Loading...

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

Alors que les taux de crédit immobilier commencent lentement à remonter, les renégociations de prêts sont à la baisse. Les banques préfèrent désormais donner la priorité aux nouveaux crédits.

En mai 2017, le taux moyen de crédit immobilier était de 1,56 %. © Shutterstock

Les conditions pour renégocier un crédit immobilier

Pour renégocier un crédit immobilier, un emprunteur doit remplir trois conditions : être dans le premier tiers de remboursement, que l'écart entre le taux du prêt en cours de remboursement et celui du nouveau crédit soit compris entre 0,7 et 1 point et que le montant restant à rembourser soit au minimum égal à 70 000 €.

Si ces trois critères sont réunis, les emprunteurs peuvent, en principe, faire une demande de renégociation de crédit immobilier auprès des leur banque. Et au regard de la faiblesse des taux actuels, de telles renégociations peuvent permettre de réaliser des économies non négligeables : dans les colonnes du Figaro, Maël Bernier, du site Meilleurtaux, estime ainsi que le gain moyen réalisé est de 30 091 €.

Des renégociations en baisse

Mais avec la remontée, certes très progressive, des taux, les renégociations sont en baisse. D'après les derniers chiffres de la Banque de France, la part de renégociation dans le volume total des crédits à l'habitat est passée de 61,6 % en janvier 2017 à 49,6 % en avril 2017, soit une baisse de 12 points en quatre mois.

Cette baisse des renégociations s'est faite au profit des nouveaux crédits. Les taux accordés continuent d'être très avantageux :en mai 2017, le taux moyen s'élevait à 1,56 %.

Vous aimerez aussi Bien emprunter : contracter un crédit immobilier, je suis prêt !

mur

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor