Loading...

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)

ASTUCES - Vous souhaitez investir dans l’immobilier pour constituer un patrimoine mais sans apport personnel, vous pensez que l’opération est impossible. Voici quelques conseils qui vont vous prouver le contraire.

Avec
/>/>/>

L’investissement dans la pierre représente une valeur sûre pour les Français qui sont nombreux à faire le choix de l’investissement immobilier pour préparer leur retraite et ainsi se constituer des revenus supplémentaires quand ils auront cessé leur activité. La méthode, simple, n’est pourtant pas si répandue que cela car nombre de particuliers ne franchissent pas le pas faute de patrimoine et de revenus suffisants pour acquérir le bien qu’ils destinent à la location. Grave erreur ! Découvrez en effet dans cet article comment investir sans débourser un centime et nos conseils pour autofinancer son bien et réussir son investissement immobilier.

Ce qu’il faut savoir pour autofinancer son bien immobilier

L’investissement immobilier qui consiste à acheter un bien pour le mettre en location et en tirer des revenus peut permettre de se constituer un patrimoine immobilier sans aucun apport. Nul besoin de posséder un pécule conséquent pour ce type d’investissement. Vous pouvez en effet, avec un effet de levier maximal, laisser votre banque et votre locataire payer votre appartement à votre place. Pour cela, il faut emprunter le plus possible auprès de votre banque, sur une durée de prêt relativement longue afin que le montant du loyer perçu chaque mois soit supérieur à la mensualité du crédit et les frais liés aux charges de gestion dont vous devez vous acquitter chaque mois. Découvrez nos conseils pour décrocher le prêt immobilier au meilleur taux.

Pensez aussi à louer votre bien en meublé afin de bénéficier du statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) particulièrement avantageux fiscalement. De fait, vous pourrez soit choisir le régime forfaitaire et ainsi être imposé seulement sur la moitié de vos revenus, soit opter pour le régime réel et déduire les charges et les amortissements de vos recettes pour diminuer vos revenus locatifs.

Nos conseils pour sélectionner un bien immobilier en vue d’un investissement locatif

Afin de réussir au mieux votre investissement immobilier, veillez à mettre en place une stratégie qui correspond à votre profil d’investisseur. Pour cela, demandez-vous quel est votre budget et quels sont vos objectifs : souhaitez-vous acquérir un bien que vous habiterez plus tard ? Un bien que vous comptez toujours louer ? Un petit studio ? Un grand appartement ? En centre-ville ? À la périphérie ?

Il conviendra bien sûr de choisir un bon emplacement, c’est-à-dire une ville encore abordable et avec une forte demande locative. Dirigez-vous donc vers la petite couronne en Île-de-France et vers les grandes villes de province.

Soyez également attentif à la qualité du bien : proximité des transports par exemple mais aussi des commerces, éventuellement des écoles si vous possédez un grand appartement que vous souhaitez louer à des familles avec enfants. Soignez la déco et appuyez-vous sur l’expertise de professionnels dans ce domaine, surtout si, en plus, vous devez effectuer des travaux conséquents. Vos goûts ne sont pas ceux de tout le monde. 

Enfin, faites-vous accompagner à toutes les étapes de votre investissement immobilier. Pour la chasse d’abord, par une agence spécialisée qui se chargera de dénicher pour vous les biens les plus intéressants, au moment de l’achat ensuite, en étant épaulé par un courtier en crédit qui vous obtiendra le meilleur taux possible, et par un notaire, qui saura vous conseiller au mieux. Enfin, une fois le bien acquis, n’hésitez pas si vous le souhaitez à faire gérer votre bien par une agence et à vous débarrasser ainsi des contraintes de la gestion locative. 

L'info en plus : savoir calculer le rendement net de son investissement

Pour sélectionner un investissement immobilier financièrement intéressant, il convient de calculer le rendement net du bien dont la formule est la suivante : 

Rendement net = Loyer net divisé par prix net 

Le loyer net correspond au loyer brut annuel, diminué des charges et taxes (charges de copropriété et taxe foncière).

Le prix net correspond lui au prix auquel vous avez acheté le bien, augmenté des frais de notaire, frais d’agence et de recherche, travaux et meubles.

Au moment de faire votre choix et d’acheter un bien plutôt qu’un autre, la comparaison des rendements nets pourra vous aider à faire votre choix. La plupart des professionnels du secteur s’appuient aussi sur le TRI ou Taux de Rentabilité Interne qui se calcule en prenant en compte tous les flux (achats, ventes, revenus, frais, fiscalité...) et en ramenant tout sur un rendement annuel. Le TRI permet ainsi de comparer tous vos projets d’investissement afin d’identifier la meilleure opportunité. Vous pouvez bien sûr faire de même ! Inscrivez-vous gratuitement à notre formation et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement. 

Pour découvrir Café du Patrimoine

Cet article ne doit en aucun cas s'apparenter à un conseil en investissement ou une recommandation d'acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement. LCI ne saurait être tenue responsable d'une décision d'investissement ou de désinvestissement sur la base de cet article.

mur

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter


Ma Gestion Locative partenaire d'Iinfo-Mandataire.com
AlloDiagnostic partenaire d'Iinfo-Mandataire.com

Immobilier 2.0 partenaire d'Iinfo-Mandataire.com


Immodvisor partenaire d'Info-Mandataire.com


Ma Gestion Locative partenaire d'Iinfo-Mandataire.com
AlloDiagnostic partenaire d'Iinfo-Mandataire.com

Immobilier 2.0 partenaire d'Iinfo-Mandataire.com


Immodvisor partenaire d'Info-Mandataire.com