Loading...

Noter

Votre note :
Total : (0 votes)
Assurance prêt immobilier : la garantie décès coûte plus cher

Rédigé par Empruntis le 15/03/2019

Lorsque l’on réalise un prêt immobilier, il est indispensable de souscrire une assurance de prêt immobilier qui couvre certains risques comme le décès ou l'invalidité. Le coût de la garantie décès a augmenté depuis le 1er janvier dernier suite à la dernière loi de finances. On vous explique pourquoi, et comment, réduire malgré tout son coût grâce à la délégation d’assurance.

Quelles garanties pour l’assurance prêt immobilier ?

L’assurance de prêt immobilier garantit le souscripteur en cas d’événements majeurs comme le décès, l’invalidité, la perte d’autonomie totale ou partielle, la perte d’emploi ou l’incapacité temporaire de travail. Dans un de ces cas, l’assurance prend le relais des remboursements du prêt. Elle est obligatoirement souscrite lorsque l’on réalise un crédit immobilier, la plupart du temps auprès de la banque qui réalise le prêt, c'est ce que l'on appelle l'assurance groupe.

Pourquoi la garantie décès coûte-t-elle plus cher ?

Il existe une taxe spéciale sur les garanties d’assurance (dite TSCA) dont la garantie décès était exonérée jusqu’au 1er janvier dernier. La nouvelle loi de finances 2019 en a décidé autrement, notamment du côté des députés et contre l’avis des sénateurs qui estimaient que les ménages les plus touchés seraient les plus modestes. En 2019, la garantie décès est donc taxée pour tous les prêts immobiliers souscrits depuis le 1er janvier à hauteur de 9%. La garantie décès représente en général deux tiers du tarif global de l’assurance crédit. Le surcoût est estimé par le ministère de l’Economie à 3€ par mois pour un crédit de 100 000€ sur 15 ans, ce qui représente un montant supplémentaire de 540€.

La délégation, une solution pour baisser le coût de son assurance de prêt

La plupart des emprunteurs souscrivent l’assurance d'emprunt immobilier auprès de la banque qui réalise le crédit pour des raisons de facilité. Toutefois, depuis la loi Lagarde de 2010, il est possible de choisir un autre organisme pour son assurance et depuis la loi Hamon de 2014, de changer librement d'assurance au cours de la première année du prêt. De plus, depuis la loi Bourquin de 2018, l'emprunteur peut résilier son contrat d’assurance de prêt chaque année, à la date anniversaire du contrat. La date anniversaire correspondant à la date de signature de l’offre de prêt.

Le principal intérêt d'un assureur externe par rapport à l'assurance groupe ? Celui de se baser sur le profil de l'emprunteur en lui proposant une couverture sur-mesure, ce qui n'est pas le cas du contrat groupe, qui lui se base sur un risque moyen et se trouve donc généralement, plus cher. Il est possible d'utiliser des comparateurs pour trouver l'offre la plus intéressante, et de faire jouer la concurrence afin de baisser le taux de son assurance de prêt immobilier.

Trouvez la meilleure assurance de prêt, c'est facile et gratuit !

mur

Aucun commentaire
Vous devez vous connecter pour commenter