Loading...

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

1/Ne pas surestimer le prix du bien

Les vendeurs ont tendance à surestimer leur bien, «de 5% à 10%», selon la plateforme Meilleursagents.com citée dans Le Figaro. C'est normal, puisqu'on cherche toujours à vendre au meilleur prix. L’erreur à ne pas faire serait de maintenir un prix alors que le bien suscite peu d’intérêt. Le juste prix est le prix du marché immobilier, pas celui que l'on en veut. Il vaut mieux le revoir à la baisse plutôt que de stagner voire de ne pas réussir à vendre du tout. Si au bout de deux à trois semaines, il n'y a aucun appel, c'est que le prix demandé ne se situe pas dans la bonne fourchette. Et si les visites ne débouchent sur aucune offre, là encore, c'est que le prix est trop élevé par rapport à l'état du bien, sa superficie, sa situation géographique...

2/Ne pas confier le bien à trop d'agents 

Si le bien à vendre est confié à trop d'agences, cela peut faire peur à un acheteur éventuel, qui va tout de suite se méfier, en se demandant pourquoi cette maison ou cet appartement a une telle visibilité. Y-a-t-il un vice caché? Par ailleurs, "les agences ne font pas les efforts nécessaires pour bien vous conseiller car elles savent qu’à tout moment l’une ou l’autre peut réaliser la transaction", précise Meilleursagents.com au journal. Avec les mandats exclusifs (30% des transactions immobilières), les logements sont vendus en général en moins de trois mois, contre plus du double avec un mandat simple.

3/Ne pas cacher les défauts

Des problèmes d'humidité, un secteur bruyant, un étage élevé sans ascenseur... Tous les logements ont un défaut, c'est normal. Il ne faut pas le cacher à l'acheteur, sous peine de le faire fuir (au mieux) ou de faire capoter le compromis de vente (au pire). Et cela, sans pour autant ne mettre que ça en avant. Le mieux est de trouver un juste milieu. Il faut également bien être à jour avec les différents diagnostics demandés lors d'une vente (bilan énergétique, termites...).

4/Ne pas choisir n'importe quel agent immobilier

Pour estimer correctement son bien, il faut privilégier un professionnel avec de bonnes références dont l’agence est située dans son quartier. Pour se donner une idée des compétences d'un professionnel, on peut lire les avis sur les agences en ligne ou encore faire confiance à des témoignages d'amis. En revanche, mieux veut ne pas choisir une personne dont on est trop proche, comme un ami ou un membre de la famille. Vendre ou acheter reste un business, et parfois, mêler vie professionnelle et vie privée peut vite tourner au vinaigre.

5/Ne pas se tromper de saison

Pour vendre, la saison idéale est le printemps. Il faut privilégier plutôt le deuxième ou le troisième trimestre, au moment où le marché est le plus actif, pour espérer en tirer un meilleur prix. La plupart des familles avec des enfants souhaitent en effet changer de logement pendant les grandes vacances scolaires, afin d'être prêt à la rentrée. Pour les maisons au bord de l’eau, la période idéale se situe entre mars et septembre.

mur

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor