Loading...

Les missions de Jacques Savatier

Nouveau député de la première circonscription de la Vienne, Jacques Savatier n'a pas perdu de temps pour faire sa place au Palais Bourbon où il a hérité de l'ancien bureau de Manuel Valls. L'ancien haut fonctionnaire et ancien dirigeant du groupe La Poste qui est membre de la prestigieuse commission des Finances a été désigné pour siéger à la commission de surveillance de la Caisse des dépôts où il s'est vu confier la présidence du comité des fonds d'épargne. Il a par ailleurs été nommé rapporteur spécial sur l'administration générale et territoriale de l'État, en charge notamment de veiller sur les comptes des préfectures.

Des recrues chez les Jeunes avec Macron

« Ces trois fonctions me permettent de m'appuyer sur des collaborateurs dédiés et spécialisés », explique le député LREM qui s'apprête à recruter deux attachés parlementaires dans sa nouvelle permanence située dans le quartier des Couronneries pour traiter les dossiers locaux à porter au niveau national. Reste le cas de sa suppléante, Françoise Ballet-Blu, qui n'est toujours pas tranché. Jacques Savatier souhaiterait l'intégrer à son équipe, lui confier un vrai rôle politique et lui verser une indemnité : « Je ne sais pas encore si la loi de confiance dans la vie publique le permettra ; c'est compliqué dans la mesure où elle exerce une profession indépendante. »

Sacha Houlié à la vice-présidence

Élu vice-président de l'Assemblée nationale, Sacha Houlié se donne trois mois pour voir si l'opposition refuse toujours d'intégrer le bureau avant de recruter des collaborateurs dédiés pour cette fonction. Les Républicains faisant de la démission d'un questeur du groupe Les Constructifs un préalable, un déblocage semble toutefois peu probable et son élection temporaire pourrait durer. Quoi qu'il en soit, le nouveau député LREM de la 2e circonscription de la Vienne, avocat de métier et membre de la commission des Lois, a commencé à constituer son équipe d'attachés parlementaires.
Cofondateur du mouvement des Jeunes avec Macron, il a fait appel à deux personnes connues durant la campagne présidentielle : Emma Ettlinger, toute jeune femme qui finit sa licence d'administration publique, s'occupera des notes, des relations avec les ministères et de son agenda parisien, tandis que Flavie Philipon, ancienne journaliste qui officiait comme attachée de presse auprès d'Emmanuel Macron, prendra en charge ses courriers, ses interventions publiques et les dossiers techniques. A Poitiers, Sacha Houlié n'a pas seulement repris la permanence de Catherine Coutelle, aux Trois-Cités, il a aussi gardé une de ses collaboratrices, Stéphanie Grancoing-Charreau. Il est toutefois encore à la recherche d'un collaborateur plus politique pour coordonner son action locale.

Jean-Michel Clément reprend les mêmes

Pas de changement notable dans l'équipe de Jean-Michel Clément (LREM) pour son troisième mandat dans la 3e circonscription. Malgré quelques réorganisations en cours, dues notamment aux changements liés à la réserve parlementaire, le député emploie toujours deux collaboratrices à temps plein dans sa permanence de Gencay. Martine Bonnet-Blanc y a en charge plus particulièrement la gestion des agendas, le lien avec les administrés et les élus locaux, tandis que sa collègue Chantal Calendrier s'occupe entre autres des questions écrites, de la comptabilité du député, des liens avec les militants ou encore de la tenue des conférences de l'élu.
Jean-Michel Clément qui continue de siéger à la commission des Lois est également épaulé par un troisième collaborateur en la personne de Julien Papineau, assistant parlementaire à mi-temps à Paris qui se charge des relations du député avec les différents ministères.

Nicolas Turquois avec sa suppléante

Nicolas Turquois, député de la 4e circonscription de la Vienne (Mouvement démocrate), a lui aussi choisi trois personnes pour constituer son équipe d'attachés parlementaires. Xavier Brouard, qui était son co-directeur de campagne, et François Plaze, entrepreneur dans le domaine du numérique à La Roche-Posay, assureront chacun un mi-temps.
« Véronique Lecordier, sous réserve de signature, devrait également rejoindre l'équipe. La suppléante de Nicolas Turquois ne fera donc pas de la figuration. Elle s'occupera des dossiers sur Châtellerault, notamment sa spécialité, l'économie », précise Xavier Brouard, par ailleurs conseiller national du MoDem travaillant à Châtellerault comme mandataire immobilier. A l'Assemblée, Nicolas Turquois est membre de la commission des Affaires économiques.

mur

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor