Loading...

Xerfi vient de publier une étude qui analyse les leviers et perspectives de croissance pour les réseaux de mandataires dans l’immobilier à l’horizon 2018. Un secteur où les mandataires représentent déjà près de 10% des ventes de logements en France.


L’immobilier est gagné à son tour par la place croissante des travailleurs indépendants. Cette tendance s’explique par la dynamique du marché notamment en raison des taux favorables aux emprunteurs mais aussi par la montée en puissance d’Internet dans le parcours des acheteurs. Sans oublier les taux de commission plus faibles proposés par les réseaux mandataires.


Les experts de Xerfi ont ainsi recensé 83 réseaux mandataires, soit le double d’il y a 5 ans. Et le chiffre d’affaires de la profession devrait encore bondir de 45% en 2017 et 35% en 2018, après 40% en 2016. Des perspectives alléchantes qui expliquent l’arrivée continue de nouveaux entrants sur le marché.


Sur les 83 réseaux actifs comptabilisés, on distingue plusieurs cas : des créations de réseaux ex nihilo, des agences traditionnelles, qui cherchent à modifier leur développement en recrutant des agents mandataires, et des enseignes étrangères, qui démarrent leur activité en France notamment par ce biais.


Certains réseaux sont devenus des enseignes capables de rivaliser avec des groupes immobiliers classiques tels que Orpi ou Century 21. « Les leaders comme I@D France, OptimHome, Safti ou CapiFrance comptent ainsi chacun plus de 1.000 agents et sont capables de jouer dans la même cour que des réseaux traditionnels de 200 à 400 agences », souligne Vincent Desruelles, auteur de l’étude.


Dans ce contexte d’activité bien orientée mais de concurrence exacerbée, les nouveaux entrants doivent se battre sur plusieurs fronts. D’abord, ils doivent recruter de nouveaux agents pour améliorer leur maillage territorial, réaliser davantage de ventes et donc amortir les coûts de structure. Ensuite, communiquer autour de leur marque et, enfin, redoubler d’efforts en matière d’innovation avec, par exemple, un site web efficace pour soutenir leurs agents sur le terrain.


Mais les réseaux mandataires n’ont pas tous les moyens de consentir seuls de tels investissements. Des leaders comme I@D et Propriétés-privées.com ont ouvert leur capital. Safti et Megagence ont, eux, fusionné leurs dépenses de développement, notamment numériques dans une structure commune, New Immo Group, tout en gardant leurs deux marques.


L’international est devenu un relais de la croissance des leaders de la profession. Le modèle des mandataires est en effet assez facile à dupliquer, à condition de l’adapter aux législations locales régissant les activités immobilières. Le réseau I@D, bien implanté au Portugal avec 300 agents indépendants, ambitionne d’y renforcer sa présence. Cela va lui permettre de renforcer sa marque et d’attirer des professionnels efficaces.


Source : www.xerfi.fr

I.D.

mur

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor






Toute la Franchise partenaire d'Info-Mandataire.com

Info-Mandataire.com partenaire d'Immodvisor