin de fournir, à son réseau de Conseillers, les meilleurs outils du marché.
Sélectionné

Une estimation est un moment crucial dans le processus de vente de tout agent immobilier. Elle ne se réalise pas à la légère, bien au contraire, de nombreux éléments sont à prendre en compte pour aboutir à un prix de vente se basant sur des critères objectifs.


Quels sont donc ces facteurs déterminants pour une estimation efficace ?


–          Prix achat et année d’acquisition

Il est impossible de commencer une estimation sans connaître le prix et l’année d’achat du bien. Il s’agit d’ informations essentielles, outre pour la détermination du prix, mais également pour connaître la plus ou moins value du bien en question selon le paysage immobilier.


–          Prix du quartier au m²

Une fois ces informations en main, il vous est indispensable de connaître le marché immobilier actuel, soit le prix du quartier dans lequel se trouve le bien en question au m². Il s’agit d’une base solide et impartiale dans la détermination du prix.


–          Cible des acquéreurs

Château, villa ou petit pavillon ? Un bien correspond toujours à une clientèle précise, plus ou moins large selon le type. IL faut que vous puissiez déterminer à quels acquéreurs plairait ce bien pour donner une gamme de prix qui restera fidèle à leur budget.


–          Situation géographique

La situation géographique d’un bien peut être un atout ou pas. Il est essentiel d’y prêter une attention toute particulière. Est-ce un quartier dynamique, populaire, recherché ? Est-il bien desservi par les transports, possède t-il une école, des commerces etc. Tout cela est à prendre en compte.


–          Caractéristiques du bien

Vous ne pouvez pas estimer un bien sans vous intéresser aux éléments intrinsèques de celui-ci.

Quels sont-ils ?

o   les potentiels travaux de rénovation ou menu travaux à prévoir

o   la situation du bien : s’il s’agit d’une maison, est-elle de plein pied ou à étage, ou s’il s’agit d’un appartement, à quel étage se si situe t-il ?

o   la superficie du bien et la disposition des pièces

o   les équipements du bien (piscine, un parking, véranda, un ascenseur etc)

o   Pour un appartement, toujours regarder l’état de l’immeuble et la copropriété. Cela peut grandement influer sur le prix final.


–          Diagnostic de performance énergétique

Obligatoire dès la mise en ligne d’un bien quelqu’il soit, le DPE informe sur la performance énergétique du logement pour évaluer la quantité d’énergie et de gaz à effet de serre consommée ou dégagée par le bien en question. Document important puisqu’en cas de mauvais diagnostic, le prix peut en subir les conséquences également.


En tant qu’agent immobilier, vous devez donc connaître le paysage immobilier en général, mais également celui du quartier dans lequel le bien se trouve. Pour cela,il vous faut faire attention aux prix des autres biens en vente. Concrètement, loin de négliger ou ignorer la concurrence vous vous devez, au contraire, d’y être attentifs. Elle vous sera d’une grande aide pour la détermination du prix. Vous pourrez également regarder si le bien à estimer est plutôt un bien en pénurie ou pas. Un autre critère qui peut faire pencher la balance du prix. Enfin, l’urgence de la situation de vos clients est à prendre en compte. En effet, ces derniers doivent-ils vendre impérativement le plus vite possible, ou ont-ils tout leur temps ? A vous de le savoir. Loin d’être un détail, ce fait vous permettra aussi de donner un prix plus ou moins cher.


Gardez en tête qu’une estimation bien faite, et bien argumentée sera une estimation facile à faire accepter à vos clients.

Source de l'article

Pages : «« « ... 5 6 7 8 9 ... » »»